La consommation de pétrole augmente dans les pays du G20 - L'EnerGeek

La consommation de pétrole augmente dans les pays du G20

petrole_photo_drpepperscott230Le pétrole est la seule énergie qui, en 2015, a vu sa consommation augmenter dans les pays du G20, dans un contexte de ralentissement de la croissance et d’augmentation des préoccupations de sobriété énergétique. C’est du moins ce qu’affirme Enerdata, cabinet d’études et de conseil indépendant spécialisé dans le secteur de l’énergie, dans une étude publiée à la fin du mois de mai.

Le marché automobile chinois et indien fortement émetteur de CO2

Selon les données publiées par le cabinet tricolore Enerdata dans son étude « Bilan Energétique Mondial 2015 », la consommation de pétrole a augmenté de 2 % dans les 20 plus importantes économies mondiales. En revanche, il apparaît que la demande en charbon, énergie fossile la plus néfaste pour l’environnement, a diminué de 2,7 %, alors que celle du gaz naturel et des énergies bas carbone (renouvelable et nucléaire) a stagné.

Enerdata estime que la croissance de la consommation de pétrole en 2015 est légèrement supérieure à la moyenne observée depuis 2003 : elle était d’environ 1 % chaque année. La raison invoquée : le fort développement du parc automobile chinois et indien, où le nombre de voitures en circulation a respectivement été multiplié par 5 et par 3 depuis 2000.

Il est cependant utile de préciser que la consommation de pétrole a également augmenté dans les pays de l’OCDE (Union européenne, Japon et États-Unis). La reprise de la croissance et la baisse du prix de l’or noir sont les raisons invoquées pour expliquer cette tendance.

La consommation de charbon recule

L’autre fait notable est le ralentissement de la consommation de charbon pour la deuxième année consécutive. En 2015, les pays du G20 ont diminué leur consommation de charbon en moyenne de 2,5 %. Le phénomène est particulièrement marqué en Chine (- 3,7 %).

« La Chine installe en grande majorité des centrales à charbon aux technologies les plus efficaces [et donc au rendement plus important, ndlr] », explique Nathalie Desbrosses, responsable de l’analyse des marchés de l’énergie à Enerdata. Il faut également préciser que l’acier et le ciment (secteur hautement énergivore) contribuent de moins en moins à la croissance du PIB chinois.

Il apparaît malgré tout que le charbon est la principale énergie consommée sur l’ensemble des pays du G20 (33 %). Suivent le pétrole (29 %), le gaz (20 %), les énergies renouvelables (9 %) et la biomasse (9 %). Dans le secteur de l’énergie, la consommation a augmenté de 0,5 % alors que les émissions de CO2 se sont stabilisées. Confirmant ainsi la « décorrélation » qui existe entre croissance (+ 2,8 %) et émissions de gaz à effet de serre.

Crédit photo : drpepperscott230

Rédigé par : lucas-goal

mar 28 Juil 2015
Schneider Electric et Saft ont tout deux remporté deux projets du groupe Langa issus de l'appel d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) pour la construction de deux installations photovoltaïques avec stockage, en Corse. Le contrat a été…
lun 30 Juin 2014
Inauguré mercredi dernier, le parc photovoltaïque de Besse-sur-Issole (Var) permet à GDF Suez de franchir le cap des 100 MW d’énergie solaire installés sur le sol français. Avec ses 105 MW solaires en France, et plus globalement ses 7.000 MW…
ven 14 Fév 2014
Le groupe industriel français Alstom a signé mercredi 12 février à Washington, en présence d'Arnaud Montebourg, son premier contrat à l’export pour ses éoliennes géantes en mer . Elles seront fabriquées en France et équiperont le parc offshore de Block…
mar 19 Mar 2013
Alors que les techniques actuelles de l’osmotique ne permettent pas une production rentable d’énergie, l’introduction de nanotubes amplifierait son rendement et pourrait alors ouvrir la porte au développement de cette énergie entièrement renouvelable. L’osmotique résulte de la mise en contact…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *