Le Maroc affiche son ambition pour le nucléaire - L'EnerGeek Le Maroc affiche son ambition pour le nucléaire - L'EnerGeek

Le Maroc affiche son ambition pour le nucléaire

ministere énergieAu Maroc, la croissance économique bénéficie de la baisse conjoncturelle des prix du pétrole. Cependant, afin de préparer l’avenir, le royaume chérifien s’intéresse également au nucléaire civil. A l’occasion de la venue de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, le ministre de l’Energie, de l’Eau et de l’Environnement, Abdelkader Amara, a souligné la volonté du gouvernement de produire de l’électricité nucléaire “à partir de 2030”.

Dans son dernier rapport sur les Perspectives économiques régionales pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale, le Fonds Monétaire International affirme que « les pays importateurs de pétrole dans la région devraient enregistrer en 2015-16 une accélération de leur croissance, aux environs de 4% en moyenne ». Malgré ces bonnes performances, les évolutions du secteur de l’énergie à l’heure de la transition énergétique et de la lutte contre le réchauffement climatique, imposent aux responsables marocains de réfléchir aux solutions d’avenir.

A cet égard, le ministre Abdelkader Amara a notamment déclaré en présence d’une délégation de l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) : « Convaincu du rôle important de l’énergie nucléaire pour réduire la dépendance énergétique nationale et pour lutter contre les émissions des gaz à effet de serre et l’atténuation des effets des changements climatiques, le Maroc considère l’électronucléaire comme étant une option à considérer dans le mix énergétique national à long terme ».

En effet, du 19 au 26 octobre, un groupe d’experts de l’AIEA s’est rendu sur place dans le but de réaliser une mission d’évaluation, avec la participation du Comité de Réflexion sur l’Electronucléaire et le Dessalement de l’Eau de Mer (CRED). L’objectif désormais affiché : structurer une filière nucléaire marocaine qui pourrait alimenter le réseau électrique à partir de 2030. C’est d’ailleurs également dans cette perspective que « le gouvernement a publié un décret actant la création de la première Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaire et radiologique » le 3 septembre dernier.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 14 Juil 2014
Son avis n’est que consultatif, mais le CESE est une institution écoutée avant l’élaboration d’une loi comme celle sur la transition énergétique. Et selon le Conseil économique, social et environnemental, qui vient de rendre son avis à ce sujet,  si…
dim 8 Nov 2015
Longtemps considérée comme le mauvais élève de la lutte contre le changement climatique, la Chine s'engage progressivement pour l'environnement et l'instauration d'un développement économique plus durable. Le futur poids lourd du marché mondial de l'énergie propose en effet de nombreuses…
jeu 10 Oct 2013
Le déplacement d’Arnaud Montebourg en Turquie n’a pas seulement vocation à réchauffer les relations entre la France et la Turquie, tendues depuis ces dernières années, d’une part en raison du refus d’Ankara de reconnaître le génocide arménien, d’autre part car la France…
ven 8 Avr 2016
Alors que la création d’Electricité de France remonte à la loi du 8 avril 1946, l’entreprise célèbre aujourd'hui son 70ème anniversaire. Dans une série de six vidéos, l’électricien rappelle les grandes dates de son histoire tandis qu’une exposition est proposée par…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *