Eau potabe : fuites, les canalisations de 200 collectivités en état critique -

Eau potabe : fuites, les canalisations de 200 collectivités en état critique

canalisation, eau potable, fuite, réseau, infrastructure, collectivité, carte, association intercommunalités, France, plan eau, Emmanuel Macron,

Le réseau d’eau potable français est dans un état déplorable. L’association Intercommunalités de France vient de publier une carte recensant les collectivités qui ont urgemment besoin de financement pour rénover leurs infrastructures et éviter les fuites, qui peuvent provoquer jusqu’à 50 % des pertes en eau potable.

 

Un gaspillage inouï d’eau potable dans près de 200 collectivités

La France fait face à des enjeux majeurs en termes de gestion de l’eau potable, un constat alarmant se dresse : près de 200 collectivités  (198) voient plus de la moitié de leur eau potable disparaître avant même d’arriver aux robinets. Autrement dit, près de 20 % (18 %) des collectivités françaises ont un réseau d’eau potable qui est en piteux état.

Et si ces collectivités affichent des pertes de l’ordre de 50%, d’autres sont dans un état encore plus critique. Par exemple et d’après la carte de l’association Intercommunalité, qui – nous le précisons – ne prend pas en compte les réseaux d’eau potable des petites communes, la communauté de communes d’Agly-Fenouillèdes, qui regroupe plusieurs localités de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, affiche un taux de fuite de 86 %. Plus choquant encore, les fuites représentent jusqu’à 91 % des pertes en eau potable pour la commune d’Astet en Ardèche.

 

Des canalisations à bout de souffle

Avec des systèmes de canalisation n’ayant pas été rénovés depuis 120 à 140 ans pour certains, la nécessité d’effectuer des travaux de modernisation est plus qu’urgente. Régis Banquet, vice-président en charge de l’eau à l’Intercommunalité de France, dépeint un retard « phénoménal ». La gestion intercommunale de l’eau émerge comme une solution temporaire face à cette problématique. Pour autant, toutes les communes ne peuvent pas miser sur cette solidarité, notamment celles qui sont isolées et qui gèrent elles-mêmes leur réseau.

Le gouvernement est bien conscient de cet enjeu. En 2023, le président Emmanuel Macron avait annoncé une enveloppe de 53 millions d’euros destinée aux 170 collectivités alors prioritaires, dans le cadre du « plan eau ». Actuellement, seul 0,67 % du réseau est rénové chaque année. Toutefois, comme le révèle Régis Banquet, le coût des rénovations pourrait s’élever à 1 million d’euros par kilomètre de canalisation. Or, pour reprendre les chiffres de septembre 2023 de l’association UFC-Que Choisir, la France devrait investir entre 2,5 et 3 milliards d’euros par an pour rénover son réseau d’eau potable. Sans aides financières plus conséquentes, les autorités locales n’auront d’autre choix que de mettre en place une nouvelle tarification pour l’eau. Plusieurs ont d’ailleurs déjà pris les devants, notamment la métropole de Lyon et le département de l’Eure.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 23 Juil 2024
L'Azerbaïdjan envisagé comme fournisseur de gaz Avec la fin imminente du contrat de gaz entre la Russie et l'Europe en 2024, de nouvelles discussions se sont ouvertes pour sécuriser l'approvisionnement énergétique du continent. Parmi les options envisagées, l'importation de gaz…
Dans notre société actuelle de grande consommation et avec les différentes avancées technologiques dans tous les secteurs d'activités, l’énergie se trouve être un facteur de développement incontournable pour ce monde de demain auquel tous les humains aspirent. Le monde du…
Les eurodéputés ont reconduit, jeudi 18 juillet 2024, Ursula von der Leyen à la tête du Parlement européen. Cette dernière a maintenu la directive votée en 2023 concernant l'interdiction de la vente de voitures thermiques neuves d'ici à 2035, tout…
ven 29 Mar 2024
Le tribunal de Paris a annulé, jeudi 28 mars 2024, l'assignation en justice de Greenpeace par TotalEnergies. Ironie du timing, le verdict tombe précisément le jour du centenaire de Total.   Une bataille sur fond de bilan carbone de TotalEnergies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.