Nucléaire : Mitsubishi s'intéresse à Areva - L'EnerGeek

Nucléaire : Mitsubishi s’intéresse à Areva

ArevaAlors que le géant du nucléaire français Areva est en pleine restructuration, le PDG de Mitsubishi Heavy Industries, Shunichi Miyanaga, a confirmé son intérêt pour l’entité Areva Nuclear Power. Actuellement, l’industriel tricolore cherche encore des partenaires pour acquérir 34% du capital d’Areva NP.

Depuis la confirmation des difficultés financières d’Areva, l’entreprise publique tente de se restructurer. Après de longues tractations entre le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, et le président d’Areva, Philippe Varin, on sait que l’électricien va reprendre 51% du capital de l’entité Areva NP. De son côté, Areva devrait conserver 15 % de sa branche dédiée aux réacteurs. Actuellement, des négociations ont encore lieu pour déterminer l’attribution les 34% restants.

Tandis que les acteurs de la filière chinoise du nucléaire ont déjà affiché leur volonté d’intégrer la future gouvernance de la nouvelle structure, le constructeur japonais Mitsubishi Heavy Industries vient également témoigner son intérêt pour faire partie de l’aventure. Dans une interview au journal Les Echos, son PDG Shunichi Miyanaga explique : « Nous sommes prêts à acquérir une très large part mais nous ne voulons en aucun cas que notre investissement soit perçu comme agressif. Il ne s’agit pas d’une prise de contrôle mais d’une offre amicale de coopération et d’entraide. C’est à nos partenaires français d’estimer un niveau de participation qu’ils jugeront équilibré ».

Pour mémoire, Areva et Mitsubishi Heavy Industries collaborent en effet depuis 2007, notamment pour l’élaboration d’un nouveau réacteur : l’Atmea.

Rédigé par : jacques-mirat

mer 16 Jan 2013
Le plus grand projet nucléaire de Chine a repris le mois dernier. Il s'agit de la centrale côtière de Bay Shidao, située dans la province de Shandong. D'après les médias chinois, la centrale expérimentale de Bay Shidao, d'une puissance de…
ven 14 Août 2015
La fusion atomique fait beaucoup parler d’elle dans les milieux scientifiques. Ce procédé physique permettrait de produire plus d’énergie et moins de déchets radioactifs que la fission, utilisée à l’heure actuelle dans les centrales électriques. Or, aucun laboratoire de recherche…
mar 25 Nov 2014
L'autorité britannique de régulation nucléaire (ONR) a autorisé le vendredi 21 novembre dernier, EDF Energy, filiale du groupe français au Royaume-Uni, à remettre en activité trois réacteurs nucléaires arrêtés au mois d'août dernier suite à la découverte d'un défaut sur…
ven 18 Oct 2013
C’est désormais officiel ou presque. L’électricien français EDF et Londres annonceront lundi qu’ils ont trouvé un accord définitif au sujet de la construction de deux réacteurs nucléaire de type EPR dans le sud-ouest de l’Angleterre. Les deux parties se sont…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *