Greta Thunberg, opposée à l’arrêt des centrales nucléaires allemandes - L'EnerGeek

Greta Thunberg, opposée à l’arrêt des centrales nucléaires allemandes

C’est un revirement inattendu pour la célèbre activiste écologique désormais âgée de 19 ans. Dans une interview, Greta Thunberg s’est déclarée favorable au nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique.

 

Interrogée par la télévision allemande sur le choix de maintenir en activité pour six mois suppélementaires deux centrales nucléaires, la jeune suédoise a répondu : « Si nous les avons déjà en activité, je pense que c’est une erreur de les fermer pour se concentrer sur le charbon ».

Une position en réalité parfaitement cohérente, quand on sait le recours massif qui est fait au charbon en Allemagne. En particulier, le lignite, encore plus polluant. La consommation de charbon a augmenté de 40 % depuis le début de l’année chez nos voisins allemands. Et cet hiver, les centrales électriques, alimentées avec du charbon, tourneront à plein régime.

 

En Allemagne, les écologistes sont au pouvoir, associés aux sociaux-démocrates. Mais il leur faut réaliser des choix stratégiques quasi impossibles à faire. Sans avoir à renoncer à leurs positions idéologiques passées. Il en est ainsi du nucléaire, dans un pays ou les activistes anti-nucléaire ont été très puissants et efficaces dans le passé.

L’Allemagne compte encore trois réacteurs nucléaires en activité. Dont deux ont obtenu un sursis de six mois, afin d’aider le pays (et son voisin français) à passer l’hiver. En cas de délestages, ou pire, de black-out, il y a fort à parier qu’ils pourraient être encore prolongés plus longtemps. Sachant qu’ils représentent 6 % de la consommation électrique allemande.

 

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
L'augmentation du coût de l'énergie et l'inflation poussent de nombreux ménages français à prendre des mesures drastiques pour réduire leur facture de chauffage. Huit Français sur dix ont réduit leur chauffage pendant l'hiver La sobriété énergétique est-elle un choix ?…
jeu 23 Nov 2023
La France se lance dans une ambitieuse transformation de l'énergie. Avec un plan dévoilé le 22 novembre 2023, le gouvernement vise une indépendance totale des énergies fossiles d'ici 2050.   La grande évasion des énergies fossiles Le gouvernement français a…
mer 20 Mar 2024
Dans un vote serré, l'Assemblée nationale a donné son feu vert le 19 mars 2024 à la fusion de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).     Nucléaire : la construction…
Le Vietnam a demandé, mardi 21 mai 2024, à plusieurs industriels, dont Foxconn, de réduire leur consommation d'électricité pour alléger le réseau national et éviter les coupures pendant les mois de fortes chaleurs. Le Vietnam veut alléger son réseau électrique…

COMMENTAIRES

  • Une fois “majeure” elle fait clairement le choix entre charBon et Nucléaire… Au moins elle est droite dans ses raisonnements, pas comme tant d’autres (Hélas !).
    Les “Verts Allemands” feraient bien de grandir un peu dans leurs raisonnements ! Leurs délires mènent l’Europe vers la misère et des pollutions diverses invraisemblables !!!

    Répondre
  • Pourquoi une position “antinucléaire” est-elle toujours caractérisée comme “idéologique”? et la position “pro nucléaire” non? D’ailleurs, en matière nucléaire, il me semble qu’il vaut mieux décider sur base d’un corpus d’idées et de valeurs, plutôt que de se fier à ses intuitions et au pragmatisme

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.