Le russe Rosatom va doubler la capacité d’une centrale nucléaire hongroise - L'EnerGeek

Le russe Rosatom va doubler la capacité d’une centrale nucléaire hongroise

centrale-depaks_hongrie_nucléaire_photoBarna Rovács (Rovibroni)Mardi 14 janvier, Moscou a annoncé avoir signé un accord portant sur le doublement de la capacité de la centrale nucléaire hongroise de Paks, d’ici à 2023. Un deuxième contrat conclu en l’espace de quelques jours pour Rosatom, après celui de fin décembre passé avec la Finlande

Rosatom va construire deux nouveaux réacteurs d’une puissance unitaire de 1.200 MW, pour cette centrale qui fournit déjà plus de 40% de l’électricité du pays.

La centrale de Paks, construite selon une technologie russe dans les années 70 est considérée comme très sûre par l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique).

S’il participe à la diversification du mix électrique hongrois, ce contrat va renforcer la dépendance énergétique de Budapest  vis-à-vis de la Russie. Les trois quart des besoins énergétiques de la Hongrie sont actuellement couverts par Moscou, principalement via des importations de gaz et de pétrole.

Mais ce contrat nucléaire, attribué sans appel d’offres, pourrait avoir négocié en parallèle d’un accord sur l’approvisionnent en gaz russe. Et ce malgré le démenti du Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 3 Juil 2013
Dans un courrier adressé à EDF, l’ASN a indiqué à l’exploitant des centrales nucléaires françaises que la démarche entreprise par l’électricien français pour  obtenir l’autorisation de prolongation de l’exploitation des centrales au-delà de 40 ans était « globalement satisfaisante ». En 2009,…
jeu 13 Nov 2014
Alors même que des négociations entre l’Iran et les Occidentaux sont toujours en cours autour d’un éventuel programme nucléaire militaire de iranien, un accord vient d’être conclu avec la Russie de Vladimir Poutine. Il prévoit la construction par les Russes…
jeu 9 Fév 2017
Aujourd’hui, à 9h45, l’unité de production n°1 de la centrale EDF de Flamanville (Manche) a été déconnectée de façon automatique du réseau électrique national. La cause de cet arrêt soudain, un départ de feu en salle des machines, dans la…
mer 27 Nov 2013
L'expert en sécurité informatique Eugene Kaspersky, co-fondateur de la société et de l'antivirus du même nom, a déclaré que le malware (logiciel malveillant) Stuxnet avait infiltré le réseau des centrales nucléaires russes. Une information révélée lors d'une conférence en Australie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.