Le russe Rosatom va doubler la capacité d’une centrale nucléaire hongroise - L'EnerGeek

Le russe Rosatom va doubler la capacité d’une centrale nucléaire hongroise

centrale-depaks_hongrie_nucléaire_photoBarna Rovács (Rovibroni)Mardi 14 janvier, Moscou a annoncé avoir signé un accord portant sur le doublement de la capacité de la centrale nucléaire hongroise de Paks, d’ici à 2023. Un deuxième contrat conclu en l’espace de quelques jours pour Rosatom, après celui de fin décembre passé avec la Finlande

Rosatom va construire deux nouveaux réacteurs d’une puissance unitaire de 1.200 MW, pour cette centrale qui fournit déjà plus de 40% de l’électricité du pays.

La centrale de Paks, construite selon une technologie russe dans les années 70 est considérée comme très sûre par l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique).

S’il participe à la diversification du mix électrique hongrois, ce contrat va renforcer la dépendance énergétique de Budapest  vis-à-vis de la Russie. Les trois quart des besoins énergétiques de la Hongrie sont actuellement couverts par Moscou, principalement via des importations de gaz et de pétrole.

Mais ce contrat nucléaire, attribué sans appel d’offres, pourrait avoir négocié en parallèle d’un accord sur l’approvisionnent en gaz russe. Et ce malgré le démenti du Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 25 Fév 2013
Le réseau européen des organismes techniques de sûreté ETSON vient de publier quatre guides destinés à promouvoir de meilleures pratiques pour l’évaluation de la sûreté nucléaire, et les diffuser à l’échelle européenne et mondiale. Ces guides ont été rédigés à…
jeu 5 Juin 2014
La Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong se caractérise actuellement par une densité moyenne de 6357 habitants/km², mais pouvant atteindre plus de 200.000 habitants/km² dans certains quartiers du centre de la ville. Cette densité ajoutée à un niveau de…
mar 21 Oct 2014
Alors que l'Assemblée nationale votait la loi de transition énergétique et la réduction de la part du nucléaire dans le mix électrique de 75 à 50 %, les acteurs de la filière nucléaire française, regroupés au Bourget pour le premier…
ven 16 Oct 2015
Après le naufrage économique d’Areva, l’Etat compte injecter entre 2,5 et 3 milliards d’euros dans ses caisses. Parallèlement, EDF est en train de prendre le contrôle d'Areva NP, la branche qui rassemble les activités de construction et de service aux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.