Pour WWF, des améliorations sont nécessaires pour poursuivre la transition énergétique - L'EnerGeek Pour WWF, des améliorations sont nécessaires pour poursuivre la transition énergétique - L'EnerGeek

Pour WWF, des améliorations sont nécessaires pour poursuivre la transition énergétique

G20A l’occasion du sommet du G20 organisé le week end dernier, les deux plus gros émetteurs de gaz à effet de serre (Chine et Etats-Unis) ont ratifié l’Accord de Paris sur le climat. Pour l’ONG WWF, cela confirme que « la transition énergétique mondiale est déjà en marche », même si le stockage de l’électricité d’origine renouvelable doit encore progresser.

Samedi 3 septembre, les deux premières puissances économiques mondiales ont ratifié l’Accord de Paris sur le climat, signé en décembre dernier par 195 parties. Désormais, 26 pays ont donc adopté le compromis élaboré à Paris lors de la COP21. Toutefois, la ministre de l’Energie française, Ségolène Royal, souligne qu’il n’entrera en vigueur qu’avec l’engagement de 55 pays représentants 55 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) avant 2020. C’est pourquoi, d’après le conseiller en chef sur les questions climatiques de Greenpeace Chine, Li Shuo, « la Chine [a souhaité] donner une impulsion pendant ce G20 pour pousser les autres pays invités à ratifier l’accord ».

En Europe par exemple, la Hongrie et la France sont les deux seuls pays à avoir confirmé leur intention de limiter le réchauffement climatique sous le seuil fatidique des 2°C. Ce qui n’empêche pas l’ONG WWF d’affirmer que « la transition énergétique mondiale est déjà en marche ». En effet, l’organisation fortement engagée sur les questions environnementales souligne 15 indicateurs qui témoignent selon elle d’un changement de paradigme.

Dans une interview qu’il a accordée au journal Libération, le directeur général de WWF France, Pascal Canfin, cite notamment la baisse du charbon et la hausse des énergies renouvelables pour appuyer ces propos. Surtout, à l’instar de Ségolène Royal sur LCI, il affirme que « l’économie qui protège les ressources naturelles est plus créatrice d’emploi que l’ancienne économie ». Pour autant, il souligne également les limites  des ENR en rappelant qu’il « reste des améliorations à faire, par exemple sur le stockage de l’électricité d’origine renouvelable ».

Lire aussi : Accord de Paris : l’OCDE précise la feuille de route

Crédit Photo : @Leconews

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 11 Déc 2013
Les travaux de construction d'Alba Nova 1, première centrale solaire thermodynamique à concentration implantée en France, ont débuté en novembre dernier dans la commune de Ghisonaccia, en Haute-Corse, a indiqué le quotidien Corse Matin. Piloté par la société Solar Euromed…
mer 1 Juin 2016
En pleine croissance économique, l’Inde souhaite diversifier son mix énergétique. Après l’initiative lancée lors de la COP21 sur l’énergie solaire, la puissance asiatique souhaite désormais exploiter son potentiel éolien. (suite…)
mer 30 Nov 2016
Marc Benayoun, directeur général de la compagnie Edison, a évoqué lundi 28 novembre lors d'une rencontre avec la presse parisienne, ses nouvelles ambitions sur le marché national italien. La filiale du groupe français EDF entend en effet tripler le nombre…
ven 28 Fév 2014
La nouvelle version de la centrale thermique à gaz de Martigues se veut le plus sobre possible sur le plan environnemental. Ses deux cycles combinés, dotés de technologies récentes en matière de limitations des émissions, ont un rendement 56% supérieur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *