La plus grande centrale solaire du monde en projet à Dubaï - L'EnerGeek

La plus grande centrale solaire du monde en projet à Dubaï

solaire

Plus connus pour leurs réserves en hydrocarbures, les Emirats arabes unis anticipent pourtant depuis plusieurs années l’après pétrole via le développement de sources d’énergie alternatives. La compagnie publique émiratie DEWA par exemple, a confirmé mercredi dernier l’attribution aux groupes espagnols Gransolar, Acciona et italien Ghella, du projet de construction de 800 MW supplémentaires sur le site de la centrale Mohammed Ben Rached Al-Maktoum dans l’émirat de Dubaï.

Selon un communiqué du consortium Gransolar-Acciona-Ghella confirmé cette semaine par le PDG de l’Autorité de l’eau et de l’électricité de Dubaï (DEWA), Saïd Mohamed al-Tayer, ces trois partenaires auraient signé “un contrat pour construire la plus grande centrale photovoltaïque du monde” sur le site du parc Mohammed Ben Rached Al-Maktoum.

Lire aussi : Comment Dubaï entend lutter contre le réchauffement climatique

Ce parc solaire comporte déjà depuis 2013 des installations d’une capacité de 13 MW, et une deuxième phase doit y ajouter 200 MW d’ici avril 2017. Le consortium mené par Gransolar sera chargé de la troisième phase, qui prévoit l’installation de 800 MW supplémentaires d’ici 2020. La centrale sera équipée alors de plus de trois millions de panneaux photovoltaïques répartis sur environ 17,8 kilomètres carrés, et permettra d’éviter l’émission de près de 1,4 million de tonnes de CO2 par an. Le projet, dont le montant n’a pas été dévoilé, sera remis “clés-en-main” en vertu d’un contrat passé début décembre avec les compagnies publiques émiraties DEWA (l’Autorité de l’eau et de l’électricité de Dubaï) et Masdar, auxquelles le chantier avait été attribué en juin, précise le communiqué.

Lire aussi : Les Emirats arabes unis prévoient d’investir massivement dans les énergies renouvelables

En juin dernier, Dubaï avait déjà annoncé la construction prochaine dans ce parc d’une centrale solaire à concentration, une technologie différente du photovoltaïque, de 1.000 MW. DEWA prévoit que ce parc solaire atteigne au total 5.000 MW d’ici 2030 pour un investissement total estimé à près de 13,6 milliards de dollars par son PDG. Selon Saïd Mohamed al-Tayer toujours, l’émirat ambitionnerait “de produire 7% de son énergie à partir de sources renouvelables et de porter ce pourcentage à 75% en 2050“.

Crédits photo : UAE Interact

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 15 Jan 2020
Durant sa conférence annuelle, qui avait lieu ce mardi 14 janvier 2020, l'agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) a demandé aux gouvernements du monde entier de doubler leurs investissements dans les énergies renouvelables d'ici 2030, et de désinvestir massivement…
mar 22 Août 2017
Malgré toutes les bonnes volontés affichées lors des dernières conférences climatiques internationales, les énergies renouvelables font encore pâle figure face au maintien des énergies fossiles dans le mix énergétique mondial, et progressent bien trop lentement pour enrayer l'augmentation globale de…
lun 7 Avr 2014
Unique en France, la première filière de recherche en géothermie profonde a vu le jour  le 4 avril dernier à l’Université de Strasbourg. Destinée à approfondir nos connaissances en la matière, dans l’optique d’une  future exploitation industrielle, et de former…
lun 5 Fév 2018
Si l’on savait Donald Trump largement favorable à l’exploitation des énergies fossiles, même les plus polluantes, on ignorait encore jusqu’à quel point ce revirement dans la politique énergétique des Etats-Unis affecterait les filières renouvelables. On sait désormais qu’elles ne sont…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.