Stellantis rentre au capital de Vulcan, fournisseur de lithium « vert » - L'EnerGeek

Stellantis rentre au capital de Vulcan, fournisseur de lithium « vert »

stellantis rentre capital vulcan fournisseur lithium vert - L'Energeek

Le groupe automobile Stellantis annonce ce 24 juin 2022 avoir investit 50 millions d’euros pour entrer au capital de son partenaire Vulcan, à hauteur de 8 %, et en devenir le second actionnaire. La société australienne s’est spécialisée dans l’extraction de lithium grâce à des procédés limitant son impact environnemental. Forte d’un projet de mine en Allemagne, Vulcan pourrait fournir en lithium Stellantis, Renault ou Volkswagen pour leurs batteries de véhicules électriques.

Pour 50 millions d’euros, Stellantis acquiert 8 % de Vulcan

Alors que les constructeurs automobiles, notamment européens, accélèrent tous leur virage vers l’électrique, et que l’Union européenne veut se spécialiser dans les batteries Lithium-Ion plus vertes et plus durables, le renforcement du partenariat stratégique entre Stellantis et Vulcan acte les ambitions du constructeur français en la matière.

Ce 24 juin 2022, Stellantis a en effet annoncé une prise de contrôle de 8 % du capital de Vulcan, une société australienne spécialisée dans l’extraction de lithium moins néfaste en limitant son impact environnemental : cet investissement de 50 millions d’euros fait de Stellantis le second actionnaire de Vulcan, après après son fondateur et directeur général Francis Wedin.

Vulcan développe ainsi des technologies d’extraction du lithium un utilisant des sources géothermiques, et revendique le lithium à la production la plus « verte » du monde. La société a notamment noué des partenariats pour fournir Renault, Volkswagen et Stellantis en lithium, ce métal-clé dans la fabrication des batteries Lithium-Ion qui équipent la quasi-totalité des véhicules électriques.

La mine allemande de Vulcan, fer de lance de son Zero Carbon Lithium

Dans le même temps, Stellantis et Vulcan ont prolongé et renforcé leur protocole d’accord sur le projet de mine et de raffinerie de la société australienne dans la haute vallée du Rhin, en Allemagne. Vulcan a fixé en 2026 le début de production de cette mine, un des principaux projets européens d’extraction de lithium. La société veut y produire de l’hydroxyde de lithium sans combustibles fossiles, avec une empreinte carbone “neutre” dans le cadre de son projet Zero Carbon Lithium.

En vertu du précédent accord, signé en 2021, Vulcan s’engageait à livrer à Stellantis, de 2026 à 2031, entre 81 000 à 99 000 tonnes d’hydroxyde de lithium fourni par cette mine allemande, pour équiper plusieurs centaines de milliers de voitures. Le nouvel accord prolonge ces livraisons jusqu’en 2036.

“Stellantis est déjà notre client le plus important, et nous sommes impatients d’approfondir nos relations avec lui en tant qu’actionnaire majeur de Vulcan et du projet Zero Carbon Lithium”, s’est félicité Francis Wedin dans le communiqué.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 17 Mai 2018
Qu’elle soit interne aux fournisseurs d’énergie ou externe dans le cas du médiateur national, la médiation constitue le seul dispositif indépendant de règlement amiable des litiges. Elle s’applique à tous les litiges contractuels nationaux ou transfrontaliers entre un consommateur et…
mar 22 Avr 2014
Souffrant d’un approvisionnant en électricité insuffisant pour faire face aux pics de consommation, l’île anglo-normande de Jersey finance aujourd’hui l’installation d’une nouveau câble électrique entre la côte Ouest de la Manche et l’île. Mise en service prévue pour août 2014.…
ven 6 Jan 2017
Durant tout le mois de janvier, le groupe EDF illumine du haut de sa tour le quartier de La Défense. Cette démonstration à la fois artistique et technologique a été initiée par sa filiale Citelum et est destinée à démontrer les…
jeu 1 Avr 2021
Vinci a annoncé, ce 1er avril 2021, l'acquisition des activités énergie du groupe de construction espagnol ACS, pour un montant de 4,9 milliards d'euros. Cette opération permet à Vinci de renforcer son positionnement dans l'ingénierie, les travaux et services dans…

COMMENTAIRES

  • Ce qu’il y a de bien avec l’Homme, c’est que l’imagination et la recherche sont sans limites, cela me rend très optimiste pour demain, même si pour le moment il y a quelques turbulences .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.