L’Éthiopie va construire sa première centrale géothermique - L'EnerGeek

L’Éthiopie va construire sa première centrale géothermique

Omo_river_ethiopia_photo_ Marc_VeraartGudmundur Thoroddsson, PDG de la compagnie américano-islandaise Reykjavik Geothermal, a annoncé mercredi 23 octobre la signature d’un contrat de 4 milliards de dollars avec l’Ethiopie. Cet accord porte sur la construction d’une centrale géothermique de 1.000 MW.

Cette centrale, située à 200 kilomètres au sud de la capitale Addis Abeba, sera construite en deux phases de 500 MW. La première devrait être achevée en 2018, la seconde en 2021.

Selon Ethiopian Electric Power Corporation, compagnie publique d’électricité éthiopienne, l’énergie produite sera distribuée sur le réseau local mais également exportée vers les pays voisins. Il s’agit du premier projet géothermique de ce pays d’Afrique qui dispose d’un potentiel de 3.000 MW.

Le projet sera financé aux trois-quarts par Reykjavik Geothermal, soutenu par des investisseurs privés. Le dernier quart proviendra d’emprunts. Des investissements à hauteur de 40 millions de dollars sont déjà assurés selon M. Thoroddsson.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 28 Jan 2015
Si l'énergie éolienne se développe progressivement depuis plusieurs années sur terre comme en mer, et devrait constituer à moyen terme une composante indispensable du mix énergétique mondial, de nouvelles technologies sont aujourd'hui à l'étude pour tenter d'optimiser son rendement. C'est notamment…
lun 4 Fév 2013
La plupart des pales d'éoliennes sont fabriquées à partir de matériaux composites alliant légèreté et solidité. La réalisation d’éoliennes de très grande taille, notamment pour les besoins de l’éolien offshore, poussent les chercheurs à concevoir des matériaux de plus en plus…
lun 30 Nov 2015
La COP21 s'est officiellement ouverte, ce lundi 30 novembre au Bourget, en présence de nombreux dirigeants internationaux, tous réunis pour, ensemble, impulser un nouvel élan dans la lutte contre le changement climatique. Considéré par beaucoup comme la conférence de la dernière chance,…
lun 24 Juil 2017
Sources de désaccords entre Paris et la Commission européenne, qui exige plus de concurrence sur le marché de l’énergie français, la fin des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité et l’ouverture des concessions des barrages hydroélectriques devraient finalement s’appliquer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.