Le gouvernement dévoile les lauréats de l'appel d'offres sur l'autoconsommation électrique - L'EnerGeek

Le gouvernement dévoile les lauréats de l’appel d’offres sur l’autoconsommation électrique

recyclage-solaire-renouvelables-enerplan

Ségolène Royal a rendu publique jeudi 24 novembre dernier la liste des 72 lauréats de l’appel d’offres visant à développer les installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables en autoconsommation. Ces lauréats bénéficieront tous d’une valorisation financière pour l’électricité autoconsommée selon les modalités permises par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Allant de pair avec le développement des énergies renouvelables et la diminution progressive des coûts de production (du solaire notamment), l’autoconsommation d’électricité laisse présager de fortes perspectives de développement. Si elle reste pour le moment largement minoritaire du fait d’un prix de l’électricité particulièrement faible en France, le nouveau dispositif de soutien financier prévu dans le cadre de l’appel d’offres du gouvernement pourrait permettre de dynamiser la filière et de réduire la période de retour sur investissement.

Lire aussi : Energie solaire : la France se tourne vers l’autoconsommation

Lancé au printemps dernier, cet appel d’offres concernait des installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables (solaire, petite-hydro, moulins, etc.) en autoconsommation de puissance intermédiaire comprise entre 100 et 500 kWh. 72 entreprises ont été sélectionnées et autorisées à consommer l’énergie qu’elles produisent ou à la valoriser auprès d’un tiers. Elles bénéficieront d’une prime à un prix pondéré de 40,88 €/MWh.

Lire aussi : Que contient l’appel d’offres sur l’autoconsommation lancé par le gouvernement ?

Les projets retenus représentent 26,4 millions d’euros d’investissements pour une puissance totale de 20,59 MW et permettront de produire 24 GWh d’électricité verte chaque année. Parmi ces projets lauréats, 28 se sont engagés à favoriser l’investissement participatif et verront donc leur prime majorée de 5 €/MWh. “Un tel engagement reflète un ancrage territorial des projets et un souhait des citoyens et collectivités de s’approprier la production énergétique. En ce sens, le financement participatif constitue un des leviers de la transition énergétique“, explique le ministère de l’Energie dans un communiqué.

Rappelons que cet appel d’offres n’est pas encore clôt. Il prévoit en effet une seconde période de candidatures (pour une puissance identique de 20 MW) qui prendra fin le 2 mars 2017.

Crédits photo :

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 25 Mai 2016
Les assemblées annuelles de la BAD ont commencé ce mardi 24 mai. Son nouveau président, le Nigérian Akinwumi Adesina, souhaite utiliser les 4 prochains jours pour relancer son « New deal pour l’énergie en Afrique ». (suite…)
mar 13 Déc 2016
De plus en plus désireux de couvrir leurs besoins croissants en énergie via de l'électricité d'origine renouvelable, les géants de l'Internet ont multiplié les investissements dans les filières renouvelables ces dernières années. C'est notamment le cas de la compagnie de…
mer 20 Nov 2019
Le COJO de Paris 2024 vient de révéler, ce mercredi 19 novembre 2019, qu'EDF serait son second partenaire premium, après le groupe bancaire Banque Populaire-Caisse d'Epargne. Quelques mois après avoir recalé Total, cet adoubement olympique sonne comme une reconnaissance des…
lun 5 Août 2013
Le Royaume-Uni vient d’annoncer une limitation des subventions accordées aux centrales biomasse qui ne produisent que de l’électricité. Le gouvernement britannique entend favoriser les centrales biomasse dites « cogénératrices » qui produisent à la fois de l’électricité et de la chaleur étant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.