Grand froid : aucun risque de coupure de courant selon Ségolène Royal - L'EnerGeek

Grand froid : aucun risque de coupure de courant selon Ségolène Royal

électricité

Si le gestionnaire du réseau électrique français RTE reste sous forte vigilance du fait des très faibles températures qui se sont abattues sur l’Hexagone ces derniers jours, il ne devrait pas y avoir de délestage volontaire pour autant. La ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer a confirmé mercredi 18 janvier que le système énergétique français disposait des qualités et des capacités nécessaires pour faire face à ce genre de situations extrêmes.

Malgré l’indisponibilité de six réacteurs nucléaires pour cause de maintenance, la ministre a estimé mercredi à l’issue d’une réunion sur le plan grand froid à l’Elysée, que le réseau énergétique français ne courait à ce jour aucun risque de coupure. “Grâce à une bonne organisation, il n’y aura pas de coupure d’électricité, parce que tous les moyens ont été mobilisés”, a déclaré Mme Royal.

Lire aussi : Contrôle de sûreté : l’ASN autorise le redémarrage de 9 réacteurs nucléaires sur 12

La ministre a insisté sur les qualités de résistance du réseau électrique national et la diversité des moyens de production à notre disposition. “Le nouveau système énergétique français de la loi de transition énergétique permet de résister aux vagues de froid”, a indiqué la ministre. “Aujourd’hui, avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l’éolien et le solaire, vont produire l’équivalent de huit réacteurs nucléaires, soit près de huit gigawatts”, a-t-elle ajouté.

Ségolène Royal a également remercié l’ensemble des consommateurs pour les efforts réalisés dans le sens d’une moindre consommation d’énergie, suite aux recommandations du groupe RTE et des fournisseurs d’électricité. “Pour la première fois cette année, dans la continuité de l’année dernière, il n’y a pas d’augmentation de la consommation énergétique”, a conclu la ministre.

Lire aussi : Vague de froid : RTE prévoit des mesures exceptionnelles mais pas de black-out

Si les températures des prochains jours seront encore largement en dessous des normales saisonnières, la “forte vigilance” du gestionnaire de réseau devrait néanmoins retomber ce weekend du fait d’une consommation réduite, les entreprises tournant au ralenti le samedi et le dimanche.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 12 Mai 2017
Alors que le catamaran français Energy Observer, autonome en énergie, propulsé à l'hydrogène et aux énergies renouvelables, se lançait de Saint-Malo le 14 avril 2017, la Norvège voit elle beaucoup plus grand en matière de transport maritime électrique. Plusieurs promoteurs…
mer 1 Avr 2015
L'Union Européenne fait un pas de plus en direction d'un marché énergétique commun. La Commission de Régulation de l’Électricité (CRE) a en effet annoncé mardi 31 mars avoir donné son accord au couplage des marchés électriques de la région Centre-Ouest…
jeu 3 Juil 2014
Le groupe industriel français Areva, l’Ademe et la société SMART Energies ont annoncé récemment la création conjointe de la coentreprise Areva H2-Gen. Un projet d'avenir dont l'objectif est avant tout la fabrication et la commercialisation d'électrolyseurs par membrane à échange…
mar 25 Mar 2014
La région PACA est avec la Bretagne,  la plus sensible au risque de coupure générale d’électricité, autrement appelé black-out. Pour réduire ce risque, RTE (Réseau de transport d’électricité) construit « un filet de sécurité », à savoir trois liaisons  de 225.000 volts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.