Éolien offshore : le gouvernement accorde un délai supplémentaire pour le 3ème appel d'offres - L'EnerGeek

Éolien offshore : le gouvernement accorde un délai supplémentaire pour le 3ème appel d’offres

edf-ecosse-eolien-offshore

Intégrant pour la première fois en France une procédure de dialogue concurrentiel permettant aux candidats potentiels de s’informer sur le cahier des charges, le troisième appel d’offres consacré au parc éolien offshore de Dunkerque, a vu sa date limite repoussée d’une semaine par le ministère de l’Energie. Ce délai supplémentaire doit permettre aux candidats de mieux intégrer cette nouvelle procédure.

Alors que la première phase de dépôt des candidatures des groupes intéressés (seuls ou en consortium) devait s’achever le 28 février dernier, le ministère de l’Energie a décidé cette semaine de reporter au 6 mars la date limite de dépôt des candidatures pour l’appel d’offres du futur parc éolien en mer au large de Dunkerque dans le nord de la France. “Il y a eu beaucoup de questions posées à la CRE donc les professionnels ont demandé un délai pour bien s’approprier les réponses et cette nouvelle procédure“, explique le ministère.

Lire aussi : Jean-Bernard Lévy prône la simplification administrative dans l’éolien offshore

Une fois ce délai passé, la CRE disposera d’un mois pour sélectionner sur des critères techniques et financiers, les entreprises qui poursuivront avec l’administration une phase dite de dialogue concurrentiel pour définir le cahier des charges définitif du projet. “Ces échanges pourront prendre 4 à 6 mois“, ajoute le ministère, avant un dépôt des candidatures définitives.

Lire aussi : Parc éolien offshore de Dunkerque : le gouvernement table sur une mise en service en 2022

Plusieurs groupes se sont déjà montrés intéressés par ce projet estimé entre 250 et 750 MW de puissance, dont le groupe français EDF et l’allemand WPD Offshore. Rappelons qu’il s’agit ici du troisième appel d’offres lancé par l’Etat français pour développer les éoliennes marines “posées” en France et que la mise en service de ce parc au large de Dunkerque est prévue pour 2022.

Crédits photo : Ad Meskens

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 19 Sep 2016
D'après les chercheurs du CNRS Daniel Lincot et Pere Roca i Cabarrocas, l’ouverture de l’Institut Photovoltaïque d’Ile-de-France (IPVF) va grandement contribuer à la transition énergétique au cours de la prochaine décennie. (suite…)
mar 14 Oct 2014
Après avoir inauguré, en février dernier, le siège mondial du centre de technologie dédié à l'hydroélectricité, Alstom renforce son engagement dans le secteur de l'énergie renouvelable hydraulique: le groupe énergétique français et son partenaire l’Institut Polytechnique de Grenoble (INP) ont…
mar 13 Mai 2014
Un ingénieux dispositif de gestion et de stockage d'énergie au moyen d'air comprimé a été présenté ce lundi 12 mai à l'EPFL, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Baptisée HyPES, cette nouvelle technologie permettrait de stocker de manière efficiente la production…
jeu 21 Déc 2017
Si les chantiers de rénovation et de modernisation sont nombreux dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et concernent l'ensemble des installations hydrauliques, le plus grand chantier hydroélectrique de France en cours sur le site de Romanche-Gavet (en Isère) vient de franchir une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.