Nucléaire : Ayrault et Monteboug défendent une « filière d’avenir » en Chine - L'EnerGeek

Nucléaire : Ayrault et Monteboug défendent une « filière d’avenir » en Chine

taishan_EPR_photoEDFPendant le séminaire organisé au Palais du peuple de Pékin pour fêter le 30ème anniversaire de la coopération franco-chinoise dans le nucléaire civil, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif, ont défendu le nucléaire qu’ils considèrent comme « une filière d’avenir ».

Ce séminaire qui a réuni une centaine d’entreprises chinoises et françaises, a été l’occasion pour les ministres français de se prononcer en faveur de la poursuite de la coopération franco-chinoise à Taishan, où les groupes hexagonaux EDF et AREVA construisent actuellement deux réacteurs EPR. Ce chantier, sans délais ni dépassements de coût, est considéré comme une réussite en Chine.

Les deux premiers réacteurs du site de Taishan permettront de subvenir aux besoins de la province de Canton, dont les besoins en électricité croissants sont de plus en plus difficilement couverts.

« Ici la Chine a choisi de construire de nouvelles tranches nucléaires (les tranches 1 et 2) et peut-être, si le gouvernement le décide, les tranches 3 et 4. En tout cas, la France y est prête », a affirmé le Premier ministre français.

Les entreprises françaises du nucléaire ont des intérêts très importants en Chine, plus important marché mondial de la filière : devant faire face à une croissance de la demande énergétique sans précédent, le pays pourrait posséder à terme jusqu’à 100 centrales nucléaires en fonctionnement.

Areva a d’ailleurs annoncé lundi avoir signé une série d’accords avec des partenaires chinois : ils portent notamment sur la fourniture d’équipements pour la centrale nucléaire de Fuqing, dont les travaux pourraient commencer l’an prochain.

A l’occasion de leur visite en Chine,  les ministres français ont défendu le mix électrique français, basé sur une forte part de nucléaire, une faible part de thermique, et le développement des énergies nouvelles. Pour Jean-Marc Ayrault, « le nucléaire représentera, à l’horizon 2025, encore 50% de la production d’électricité. Cette part restera parmi les plus élevées au monde. Elle témoigne de l’engagement de notre pays dans cette technologie qui s’accompagne d’un soutien ambitieux au développement des énergies renouvelables ».

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 5 Nov 2014
Un consortium sud-coréen a signé à Séoul le 03 novembre 2014 un contrat de 23,6 millions de dollars (environ 18,8 millions d’euros) pour moderniser le réacteur atomique de recherche de l’Université de Technologie de Delft, aux Pays-Bas. Ce contrat constitue…
Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) vient de publier une étude portant sur l'évolution régionale du secteur de l'énergie entre 2002 et 2012. Ce dossier officiel, réalisé par le ministère de l'Écologie, permet notamment de dresser un panorama des moyens…
mar 22 Oct 2013
Dans un communiqué au sujet de la récente conversation téléphonique entre David Cameron et François Hollande, la présidence de la République affirment que les deux hommes « se sont félicités de l’aboutissement des discussions entre EDF et les autorités britanniques sur…
mer 29 Juin 2016
Dès le premier jour du salon mondial du nucléaire, le 28 juin dernier, un protocole d’accord a été signé par Mitsubishi Heavy Industries et EDF afin de préparer l’entrée du groupe asiatique au capital d’Areva NP. Les deux entreprises, qui travaillent…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.