EDF va construire une centrale à charbon de dernière génération en Chine - L'EnerGeek EDF va construire une centrale à charbon de dernière génération en Chine - L'EnerGeek

EDF va construire une centrale à charbon de dernière génération en Chine

centrale_charbonLe 18 avril, EDF a annoncé qu’il allait créer une co-entreprise avec le groupe Datang dans le but de construire et d’exploiter sa première centrale au charbon de nouvelle génération en Chine. La Chine profite de l’abondance du charbon et de son coût très accessible pour répondre à l’explosion de la demande énergétique. Mais dans un pays où le charbon représente 75% de sa production d’électricité, il est important de déployer des solutions pour limiter l’impact environnemental de sa combustion, qui émet beaucoup de gaz à effet de serre. La technologie « ultra-supercritique » qui sera utilisée par EDF permet de limiter significativement les émissions polluantes, le temps que le mix électrique chinois ne se diversifie (éolien, solaire, nucléaire…).

La centrale en question sera de type « ultra-supercritique », la technologie qui équipe la toute dernière génération de centrales à charbon. Elle permet un rendement plus élevé qu’une centrale classique (43% contre 35%) tout en réduisant les émissions de CO2 et les fumées.

En 2009, EDF, déjà associé à Datang, démarrait l’exploitation en Chine d’une centrale à charbon « supercritique », de la génération précédente. Cette génération permettait déjà d’effectuer des gains d’efficacité et de réduire les émissions de CO2, mais à un niveau tout de même moins élevé que les centrales « ultra-supercritique ».

Cette fois-ci, l’électricien français va participer à la construction, ce qu’il n’avait pas fait en 2009. Lorsqu’elle sera terminée, en 2016, son homologue chinois, China Datang Corporation, et EDF vont se partager l’exploitation de la centrale, d’une puissance de 2 000 mégawatts. Plus précisément, EDF possédera 49% des parts de l’installation qui sera érigée au sud-est de la Chine.

En ce qui concerne la conception de la centrale, c’est un groupe chinois, Guangdong Engineering and Design, qui sera aux commandes. La turbine, quant à elle, sera fournie par Dongfang Electric Corporation.

Crédit photo : Arnold Paul

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 28 Nov 2016
Des chercheurs allemands et finlandais ont mis au point un réacteur solaire innovant valorisant le C02 ambiant en biocarburant de haute qualité. Baptisé "Soletair", ce projet inédit prend la forme d'une usine compacte conçue pour transformer l'énergie solaire et le dioxyde de carbone de l'air en carburant…
lun 7 Déc 2015
Alors que le compte Twitter d’Alstom Energie annonce son remplacement par celui de General Electric Power, le groupe américain tente de rassurer l’hexagone sur sa stratégie industrielle. Récemment, le patron de GE Europe a ainsi confirmé l’intention de l’entreprise de recruter…
Entre le développement des énergies renouvelables en pleine expansion, les innovations dans le secteur du thermique et les débats houleux dont fait l'objet le secteur du nucléaire, la France a connu une actualité énergétique 2016 passionnante sur laquelle «  L'Energeek  » se propose…
lun 25 Juil 2016
L'ancienne centrale EDF de Champagne-sur-Oise, composée de deux unités de production à charbon d'une puissance de 250 mégawatts, a été arrêtée il y a plus de dix ans. Tandis que le chantier de déconstruction ne sera terminé qu’en 2017, le…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *