EPR au Royaume-Uni : EDF et Londres ont trouvé un accord - L'EnerGeek

EPR au Royaume-Uni : EDF et Londres ont trouvé un accord

HinkleyPoint_photoRichard BakerC’est désormais officiel ou presque. L’électricien français EDF et Londres annonceront lundi qu’ils ont trouvé un accord définitif au sujet de la construction de deux réacteurs nucléaire de type EPR dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Les deux parties se sont mis d’accord sur un prix de rachat fixe de l’électricité produite par les futurs EPR d’Hinkley Point. Ce prix sera finalement de 109 euros par mégawattheure, un montant finalement assez proche de celui que demandait le groupe français au début des négociations (112 euros).

Il faut dire que la construction de ces deux réacteurs est une priorité pour le Royaume-Uni qui a besoin de remplacer une partie de son parc électrique vieillissant.

Pour honorer ce contrat géant (16 milliards d’euros), EDF, qui pilotera le projet, va s’associer aux Chinois CGN (qui construit déjà 2 EPR avec EDF, à Taishan en Chine) et CNNC. Un invité de dernière minute se joint au consortium : AREVA qui fournira la cuve, les générateurs de vapeur et d’autres composants lourds.

Le premier des deux réacteurs (puissance unitaire : 1.650 MW) devrait être mis en service en 2022, le second ne sera pas relié au réseau électrique avant 2025.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 21 Mai 2013
L’Agence fédérale de contrôle nucléaire belge (AFCN), équivalente de l’ASN en France, vient d’annoncer que les deux réacteurs arrêtés depuis l’été 2012, suite à la découverte de microfissures sur les cuves, vont pouvoir être relancés. Les deux réacteurs concernés, Doel…
lun 24 Juin 2019
Bonne nouvelle pour Engie et la Belgique, le réacteur nucléaire de Tihange 2 va très prochainement être remis en route. Après un arrêt pour maintenance, le réacteur Tihange 2 est de nouveau opérationnel, tandis qu'un seul réacteur belge reste désormais…
jeu 24 Nov 2016
Interrogé par le Figaro mardi 22 novembre, Pierre-Franck Chevet, le Président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a fournis quelques précisions quant aux capacités disponibles du parc nucléaire français pour cet hiver. Les réacteurs d'EDF actuellement à l'arrêt, soit une…
mer 22 Mar 2017
Plus discrètes et moins coûteuses que leurs aînées, les mini-centrales nucléaires sont actuellement en plein boom. Si la technologie n’est pas encore tout à fait au point, de nombreux pays se sont déjà lancés dans la course à l’atome miniature.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.