Pour WWF, des améliorations sont nécessaires pour poursuivre la transition énergétique - L'EnerGeek

Pour WWF, des améliorations sont nécessaires pour poursuivre la transition énergétique

G20A l’occasion du sommet du G20 organisé le week end dernier, les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre (Chine et Etats-Unis) ont ratifié l’Accord de Paris sur le climat. Pour l’ONG WWF, cela confirme que « la transition énergétique mondiale est déjà en marche », même si le stockage de l’électricité d’origine renouvelable doit encore progresser.

Samedi 3 septembre, les deux premières puissances économiques mondiales ont ratifié l’Accord de Paris sur le climat, signé en décembre dernier par 195 parties. Désormais, 26 pays ont donc adopté le compromis élaboré à Paris lors de la COP21. Toutefois, la ministre de l’Energie française, Ségolène Royal, souligne qu’il n’entrera en vigueur qu’avec l’engagement de 55 pays représentants 55 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) avant 2020. C’est pourquoi, d’après le conseiller en chef sur les questions climatiques de Greenpeace Chine, Li Shuo, « la Chine [a souhaité] donner une impulsion pendant ce G20 pour pousser les autres pays invités à ratifier l’accord ».

En Europe par exemple, la Hongrie et la France sont les deux seuls pays à avoir confirmé leur intention de limiter le réchauffement climatique sous le seuil fatidique des 2°C. Ce qui n’empêche pas l’ONG WWF d’affirmer que « la transition énergétique mondiale est déjà en marche ». En effet, l’organisation fortement engagée sur les questions environnementales souligne 15 indicateurs qui témoignent selon elle d’un changement de paradigme.

Dans une interview qu’il a accordée au journal Libération, le directeur général de WWF France, Pascal Canfin, cite notamment la baisse du charbon et la hausse des énergies renouvelables pour appuyer ces propos. Surtout, à l’instar de Ségolène Royal sur LCI, il affirme que « l’économie qui protège les ressources naturelles est plus créatrice d’emploi que l’ancienne économie ». Pour autant, il souligne également les limites  des ENR en rappelant qu’il « reste des améliorations à faire, par exemple sur le stockage de l’électricité d’origine renouvelable ».

Lire aussi : Accord de Paris : l’OCDE précise la feuille de route

Crédit Photo : @Leconews

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 24 Juil 2015
Si la tendance actuelle est à la sécheresse et aux fortes chaleurs, le climat nous réserve bien souvent de nombreuses surprises et la pluie pourrait bien refaire son apparition prochainement dans des proportions imprévisibles en ces périodes orageuses. Une période…
mar 17 Oct 2017
En France, 41 % des capacités de production d’énergies renouvelables sont d’origine solaire ou éolienne. Mais le chemin est encore long avant de pouvoir répondre à l’engagement d’atteindre 40 % de production d’électricité de source renouvelable en 2030. Pour rappel,…
mer 13 Mai 2015
EDF a fait un pas de plus vers la construction de sa première hydrolienne qui sera implantée dans la ferme expérimentale de Paimpol-Bréhat, dans les Côtes-d'Armor. Le navire hollandais en charge de la livraison des 3 éléments mécano-soudés du stator,…
Grâce à ses unités de production majoritairement décarbonnées (centrales nucléaires et hydrauliques) ainsi qu'à un vaste plan de réhabilitation de son parc thermique, l'électricien français EDF devrait diviser par deux ses émissions de gaz à effet de serre à l'horizon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *