L'Allemagne négocie la sortie du nucléaire - L'EnerGeek

L’Allemagne négocie la sortie du nucléaire

CourKAprès l’émotion de Fukushima, l’Allemagne voulait tourner la page du nucléaire quitte à retourner au charbon pendant un temps. Aujourd’hui, pour arrêter précipitamment leurs réacteurs, les exploitants EON, RWE et Vattenfall, réclament des indemnités, une demande examinée par la Cour de Karlsruhe.

La décision d’Angela Merkel d’abandonner totalement l’atome à partir de 2022 aurait-elle « enfreint les droits de propriété des actionnaires concernés », s’interroge le journal Le Monde ? Le 15 et le 16 mars, la Cour de Karlsruhe a étudié la plainte de 3 opérateurs qui estiment avoir des réclamations à faire valoir. Dans la presse on évoque une enveloppe de 15 à 20 milliards d’euros qui pourrait être ainsi destinée à dédommager les énergéticiens.

La plainte a été déposée dès 2012 par EON, RWE et Vattenfall, tandis que le quatrième opérateur, EnBW, propriété du Land du Bade-Wurtemberg dirigé par les Verts, n’a pas souhaité s’associer à la procédure. Par ailleurs, si le verdict ne sera certainement pas rendu avant plusieurs mois, le correspondant de RFI en Allemagne affirme même que celui-ci pourrait n’avoir jamais lieu, par exemple si l’Etat s’engage financièrement sur la sortie du nucléaire.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 21 Mar 2018
Ultra-dépendante du pétrole, l'Arabie saoudite a annoncé vouloir accélérer la mise en œuvre de son programme dans le nucléaire civil. Le gouvernement a officiellement approuvé, mardi 13 mars 2018, « la politique nationale sur le programme de l'énergie atomique »…
jeu 21 Fév 2019
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) devait analyser l’article premier de l’avant-projet de loi énergie-climat. L’avis publié ce mercredi 20 février 2019, confirme les changements "ambitieux" proposés l'exécutif. Toutefois, le CESE s'interroge sur l'évolution de la consommation d’énergie, ainsi…
lun 26 Fév 2018
Alors que l’énergie nucléaire représente déjà la deuxième source d’énergie décarbonée du pays (l’atome fournit environ 16 % du total des besoins en électricité du Canada et près de 60 % en Ontario), Ottawa semble désireux de poursuivre son développement…
mar 29 Jan 2019
Suite au projet de décret de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) dévoilé vendredi dernier, l’État et le Comité stratégique de la filière nucléaire (CSFN) ont signé lundi 28 janvier 2019 un contrat d’engagement sur la filière nucléaire. Cet accord…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.