UE : le couplage des marchés électriques des pays du nord-ouest autorisé - L'EnerGeek

UE : le couplage des marchés électriques des pays du nord-ouest autorisé

haute_tension_photo_FredArtLa Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a autorisé, mardi 29 octobre, le couplage des marchés électriques de la région nord-ouest de l’Europe, en particulier les extensions des lignes entre la France et la Grande Bretagne. Un couplage qui interviendra à partir du 26 novembre prochain.

Le système de couplage de marché, lancé en 2010 dans la zone centre-ouest de l’Europe (France, Benelux, Allemagne) s’étendra donc dorénavant à 6 pays de la zone nord-ouest : le Danemark, la Suède, la Finlande, la Norvège, l’Estonie et la Grande-Bretagne. Soit un total de 11 pays.

Un tel système vise à favoriser les échanges de courant transfrontaliers et harmoniser les prix de gros en confrontant l’offre et la demande d’électricité de part et autre d’une interconnexion. Selon la CRE, cela permettra de réduire les coûts d’approvisionnement de 50 millions d’euros chaque année.

Une ligne haute-tension sous-marine relie actuellement la France et le Royaume-Uni. Le système permettra dorénavant de sélectionner les offres de production les moins chères de la zone couplée.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 23 Mai 2017
Plus de deux ans après le partage de ses activités avec Veolia, la nouvelle version de Dalkia, filiale exclusive du fournisseur d'électricité EDF spécialisée dans les services énergétiques, entend poursuivre son développement sur la scène internationale. Interrogée sur les ambitions…
lun 21 Sep 2015
Composé à 95% d'énergies décarbonées, le système électrique français dispose de multiples ressources, renouvelables, nucléaire et fossiles, qu'il est en en partie possible de moduler en fonction des besoins et des événements climatiques. Le dernier rapport mensuel du gestionnaire de réseau…
mer 3 Juil 2013
Vendredi dernier a été inauguré le projet « Smart Grid Vendée » qui vise à tester pendant cinq ans plusieurs solutions pour transformer le réseau électrique actuel en réseau intelligent. Jusqu’en 2017 près de 28 millions d’euros seront investis dans cette expérimentation…
jeu 26 Juin 2014
La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a remis un ensemble de propositions visant à accélérer le développement des smart grids ou réseaux intelligents. Il est temps, selon l’autorité administrative indépendante, de passer de la phase expérimentale à la phase…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *