Veolia et EDF coopèrent dans le traitement des déchets nucléaires - L'EnerGeek Veolia et EDF coopèrent dans le traitement des déchets nucléaires - L'EnerGeek

Veolia et EDF coopèrent dans le traitement des déchets nucléaires

activites_demantelement_nucléaire_Nuclear_Solutions_Veolia

Désireux de s’affirmer dans le secteur nucléaire, le groupe Veolia, spécialiste mondial de la gestion de l’eau et des déchets, a officialisé lundi 27 février la création d’une nouvelle entité baptisée Nuclear Solutions. Regroupant ses filiales du secteur dans un seul pôle dédié à l’assainissement nucléaire, cette nouvelle entité bénéficie déjà d’une activité en pleine croissance à l’international et de nouveaux contrats conclus fin décembre avec le groupe EDF.

A la suite de l’acquisition de l’américain Kurion en 2016, le groupe Veolia poursuit sa stratégie de développement dans l’assainissement des équipements et des déchets nucléaires. Il a annoncé cette semaine le regroupement de ses trois activités – Kurion (technologies d’assainissement), Alaron (site industriel situé aux Etats-Unis) et Asteralis (caractérisation des déchets et opération industrielle sur les installations nucléaires) – au sein d’une seule et même entité baptisée Nuclear Solutions. Celle-ci offrira aux industriels du secteur nucléaire une gamme complète de technologies, d’expertises et de services, pour l’assainissement et le démantèlement des installations, et pour le traitement des déchets faiblement et moyennement radioactifs.

Lire aussi : Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable

« La nouvelle entité regroupe la chaîne complète d’expertises que sont l’accès sécurisé aux zones contaminées, la caractérisation et la mesure des déchets, le tri, la séparation, le transport, la décontamination et la stabilisation des déchets. Elle contribue ainsi à lutter contre la pollution sous sa forme la plus complexe, tout en limitant les impacts sur la santé et l’environnement« , explique le groupe Veolia dans un communiqué.

Lire aussi : EDF renforce ses capacités dans le traitement des déchets radioactifs et la déconstruction des centrales

De portée internationale, la société Nuclear Solutions exerce son activité aussi bien aux Etats-Unis, qu’au Royaume-Uni, au Japon, au Canada ou en France. Elle vient par ailleurs de confirmer fin décembre la signature de deux nouveaux contrats avec l’énergéticien français EDF : le premier signé avec Asteralis et destiné à améliorer la performance de son unité de recyclage des déchets métalliques contaminés du site Centraco, situé dans le sud de la France, et le second conclu avec le laboratoire nucléaire de Veolia (à Chasse-sur-Rhône) et concernant la réalisation d’analyses chimiques et radiologiques des sites et des sols.

Crédits photo : Veolia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Largement salué ces derniers jours pour avoir dépassé les objectifs de la loi de transition énergétique et entériné la "neutralité carbone" en France dès 2050, le plan climat du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot décline une…
mar 16 Fév 2016
L’Afrique du Sud est actuellement le seul pays du continent africain à bénéficier d’une centrale nucléaire en activité. Conçue par la société Framatome (aujourd'hui Areva), elle pourrait bientôt être secondée par une nouvelle installation, le président Jacob Zuma envisageant la construction…
mer 23 Sep 2015
Si l'accident nucléaire de Fukushima qui toucha le Japon en mars 2011 fut la conséquence directe d'une catastrophe naturelle de grande ampleur (tremblement de terre et tsunami), le groupe énergétique Tepco, exploitant de la centrale, a sa part de responsabilités. Une…
jeu 10 Juil 2014
EDF Energy (filiale britannique de l'électricien français) a été choisi par l'Institut des technologies de l'énergie (ETI) du Royaume-Uni dans le cadre d'un projet d'expertise visant à évaluer au mieux les risques naturels qui pèsent à ce jour sur le territoire britannique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *