Prime à la casse : réparer au lieu de jeter, une loi en projet - L'EnerGeek

Prime à la casse : réparer au lieu de jeter, une loi en projet

prime à la casse, prime conversion, voiture, réparer, voiture, occasion, proposition de loi, écologie, sénateurs

Modification de la prime à la casse : « Réemployer plutôt que détruire »

Dans un souci de préservation de l’environnement et de justice sociale, un groupe de sénateurs écologistes a présenté, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue au garage Méca Services à Romans (Drôme), lundi 9 octobre 2023, une proposition de loi visant à modifier la prime de conversion des véhicules, plus communément appelée prime à la casse. La proposition de loi des sénateurs écologistes, rédigée par Guillaume Gontard, s’articule autour d’une idée fondamentale : « Réemployer plutôt que détruire ».

Le but de cette proposition de loi : donner une seconde vie aux voitures (à faible impact écologique) destinées à la casse en les mettant en location, et à des tarifs abordables, pour les personnes socialement défavorisées. « C’est un outil très concret, un dispositif de bon sens qui répond à un vrai besoin », souligne le sénateur Guillaume Gontard. Cette démarche rejoint l’initiative de certains garages solidaires qui s’efforcent déjà de mettre des voitures à disposition des personnes dans le besoin. En effet, suite à diverses discussions avec des garages solidaires et des associations, le sénateur Guillaume Gontard s’est rendu compte du manque de véhicules disponibles. La plupart proviennent soit d’un achat effectué par le garage, soit de dons, ce qui est assez rare. « Nous avons une demande par jour (…) c’est frustrant de devoir refuser des demandes parce que nous n’avons pas une flotte suffisante. Ce sont des gens qui en ont besoin pour accepter une offre d’intérim, pour se rendre au travail ou suivre une formation », regrette Nathalie Monnier, directrice de Valence Service, qui était également présente à la conférence de presse.

Une proposition de loi écologique et sociale

Plusieurs critiques sont faites à l’encontre de la prime à la conversion. En premier lieu, la destruction des voitures. En effet, comme le soulignent la plupart des garages, une grande partie des véhicules qui finissent à la casse s’avèrent être tout à fait fonctionnels et ne font pas toujours partie des plus polluants. « Cela paraît totalement aberrant qu’autant de voitures soient systématiquement détruites », souligne le sénateur Guillaume. Pour éviter ce gaspillage, la location de ces voitures serait fixée à une « somme modique » (7 euros par exemple au garage Méca Service).

La proposition de loi des sénateurs écologistes a donc un double objectif : social et écologique. Elle passera dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale à la mi-décembre 2023. Néanmoins, Guillaume Gontard avertit : « Ce texte avait déjà été voté sous forme d’amendement au Sénat pendant la loi Climat, mais il avait été retoqué à l’Assemblée Nationale. On a une majorité au Sénat. On va faire pression sur le gouvernement pour que ce texte devienne réalité ».

Rédigé par : Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud
ven 28 Oct 2022
Soupir de soulagement dans nombre de collectivités mais aussi de PME qui se sentaient bien seules et désemparées face à l’explosion des prix de l’énergie. Le gouvernement va débloquer 12 milliards d’euros d’aides, grâce à trois dispositifs distincts. TPE, PME, associations,…
mer 13 Déc 2023
On connaît (enfin) le département qui fera l'objet de l'expérimentation sur les compteurs Linky. Le Conseil supérieur de l'énergie doit encore valider le choix du gouvernement le 19 décembre 2023.   Le gouvernement a porté son choix sur le département…
mar 16 Jan 2024
Electra, la pépite française de la recharge rapide pour véhicules électriques, réalise une prouesse économique et technique en levant 304 millions d’euros. Son ambition ? Devenir leader des bornes de recharges rapides en Europe.   L'ascension fulgurante d'Electra   Electra…
mar 1 Nov 2022
L’épisode tragi-comique des stations-service à sec pendant le plus clair du mois d’octobre a masqué le problème des prix stratosphériques du super comme du diesel, avant l’entrée en vigueur de la remise gouvernementale de 30 centimes, et commerciale de TotalEnergies,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.