Stellantis rentre au capital de Vulcan, fournisseur de lithium « vert » - L'EnerGeek

Stellantis rentre au capital de Vulcan, fournisseur de lithium « vert »

stellantis rentre capital vulcan fournisseur lithium vert - L'Energeek

Le groupe automobile Stellantis annonce ce 24 juin 2022 avoir investit 50 millions d’euros pour entrer au capital de son partenaire Vulcan, à hauteur de 8 %, et en devenir le second actionnaire. La société australienne s’est spécialisée dans l’extraction de lithium grâce à des procédés limitant son impact environnemental. Forte d’un projet de mine en Allemagne, Vulcan pourrait fournir en lithium Stellantis, Renault ou Volkswagen pour leurs batteries de véhicules électriques.

Pour 50 millions d’euros, Stellantis acquiert 8 % de Vulcan

Alors que les constructeurs automobiles, notamment européens, accélèrent tous leur virage vers l’électrique, et que l’Union européenne veut se spécialiser dans les batteries Lithium-Ion plus vertes et plus durables, le renforcement du partenariat stratégique entre Stellantis et Vulcan acte les ambitions du constructeur français en la matière.

Ce 24 juin 2022, Stellantis a en effet annoncé une prise de contrôle de 8 % du capital de Vulcan, une société australienne spécialisée dans l’extraction de lithium moins néfaste en limitant son impact environnemental : cet investissement de 50 millions d’euros fait de Stellantis le second actionnaire de Vulcan, après après son fondateur et directeur général Francis Wedin.

Vulcan développe ainsi des technologies d’extraction du lithium un utilisant des sources géothermiques, et revendique le lithium à la production la plus « verte » du monde. La société a notamment noué des partenariats pour fournir Renault, Volkswagen et Stellantis en lithium, ce métal-clé dans la fabrication des batteries Lithium-Ion qui équipent la quasi-totalité des véhicules électriques.

La mine allemande de Vulcan, fer de lance de son Zero Carbon Lithium

Dans le même temps, Stellantis et Vulcan ont prolongé et renforcé leur protocole d’accord sur le projet de mine et de raffinerie de la société australienne dans la haute vallée du Rhin, en Allemagne. Vulcan a fixé en 2026 le début de production de cette mine, un des principaux projets européens d’extraction de lithium. La société veut y produire de l’hydroxyde de lithium sans combustibles fossiles, avec une empreinte carbone “neutre” dans le cadre de son projet Zero Carbon Lithium.

En vertu du précédent accord, signé en 2021, Vulcan s’engageait à livrer à Stellantis, de 2026 à 2031, entre 81 000 à 99 000 tonnes d’hydroxyde de lithium fourni par cette mine allemande, pour équiper plusieurs centaines de milliers de voitures. Le nouvel accord prolonge ces livraisons jusqu’en 2036.

“Stellantis est déjà notre client le plus important, et nous sommes impatients d’approfondir nos relations avec lui en tant qu’actionnaire majeur de Vulcan et du projet Zero Carbon Lithium”, s’est félicité Francis Wedin dans le communiqué.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 8 Nov 2017
Alors que les 197 délégations signataires de l’Accord de Paris sur le climat sont réunies à Bonn en Allemagne depuis le 6 novembre 2017 pour passer de la parole aux actes, la ville de Paris renforce encore davantage son engagement…
lun 12 Mar 2018
Si la promesse d’un mix électrique 100% renouvelable semble encore peu réaliste à l’échelle nationale compte tenu de l’intermittence propre aux énergies vertes, cet objectif pourrait toutefois être atteint assez rapidement dans des contextes locaux bien particuliers. A Grenoble dans…
jeu 2 Août 2018
Quatre ans après le partage de ses activités avec Veolia, la nouvelle version de Dalkia poursuit sa stratégie. La filiale exclusive du fournisseur d'électricité EDF, spécialisée dans les services énergétiques, développe sa présence sur la scène internationale. En effet, mercredi…
mar 23 Avr 2019
Le 11 avril 2019, la métropole de Dijon a mis en service son hyperviseur. Cette technologie fait basculer la ville dans une toute nouvelle dimension : celle de la Smart City. En effet, cette innovation vise à piloter tous les…

COMMENTAIRES

  • Ce qu’il y a de bien avec l’Homme, c’est que l’imagination et la recherche sont sans limites, cela me rend très optimiste pour demain, même si pour le moment il y a quelques turbulences .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.