Au Mozambique, le gaz répond à la hausse de la demande d’électricité - L'EnerGeek

Au Mozambique, le gaz répond à la hausse de la demande d’électricité

Mozambique_barrage_photoInternational RiversDans les pays développés qui entament leur transition énergétique, on cherche aujourd’hui à diminuer la part des énergies fossiles pour les remplacer par des énergies non émettrices de CO2. Dans une bonne partie des pays en développement, au contraire, l’explosion de la demande d’électricité conduit des pays qui produisaient jusqu’ici la plus grande partie de leur électricité à partir de ressources renouvelables (l’hydroélectricité principalement) à faire de plus en plus appel aux hydrocarbures. C’est le cas du Mozambique qui compte doubler sa capacité de production électrique d’ici 2025.

A cette date, le Mozambique devrait posséder une puissance installée de 5.000 MW, d’après Pascoal Bacela, du ministère mozambicain de l’Energie.

Pour y parvenir, ce pays d’Afrique australe devrait principalement faire appel à des centrales thermiques. Le ministère de l’Energie assure toutefois que c’est le gaz, moins polluant que le charbon, qui sera principalement utilisé. Le Mozambique dispose en effet de ressources gazières importantes, avec les champs du bassin de Rovuma.

Alors que l’hydroélectricité permet aujourd’hui de produire 80% de l’électricité du pays, d’ici 2025 cette part devrait tomber à 60% alors que le thermique fournira les 40% restant.

Le Mozambique doit faire face à une forte croissance de la demande en électricité (+8% par an), mais il doit également répondre à la demande des pays voisins qui compte sur son potentiel hydraulique. Une partie de l’électricité de la centrale hydroélectrique de Cahora Bassa  est par exemple importée vers l’Afrique du Sud, plus peuplée et plus riche.

Rédigé par : jacques-mirat

lun 19 Déc 2016
La transition des tarifs d'achat bonifiés de l'électricité fixés à 82 euros le MWh à la vente de l'électricité produite directement sur le marché s'annonce moins confortable que prévu pour les professionnels de la filière éolienne. Selon un projet d'arrêté…
jeu 3 Mar 2016
L'école de management de Grenoble et le pôle de compétitivité Tenerrdis ont décidé de lancer un Mooc sur les énergies renouvelables. Ces cours accessibles en ligne synthétisent les connaissances disponibles sur les ENR à destination du grand public. (suite…)
jeu 15 Juin 2017
Avec 46 millions d'habitants (dont un tiers vivent sous le seuil de pauvreté) et une croissance importante, le Kenya connaît une explosion de ses besoins énergétiques. Et pour faire face à ces nouveaux besoins, notamment du fait du développement de…
mer 7 Oct 2015
Confrontée à de nombreux problèmes d'approvisionnement, l'Afrique doit, selon l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena), investir massivement dans de nouvelles capacités de production électrique et privilégier les énergies renouvelables abondantes sur le continent. Le dernier rapport de l'Irena intitulé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *