Mozambique : le projet gazier de TotalEnergies relancé cet été ? - L'EnerGeek

Mozambique : le projet gazier de TotalEnergies relancé cet été ?

mozambique projet gazier totalenergies dans cabo delgado relance cet ete - L'Energeek

Saipem, un sous-traitant italien du projet gazier de TotalEnergies au Mozambique, dans la province du Cabo Delgado, a affirmé, ce 1er mars 2023, préparer la reprise des travaux pour le mois de juillet 2023. Le projet avait été arrêté net en 2021 par une attaque djihadiste, mais la région semble en voie de pacification. Le Mozambique exporte depuis novembre 2022 du GNL produit en 100 % offshore par Eni dans le Cabo Delgado.

Mozambique GNL, le projet à 16,5 milliards d’euros de TotalEnergies, paralysé par des attaques djihadistes

Vers une reprise du mégaprojet gazier de TotalEnergies au Mozambique cet été ? La major pétrolière avait commencé les travaux pour extraire du gaz offshore de la province du Cabo Delgado, au nord du pays, et l’exporter sous forme de GNL. Mais ce projet à 16,5 milliards d’euros, baptisé Mozambique GNL, a été stoppé net en mars 2021 par une attaque djihadiste de grande ampleur sur la ville portuaire de Palma, à quelques kilomètres du chantier.

L’ensemble de la province fait face à des violences djihadistes qui ont déjà fait 4 600 morts et provoqué le déplacement d’un million de personnes. Pour autant, le déploiement de troupes africaines, notamment rwandaises, dans la région a permis de ramener le calme, malgré des attaques sporadiques.

En novembre 2022, le gouverneur du Cabo Delgado, Valige Tauabo, et le patron de TotalEnergies au Mozambique, Maxime Rabilloud, ont ainsi assisté à l’arrivée d’un navire commercial, le premier en deux ans, dans la ville portuaire de Mocimboa da Praia, prise en 2020 par des djihadistes affiliés au groupe État Islamique, et libérée récemment.

Un sous-traitant de TotalEnergies vise juillet 2023 pour la reprise des travaux

Le bateau appartenait à Mozambique GNL, et a livré une cargaison de carburant, de voitures, de tracteurs et divers équipements pour des entreprises opérant dans la ville de Palma. Début 2023, le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, s’était rendu au Mozambique et avait rencontré le président du pays, Filipe Nyusi. Il a affirmé attendre la remise d’un rapport sur la situation humanitaire dans le Cabo Delgado pour « décider si les conditions sont réunies pour une reprise des activités ».

Ce 1er mars 2023, un sous-traitant clé du projet, l’italien Saipem, s’est montré beaucoup plus optimiste, en affirmant que, suite à des discussions avec la major pétrolière, la reprise des travaux était attendue pour juillet 2023.

« Nous suivons les indications de TotalEnergies sur le plan de reprise. On nous dit que la sécurité s’est améliorée et dès que les bonnes conditions seront réunies pour redémarrer, nous serons prêts », a déclaré Saipem. Interrogé, TotalEnergies a indiqué toujours attendre le rapport précité « pour prendre une décision ».

Mi-novembre 2022, le Mozambique a commencé à exporter du GNL, extrait et liquéfié au Cabo Delgado par l’italien Eni : ce dernier opère dans une zone d’activité beaucoup plus éloignée des côtes que le projet de TotalEnergies, qui ne nécessite donc pas de base à terre, contrairement au projet de la major française, et n’est donc pas une cible potentielle d’attaques djihadistes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 12 Jan 2024
Face à une hausse vertigineuse des prix de l'électricité, l'UFC-Que Choisir lance un appel urgent. Avec une augmentation prévue de 10% dès février 2024, le portefeuille des Français est en péril.     Électricité : une folle hausse des factures…
mar 27 Sep 2022
Personne n’était dupe : la remise consentie par TotalEnergies sur les carburants à la pompe, d’un montant exceptionnel de 30 centimes d’euro, depuis le 1er septembre, était destinée à éloigner la menace d’une taxation exceptionnelle sur les super profits. « Nous…
Quelques jours après le dévoilement du contenu définitif de la future réglementation environnementale 2020 (RE2020), une étude réalisée par l’ADEME et RTE confirme la pertinence des choix gouvernementaux dans le bâtiment.  Au terme de deux années de recherche commune, l’agence…
jeu 11 Jan 2024
En plein cœur de l'hiver 2024, la France fait face à un pic de consommation électrique atteignant 83.5 GW. Bien que loin du record de 2012, cette hausse témoigne de l'adaptabilité et de l'efficacité du réseau électrique national.    …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.