Nucléaire : Mitsubishi s'intéresse à Areva - L'EnerGeek

Nucléaire : Mitsubishi s’intéresse à Areva

ArevaAlors que le géant du nucléaire français Areva est en pleine restructuration, le PDG de Mitsubishi Heavy Industries, Shunichi Miyanaga, a confirmé son intérêt pour l’entité Areva Nuclear Power. Actuellement, l’industriel tricolore cherche encore des partenaires pour acquérir 34% du capital d’Areva NP.

Depuis la confirmation des difficultés financières d’Areva, l’entreprise publique tente de se restructurer. Après de longues tractations entre le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, et le président d’Areva, Philippe Varin, on sait que l’électricien va reprendre 51% du capital de l’entité Areva NP. De son côté, Areva devrait conserver 15 % de sa branche dédiée aux réacteurs. Actuellement, des négociations ont encore lieu pour déterminer l’attribution les 34% restants.

Tandis que les acteurs de la filière chinoise du nucléaire ont déjà affiché leur volonté d’intégrer la future gouvernance de la nouvelle structure, le constructeur japonais Mitsubishi Heavy Industries vient également témoigner son intérêt pour faire partie de l’aventure. Dans une interview au journal Les Echos, son PDG Shunichi Miyanaga explique : « Nous sommes prêts à acquérir une très large part mais nous ne voulons en aucun cas que notre investissement soit perçu comme agressif. Il ne s’agit pas d’une prise de contrôle mais d’une offre amicale de coopération et d’entraide. C’est à nos partenaires français d’estimer un niveau de participation qu’ils jugeront équilibré ».

Pour mémoire, Areva et Mitsubishi Heavy Industries collaborent en effet depuis 2007, notamment pour l’élaboration d’un nouveau réacteur : l’Atmea.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
L’objectif du Pakistan est de mettre fin aux coupures de courant à répétition qui frappent le pays et de réduire le déficit énergétique, qui est de plus de 4000 mégawatts. Pour cela, le gouvernement a opté pour différentes solutions. Tout d’abord, une…
jeu 17 Oct 2013
Mercredi 16 octobre, sur le chantier de construction de l’EPR de Flamanville 3, une pièce du moteur de l’un des chariots du pont de manutention a rompu et est tombée.  L’incident s’est produit au cours d’une phase de tests de…
mer 20 Nov 2019
Le COJO de Paris 2024 vient de révéler, ce mercredi 19 novembre 2019, qu'EDF serait son second partenaire premium, après le groupe bancaire Banque Populaire-Caisse d'Epargne. Quelques mois après avoir recalé Total, cet adoubement olympique sonne comme une reconnaissance des…
dim 31 Juil 2016
Quelques jours après le vote du conseil d'administration d'EDF en faveur du projet Hinkley Point en Angleterre, Emmanuel Macron a tenu à rappeler que les deux EPR restaient la meilleure option pour le mix-énergétique britannique et une solution "gagnant-gagnant" pour l'ensemble…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.