Les Emirats arabes unis prévoient d'investir massivement dans les énergies renouvelables - L'EnerGeek

Les Emirats arabes unis prévoient d’investir massivement dans les énergies renouvelables

renouvelables

Si les Emirats arabes unis (EAU) sont toujours l’un des principaux pays exportateurs de pétrole au monde, ils semblent décidés malgré tout à prendre les mesures nécessaires pour réduire leur dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles dans leur production d’énergie. Ils ont annoncé le 10 janvier dernier leur intention d’investir 163 milliards de dollars dans des projets visant à générer près de la moitié des besoins énergétiques du pays à partir d’énergies renouvelables.

Si les pays du Golfe ont toujours pu bénéficier d’importantes ressources en hydrocarbures pour satisfaire leurs besoins énergétiques, les nouveaux enjeux en matière de lutte contre le réchauffement climatique et la raréfaction progressive des ressources pétrolières leur imposent désormais d’organiser l’après-pétrole, et d’adapter leur système énergétique à de nouvelles sources d’énergies décarbonées.

Lire aussi : Les énergies renouvelables bénéfiques à l’économie des pays arabes

Les Emirats arabes unis ont annoncé dans ce contexte leur volonté d’investir plus de 163 milliards de dollars (environ 153 milliards d’euros) dans des projets de diversification énergétique basés sur le développement des énergies renouvelables. « Notre but est de parvenir à un équilibre entre nos besoins économiques et nos objectifs en matière d’environnement », a déclaré sur Twitter le Premier ministre, cheikh Mohamed ben Rached Al-Maktoum, alors que l’Etat du Golfe dévoilait sa « stratégie énergétique 2050″.

Lire aussi : Emirats arabes unis : un premier réacteur nucléaire opérationnel dès 2017

A terme, les EAU espèrent mettre en place un nouveau mix énergétique composé à 44 % d’énergies renouvelables, à 38 % de gaz, à 12 % de combustibles fossiles et à 6 % d’énergie nucléaire. « L’idée est d’augmenter à 50% nos contributions pour les énergies propres », a-t-il ajouté. Les EAU comptent pour cela mettre à profit leur potentiel hors-norme en matière d’énergie solaire via la construction de nouvelles centrales solaires à concentration, et poursuivre le développement de l’énergie nucléaire entamé ces dernières années.

Crédits photo : WAM

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 5 Déc 2016
Seulement quelques jours après la publication du nouveau paquet énergie européen, mercredi 30 novembre dernier, les organisations professionnelles françaises du secteur de l'énergie ont exprimé leurs inquiétudes concernant plusieurs mesures envisagées par Bruxelles. La Commission européenne manquerait selon elles clairement…
lun 28 Juil 2014
Le phoque a beau avoir l’air mignon, il ne faut pas se fier à cette apparence inoffensive. Sous ses airs sympathiques, le mammifère marin est un redoutable chasseur qui doit ingurgiter la bagatelle de 10 kilogrammes de viandes quotidiennement pour…
lun 8 Avr 2013
EDF et son partenaire canadien, l’exploitant d’oléoducs Enbridge, ont acquis à parts égales un très important projet éolien dans l'Alberta. Alors qu’EDF mène de nombreux projets éoliens au Québec, Blackspring Ridge sera le plus grand parc éolien à être construit…
lun 15 Fév 2016
Selon les chiffres mis en avant par RTE dans son Panorama de l'électricité renouvelable pour 2015, le parc renouvelable français a progressé de 2.000 MW, toutes filières confondues, et affiche une puissance totale cumulée de 43.600 MW. D'après le gestionnaire du…

COMMENTAIRES

  • Fouzia LACHAAL Etudiante en 2èmeannée Technicien specialisé , option Systèmes Photovoltaïques à l’IFMEREE Oujda MAROC ( L’institut de Formation aux Métiers des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique d’Oujda) en recherche active d’emploi

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *