L'Allemagne négocie la sortie du nucléaire - L'EnerGeek

L’Allemagne négocie la sortie du nucléaire

CourKAprès l’émotion de Fukushima, l’Allemagne voulait tourner la page du nucléaire quitte à retourner au charbon pendant un temps. Aujourd’hui, pour arrêter précipitamment leurs réacteurs, les exploitants EON, RWE et Vattenfall, réclament des indemnités, une demande examinée par la Cour de Karlsruhe.

La décision d’Angela Merkel d’abandonner totalement l’atome à partir de 2022 aurait-elle « enfreint les droits de propriété des actionnaires concernés », s’interroge le journal Le Monde ? Le 15 et le 16 mars, la Cour de Karlsruhe a étudié la plainte de 3 opérateurs qui estiment avoir des réclamations à faire valoir. Dans la presse on évoque une enveloppe de 15 à 20 milliards d’euros qui pourrait être ainsi destinée à dédommager les énergéticiens.

La plainte a été déposée dès 2012 par EON, RWE et Vattenfall, tandis que le quatrième opérateur, EnBW, propriété du Land du Bade-Wurtemberg dirigé par les Verts, n’a pas souhaité s’associer à la procédure. Par ailleurs, si le verdict ne sera certainement pas rendu avant plusieurs mois, le correspondant de RFI en Allemagne affirme même que celui-ci pourrait n’avoir jamais lieu, par exemple si l’Etat s’engage financièrement sur la sortie du nucléaire.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 17 Oct 2016
Le 12 octobre dernier, l’émission « La Méthode Scientifique » diffusée par France Culture évoquait les origines du nucléaire français. Parmi les invités, la directrice de la rédaction de Sciences & Avenir, Dominique Leglu, affirme que la recherche française avait dès ses…
mer 18 Sep 2013
Le 12 septembre l’ASN a demandé à EDF d’appliquer une surveillance renforcée des eaux souterraines de la centrale nucléaire du Tricastin, dans la Drôme, où l’électricien à détecté en juin "une présence anormale" de tritium dans les eaux souterraines situées…
mer 29 Mai 2013
Mardi 28 mai, les Emirats Arabes Unis (EAU) ont annoncé le début de la construction de la deuxième centrale nucléaire du pays. Signe que la péninsule arabique prépare l’après-pétrole. Dans un communiqué, l’Emirates Nuclear Energy Corporation (ENEC) a confirmé avoir…
ven 16 Sep 2016
Jeudi 15 septembre, le gouvernement britannique a confirmé son intention de construire deux EPR à Hinkley Point. Avec cette décision, le Royaume-Uni relance la filière nucléaire en Europe, selon Jean-Bernard Lévy, et renforce sa stratégie bas-carbone. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.