Bientôt une troisième ligne électrique entre la Manche et Jersey - L'EnerGeek Bientôt une troisième ligne électrique entre la Manche et Jersey - L'EnerGeek

Bientôt une troisième ligne électrique entre la Manche et Jersey

Jersey_electricity_câbleSouffrant d’un approvisionnant en électricité insuffisant pour faire face aux pics de consommation, l’île anglo-normande de Jersey finance aujourd’hui l’installation d’une nouveau câble électrique entre la côte Ouest de la Manche et l’île. Mise en service prévue pour août 2014.

Malgré les deux liaisons existantes entre la Manche et Jersey qui alimentent déjà plus de 90 % des besoins en électricité de l’île, la population de Jersey qui regroupe à ce jour près de 100.000 habitants, rencontre actuellement quelques difficultés en matière d’approvisionnement électrique.

Comme nous l’explique Peter Snape, responsable de la société Jersey Electricity « ces deux liaisons sont insuffisantes pour faire face aux pointes de consommation déjà constatées, et prévisibles dans les années à venir ». Ainsi, les lignes Normandie 1 et 2 qui datent respectivement de 1985 et 2000 seront donc complétées dès le mois d’août 2014 par un troisième câble sous-marin.

Les travaux d’installation de ce câble, qui ont débuté par la partie terrestre en septembre 2013, se poursuivent depuis ce dimanche 20 avril sur la plage d’Armanville à Pirou dans la Manche. Aux 18 km terrestres enterrés par RTE, s’ajoute donc près de 34 km de câbles sous-marin de 90 000 volts qui relieront la Normandie à Jersey.

Pour ce faire, la barge Cable Enterprise est arrivée au large de Pirou en provenance d’Italie la semaine passée. Ce bateau câblier de 115 mètres de long et proposant une capacité de chargement de 4000 tonnes, s’est échoué volontairement pour plusieurs jours près de la rive  afin de mener à bien les opérations. Une fois reparti, il devrait mettre près de six semaines pour dérouler et enterrer le câble jusqu’à Jersey à  deux mètres de profondeur sous le sable.

Financée exclusivement par Jersey Elecricity  à hauteur de 67 millions d’euros, cette nouvelle ligne représentera dès sa mise en service  les deux tiers de l’approvisionnement électrique de l’île. Toutefois, si elle est prévue pour le moment exclusivement à sens unique, elle pourrait un jour également être employée pour rapatrier vers la France l’énergie produite au large des îles anglo-normandes. En projet actuellement, une ferme hydrolienne géante au large de l’île d’Aurigny devrait voir le jour à l’horizon 2020.

Crédits photo : Jersey Electricity Group

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 4 Mar 2016
[caption id="attachment_21300" align="alignleft" width="300"] Les bâtiments du Data Center NOÉ, Val-de-Reuil[/caption] Depuis la mi-février, l'AFNOR, premier organisme d'évaluation et de certification de systèmes, services, produits et personnes en France, recommande aux entreprises tricolores d’optimiser l’efficience énergétique de leurs infrastructures, afin d’entamer…
mar 29 Déc 2015
La douceur exceptionnelle des températures que connait l'Hexagone depuis le mois d'octobre n'aura pas suffit à contrer l'augmentation hivernale des consommations d'électricité. En effet, comme l'a indiqué le groupe RTE dans un communiqué paru la semaine dernière, la consommation des…
mar 21 Avr 2015
Stocker de manière presque illimitée l’énergie produite par les énergies renouvelables intermittentes ? Un rêve qui pourrait bien devenir réalité dans les prochaines années, avec le développement du volant d’inertie. Cette technologie basée sur la force cinétique permet de stocker puis…
lun 25 Fév 2013
L’entreprise basée à Perpignan a présenté son nouveau système de télé-contrôle  des petites installations photovoltaïques lors du salon des énergies renouvelables de Lyon qui s’est achevé vendredi 22 février. Disposant d’un brevet pour l’Union Européenne, l’entreprise Tecsol a mis au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *