Carburants : nouvelle crise dans les stations service - L'EnerGeek

Carburants : nouvelle crise dans les stations service

Carburants : nouvelle crise dans les stations service

Le blocage des raffineries ravive chez les Français la crainte de pénuries de carburants. Depuis la fin de semaine dernière, ils sont nombreux à s’approvisionner en urgence. Mais l’élan national entraîne justement la fermeture des stations service, débordées par la demande actuelle de carburant. Le contexte de crise énergétique se fait d’autant plus sentir que les prix des carburants tardent à redescendre à la pompe.

Nouvelle pénurie de carburants en France

Les saisons se suivent et se ressemblent. Et ce début de printemps 2023 ressemble à s’y méprendre avec l’automne 2022. A nouveau, les Français se précipitent dans les stations service, espérant faire le plein de carburants. Mais la demande est en train de créer une forte tension dans l’approvisionnement des stations service.

En fin de semaine dernière, on estimait qu’environ 3% des stations service de l’Hexagone subissaient des ruptures partielles ou totales de leurs réserves. Mais la situation a rapidement évolué le week-end dernier. Dans un climat d’incertitude et de tensions sociales, les Français ont été plus nombreux à anticiper un risque de pénurie de carburants. Dans le département des Bouches-du-Rhône par exemple, le dimanche 19 mars, 25% des stations service ont dû fermer leurs portes, faute de carburant à vendre.

Ailleurs sur le territoire, la situation évolue rapidement. Et en ce début de semaine, nombreux sont les automobilistes de la région parisienne à constater que leurs stations service habituelles sont en rupture de carburants. Et leur approvisionnement risque d’être compliqué puisque la région parisienne est notamment approvisionnée par la raffinerie de Normandie. Or cette dernière est actuellement à l’arrêt.

Les raffineries françaises bloquées jusqu’à quand ?

Les autorités régionales ont beau exhorter les Français au calme, le spectre de la pénurie est bien là. Et la situation s’explique d’autant plus à cause du blocage des raffineries.

A l’heure actuelle, six des huit raffineries tricolores sont bloquées par des grévistes. A l’appel des organisations syndicales, les grévistes se sont mobilisés pour exiger le rejet de la loi Travail. Cette action a une conséquence immédiate : peu de stations service françaises sont livrées en carburants.

Mais jusqu’à quand ce blocage des raffineries va-t-il durer ? Pour l’instant, les syndicats insistent sur la détermination de leur mouvement. Et la gronde s’est renforcée suite au recours du 49.3 à l’Assemblée Nationale. Sans visibilité sur la durée du mouvement, il y a fort à craindre que la situation ne stagne encore plusieurs jours, voire les prochaines semaines.

Prix des carburants : la crise énergétique se fait toujours sentir à la pompe

Si le climat général n’est pas à la confiance, c’est aussi parce que les Français constatent les prix encore élevés des carburants. Certes, le prix du baril de pétrole est à son plus bas depuis quatre mois. Mais les automobilistes tardent à en observer les effets sur leurs pleins. Dans les stations essence, les prix des carburants demeurent élevés.

La situation devrait toutefois s’améliorer dans les prochaines semaines. Et d’ici fin avril, les consommateurs français pourront payer leur essence un peu moins cher. La Banque de France estime en effet qu’il faut compter environ trois semaines pour que la baisse des cours de pétrole se répercute à la pompe. Une bonne nouvelle pour les automobilistes français, à condition qu’ils puissent faire le plein de leurs véhicules normalement.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 4 Jan 2024
Les prix de l'énergie connaissent une hausse significative, impactant directement le pouvoir d'achat des ménages.   Énergie : une hausse importante des factures En décembre 2023, l'Institut national de la statistique (Insee) a révélé une hausse de l'inflation de 3,7 %…
ven 29 Mar 2024
Le tribunal de Paris a annulé, jeudi 28 mars 2024, l'assignation en justice de Greenpeace par TotalEnergies. Ironie du timing, le verdict tombe précisément le jour du centenaire de Total.   Une bataille sur fond de bilan carbone de TotalEnergies…
ven 20 Oct 2023
Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, était "L'invitée politique" sur Sud Radio, interviewée par Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio, le 20 octobre 2023, dans “L’invité politique”. L'annonce de la réforme de la tarification énergétique européenne marque un tournant dans…
Mauvaise nouvelle pour les propriétaires de voitures électriques. Plusieurs sénateurs ont déposé un amendement visant à introduire, dès 2025, une taxe pour tous les véhicules dont le poids dépasse un certain seuil. Voitures électriques : un malus poids dès 2025…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.