Linky : l’expérimentation aura lieu dans ce département !

Linky : l’expérimentation aura lieu dans ce département !

compteur linky, expérimentation, Enedis, gouvernement, décret, coupure d'électricité, volontaire, Puy-de-Dôme

On connaît (enfin) le département qui fera l’objet de l’expérimentation sur les compteurs Linky. Le Conseil supérieur de l’énergie doit encore valider le choix du gouvernement le 19 décembre 2023.

 

Le gouvernement a porté son choix sur le département du Puy-de-Dôme pour effectuer son expérimentation sur les compteurs Linky. Cette initiative avait été annoncée dans un décret publié le 4 novembre 2023. Cette expérimentation vise à tester la limitation de la puissance électrique chez 200 000 foyers volontaires équipés d’un compteur Linky. L’objectif est de prévenir les coupures totales du réseau en cas de crise. Le choix du gouvernement s’est porté sur le Puy-de-Dôme pour son aspect représentatif du territoire français. Ce département est composé autant de zones rurales que de zones urbaines, ce qui signifie qu’il y existe de nombreux types d’abonnements. Aucune date de début d’expérimentation n’a encore été délivrée par le gouvernement. Nous connaissons seulement la date de fin de l’expérimentation, qui est fixée au 31 mars 2024.

Les 200 000 foyers participeront automatiquement à l’expérimentation. Ceux qui ne souhaitent pas y prendre part devront en informer Enedis. L’opérateur réseau sera tenu d’informer les volontaires 22 jours à l’avance, et ces derniers recevront une prime de 10 euros pour leur participation.  Concrètement, la puissance électrique de ces foyers sera réduite de 5 % à 50 %. Autrement dit, seuls certains équipements resteront fonctionnels : réfrigérateur, chargeur de téléphone, éclairage. Cette initiative du ministère de la Transition énergétique vise à anticiper les éventuelles coupures d’électricité qui pourraient survenir suite à une surcharge du réseau. Le gouvernement souhaite ainsi évaluer l’impact de la limitation forcée de la puissance électrique sur la consommation et mesurer les avantages et inconvénients d’un tel dispositif.

 

Hiver 2024 : quel risque de coupure d’électricité ?

Alors que l’expérimentation Linky dans le Puy-de-Dôme se profile, une question  demeure : quel est le risque de coupures d’électricité pour l’hiver 2024 ? Dans un entretien sur Europe 1 le 8 décembre 2023, Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, a voulu rassurer les Français :  « Il n’y aura pas de risque de délestage ». Une déclaration bienvenue qui fait écho à l’hiver de 2022 où le réseau électrique avait été soumis à de fortes tensions.

Pour la ministre de la Transition énergétique, cela est essentiellement dû au fait que « Les entreprises (EDF en particulier), les collectivités et les Français ont joué le jeu, et la consommation de gaz et d’électricité a baissé de 12% ». Cette baisse significative de la consommation est un facteur clé dans la stabilisation de la situation énergétique du pays. L’expérimentation des compteurs Linky vise justement à anticiper tout éventuel black-out du réseau.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 26 Avr 2024
Peu connue du grand public, TechnicAtome joue pourtant un rôle pivot dans la stratégie énergétique et de défense de la France. Cette entreprise spécialisée dans les programmes de chaufferie à propulsion nucléaire est aujourd'hui au centre de projets d'envergure nationale…
mar 16 Juil 2024
Le renouveau nucléaire en Italie Depuis quatre décennies, l'Italie connaît des débats passionnés autour de l'énergie nucléaire. Après le référendum de 1987 ayant mené à l'abandon du nucléaire, le gouvernement italien revient sur cette décision avec un nouveau programme ambitieux.…
Le gouvernement peine à donner une direction à la stratégie énergétique et climatique de la France. L'avis des Français sera une nouvelle fois demandé sur ces sujets. Gabriel Attal a annoncé une prochaine grande consultation suite à une réunion qui…
D'après une enquête de l'UFC-Que Choisir, les tarifs des bornes de charge pour les voitures électriques manquent de transparence et varient considérablement d'un opérateur à l'autre. L'association appelle à plus de transparence et à une régulation pour aligner les tarifs.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.