Eclipse solaire : le réseau électrique européen a tenu le choc - L'EnerGeek

Eclipse solaire : le réseau électrique européen a tenu le choc

éclipse_solaire_bilanLes gestionnaires de réseaux européens peuvent être satisfaits, le réseau électrique a fait preuve d’une bonne résistance face à l’éclipse solaire intervenue le vendredi 20 mars dernier en Europe sur plus de 4.000 km du Portugal à la mer Noire. Si quelques coupures ponctuelles ont été déplorées chez certains industriels allemands ou italiens en raison de la chute soudaine de la production photovoltaïque, cette situation inédite a surtout permis de démontrer l’efficacité de la collaboration européenne en matière d’approvisionnement électrique au profit des usagers.

“Les citoyens et entreprises européens ont pu compter sur une offre d’électricité sécurisée. Les variations rapides de la production solaire et les difficultés à anticiper l’impact de l’éclipse sur la demande ont été gérées avec succès par les gestionnaires des réseaux de transports” a indiqué le groupement européen des gestionnaires de réseaux de transport d’électricité (Entso-e) dans un communiqué publié à la suite de l’éclipse.

Cette situation inédite semble en effet avoir été gérée avec succès et cela grâce à “une préparation méticuleuse et une coopération européenne et régionale forte”, a ajouté le groupement qui avait prévu jusqu’à 34.000 MW de production photovoltaïque en moins en cas de fort ensoleillement. Mais dans les faits, et en raison d’un ciel couvert sur une partie de l’Europe, ce sont seulement 17.000 MW qui ont été perdus lors de ces quelques heures d’obscurité.

Seules l’Allemagne et l’Italie, deux pays qui disposent d’une forte capacité de production solaire, ont craint pour l’instabilité de leur approvisionnement. En Allemagne, la production solaire à cette période était supérieure à la moyenne du fait d’un fort ensoleillement, et a obligé le pays à recourir en amont à Epex Spot, la bourse des marchés spot européens de l’électricité. Ainsi, jeudi, pendant les enchères de 11h à 12h sur le marché à 24h, les volumes vendus en Allemagne ont atteint des niveaux très importants, illustrant la volonté des fournisseurs de se prémunir contre le risque de manque de volume dû à l’arrêt de la production photovoltaïque le lendemain.

Mais malgré ces préparatifs de grande ampleur, la pression sur le réseau a parfois été trop forte et certains gros consommateurs industriels de la zone gérée par Amprion (gestionnaire du réseau haute tension allemand qui couvre la partie Ouest du pays, très industrialisée) ont dû être retirés ponctuellement du réseau pour des durées de quelques minutes.

En France, un temps gris et nuageux sur la majeure partie du pays a permis d’éviter les pertes de production trop importantes. La production photovoltaïque a été réduite de 650 MW, contre 2.000 MW anticipés en début de semaine. La consommation a quant à elle augmenté de 1.000 MW sans créer toutefois de dysfonctionnement ou de déséquilibre sur le réseau.

“La situation sur le réseau européen est revenue à la normale à midi, après la fin de l’éclipse de soleil”, a conclut Konstantin Staschus, le secrétaire-général du groupement Entso-e, se félicitant ainsi du succès de la coopération continentale entre les différents réseaux européens dans des conditions réelles.

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mar 11 Avr 2017
Avec son électricité 100% verte, l’Islande fait office de paradis des énergies renouvelables. Très en avance sur le reste des pays occidentaux, l’Islande est aussi devenu un territoire sur lequel les entreprises du domaine énergétique développent de nouvelles solutions pour…
lun 14 Déc 2015
Selon l’Agence Européenne de l’Environnement, « 47.000 Polonais meurent prématurément chaque année » à cause de la pollution de l’air, liée à l’exploitation intensive du charbon. Une situation qui pourrait bien changer avec le développement des énergies renouvelables ; depuis le 9…
lun 30 Mai 2016
Calais Energie, filiale de Dalkia - groupe lui-même filiale à 100 % d'EDF -, vient d’inaugurer la seconde chaufferie biomasse raccordée au réseau de chaleur de la ville. Avec ce nouvel équipement, l’entreprise dépasse les 50 % d’énergies renouvelables et…
mar 22 Sep 2015
Qui a dit que l'art et la science n'avaient rien en commun? Des scientifiques de l'Université du Michigan, aux États-Unis, viennent de prouver que ces deux domaines pouvaient gagner à être mis en commun. Les Américains a en effet mis au…

COMMENTAIRES

  • Terna fait interruption ft soleil et vent.Je dit de mettre 19 plants step en fuction mais l’ignorance de Terna en stockage c’est formidable.Le cout 9 millions de euro et moi je veux que Terna change le board epouventail.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.