Veolia et EDF coopèrent dans le traitement des déchets nucléaires - L'EnerGeek

Veolia et EDF coopèrent dans le traitement des déchets nucléaires

activites_demantelement_nucléaire_Nuclear_Solutions_Veolia

Désireux de s’affirmer dans le secteur nucléaire, le groupe Veolia, spécialiste mondial de la gestion de l’eau et des déchets, a officialisé lundi 27 février la création d’une nouvelle entité baptisée Nuclear Solutions. Regroupant ses filiales du secteur dans un seul pôle dédié à l’assainissement nucléaire, cette nouvelle entité bénéficie déjà d’une activité en pleine croissance à l’international et de nouveaux contrats conclus fin décembre avec le groupe EDF.

A la suite de l’acquisition de l’américain Kurion en 2016, le groupe Veolia poursuit sa stratégie de développement dans l’assainissement des équipements et des déchets nucléaires. Il a annoncé cette semaine le regroupement de ses trois activités – Kurion (technologies d’assainissement), Alaron (site industriel situé aux Etats-Unis) et Asteralis (caractérisation des déchets et opération industrielle sur les installations nucléaires) – au sein d’une seule et même entité baptisée Nuclear Solutions. Celle-ci offrira aux industriels du secteur nucléaire une gamme complète de technologies, d’expertises et de services, pour l’assainissement et le démantèlement des installations, et pour le traitement des déchets faiblement et moyennement radioactifs.

Lire aussi : Le traitement des déchets nucléaire, une activité rentable

La nouvelle entité regroupe la chaîne complète d’expertises que sont l’accès sécurisé aux zones contaminées, la caractérisation et la mesure des déchets, le tri, la séparation, le transport, la décontamination et la stabilisation des déchets. Elle contribue ainsi à lutter contre la pollution sous sa forme la plus complexe, tout en limitant les impacts sur la santé et l’environnement“, explique le groupe Veolia dans un communiqué.

Lire aussi : EDF renforce ses capacités dans le traitement des déchets radioactifs et la déconstruction des centrales

De portée internationale, la société Nuclear Solutions exerce son activité aussi bien aux Etats-Unis, qu’au Royaume-Uni, au Japon, au Canada ou en France. Elle vient par ailleurs de confirmer fin décembre la signature de deux nouveaux contrats avec l’énergéticien français EDF : le premier signé avec Asteralis et destiné à améliorer la performance de son unité de recyclage des déchets métalliques contaminés du site Centraco, situé dans le sud de la France, et le second conclu avec le laboratoire nucléaire de Veolia (à Chasse-sur-Rhône) et concernant la réalisation d’analyses chimiques et radiologiques des sites et des sols.

Crédits photo : Veolia

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 9 Avr 2021
C’est une avancée pour la recherche sur la gestion des déchets nucléaires de haute activité à vie longue. Après trois ans de travail, le groupe d’experts chargé d’évaluer l’impact socio-économique du projet Cigéo a rendu ses conclusions à la fin…
lun 16 Jan 2017
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné le 12 janvier dernier son accord de principe pour le redémarrage de 9 des 12 réacteurs nucléaires français concernés par des contrôles de sûreté. L'ASN a jugé que les anomalies présentées par les générateurs…
jeu 7 Mar 2013
En association avec les groupes japonais Itochu et Mitsubishi, GDF-Suez s’est porté candidat pour la construction de la deuxième centrale nucléaire turque située à Sinop, sur le littoral de la Mer Noire. D’un coût compris entre 20 et 25 milliards…
ven 16 Jan 2015
Le nouveau PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, a été invité à s'exprimer devant la commission des affaires économiques du Sénat mercredi 14 janvier. Au cours de cette audition, il s'est notamment dit "confiant" au sujet de l'obtention du droit de prolonger la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.