L'Allemagne négocie la sortie du nucléaire - L'EnerGeek

L’Allemagne négocie la sortie du nucléaire

CourKAprès l’émotion de Fukushima, l’Allemagne voulait tourner la page du nucléaire quitte à retourner au charbon pendant un temps. Aujourd’hui, pour arrêter précipitamment leurs réacteurs, les exploitants EON, RWE et Vattenfall, réclament des indemnités, une demande examinée par la Cour de Karlsruhe.

La décision d’Angela Merkel d’abandonner totalement l’atome à partir de 2022 aurait-elle « enfreint les droits de propriété des actionnaires concernés », s’interroge le journal Le Monde ? Le 15 et le 16 mars, la Cour de Karlsruhe a étudié la plainte de 3 opérateurs qui estiment avoir des réclamations à faire valoir. Dans la presse on évoque une enveloppe de 15 à 20 milliards d’euros qui pourrait être ainsi destinée à dédommager les énergéticiens.

La plainte a été déposée dès 2012 par EON, RWE et Vattenfall, tandis que le quatrième opérateur, EnBW, propriété du Land du Bade-Wurtemberg dirigé par les Verts, n’a pas souhaité s’associer à la procédure. Par ailleurs, si le verdict ne sera certainement pas rendu avant plusieurs mois, le correspondant de RFI en Allemagne affirme même que celui-ci pourrait n’avoir jamais lieu, par exemple si l’Etat s’engage financièrement sur la sortie du nucléaire.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 28 Déc 2015
Largement dépendant des combustibles fossiles et confronté à des difficultés d'approvisionnement récurrentes, le réseau électrique sud-africain nécessite aujourd'hui des réformes radicales. Le gouvernement souhaite développer d'ici à 2020 un mix énergétique durable comprenant à la fois des énergies fossiles et…
ven 5 Fév 2016
A la toute fin du mois de janvier, les principaux responsables du site nucléaire de Flamanville ont dressé devant la presse les perspectives pour 2016. Entre l’exploitation des réacteurs installés et l’avancement du chantier de l’EPR, les agents d’EDF ont…
mar 19 Fév 2013
Areva vient d’annoncer un record de production d’uranium pour l’année 2012. Le groupe français a produit un total de 9.760 tonnes d’uranium dans le monde. Ces résultats sont en grande partie liés aux productions record des gisements de Katco (Kazakhstan)…
mar 26 Jan 2016
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique vient d’autoriser l’Iran à bénéficier de l’énergie nucléaire, conformément à l’accord international signé le 14 juillet 2015. Depuis le 16 janvier 2016, la République islamique peut donc officiellement reprendre son programme nucléaire civil et devrait ainsi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *