L'Allemagne négocie la sortie du nucléaire - L'EnerGeek

L’Allemagne négocie la sortie du nucléaire

CourKAprès l’émotion de Fukushima, l’Allemagne voulait tourner la page du nucléaire quitte à retourner au charbon pendant un temps. Aujourd’hui, pour arrêter précipitamment leurs réacteurs, les exploitants EON, RWE et Vattenfall, réclament des indemnités, une demande examinée par la Cour de Karlsruhe.

La décision d’Angela Merkel d’abandonner totalement l’atome à partir de 2022 aurait-elle « enfreint les droits de propriété des actionnaires concernés », s’interroge le journal Le Monde ? Le 15 et le 16 mars, la Cour de Karlsruhe a étudié la plainte de 3 opérateurs qui estiment avoir des réclamations à faire valoir. Dans la presse on évoque une enveloppe de 15 à 20 milliards d’euros qui pourrait être ainsi destinée à dédommager les énergéticiens.

La plainte a été déposée dès 2012 par EON, RWE et Vattenfall, tandis que le quatrième opérateur, EnBW, propriété du Land du Bade-Wurtemberg dirigé par les Verts, n’a pas souhaité s’associer à la procédure. Par ailleurs, si le verdict ne sera certainement pas rendu avant plusieurs mois, le correspondant de RFI en Allemagne affirme même que celui-ci pourrait n’avoir jamais lieu, par exemple si l’Etat s’engage financièrement sur la sortie du nucléaire.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 24 Juil 2015
La Corée du Sud a dévoilé, mercredi dernier, son plan d'approvisionnement en énergie. Axé sur 15 ans, il prévoit la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires afin de répondre de manière optimale à une demande croissante tout en limitant les…
jeu 12 Mar 2015
La diminution des émissions de gaz à effet de serre, afin de dépolluer l'air que respirent ses citoyens, est un enjeu qui est désormais au cœur des préoccupations environnementales de la Chine. Doté d'un mix énergétique archi-dominé par le charbon,…
mar 26 Fév 2013
Lundi 25 février, le groupe Finlandais Fennovoima a annoncé que le projet de réacteur EPR d’Areva n’était pas retenu dans le cadre d’un appel d’offres pour la construction de la troisième centrale nucléaire finlandaise. C’est en faveur du groupe japonais…
lun 19 Fév 2018
Le géant du nucléaire russe Rosatom a rendu public la signature d’un accord-cadre avec le gouvernement congolais portant sur le développement du nucléaire civil et la construction prochaine d'une centrale nucléaire. Ce nouveau partenariat, conclu mardi 13 février 2018 à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.