Crise énergétique en Inde à cause de la canicule - L'EnerGeek

Crise énergétique en Inde, entre canicule et pénurie de charbon

Crise énergétique en Inde, entre canicule et pénurie de charbon

Pendant quelques jours seulement, l’Inde a à nouveau pu respirer. Pendant mars et avril, le pays a enchaîné plusieurs semaines de canicule, atteignant même les 46°C à New Delhi. Dans ce contexte, les besoins énergétiques pour rafraîchir la population augmente. Mais le rebond économique et la reprise industrielle ont déjà fortement entamé les stocks de charbon. Et l’Inde doit désormais faire face à une crise énergétique de grande ampleur. D’autant que les agences météorologiques prévoient un retour de la canicule dans les prochains jours.

Coupures d’électricité en cascade

Les vagues de chaleur de mars n’étaient rien par rapport à la canicule qui s’est abattue sur l’Inde en avril. Non seulement les températures ont atteint des sommets, mais la canicule a touché plusieurs régions simultanément. Dans l’Andhra Pradesh, le Gujarat et le Rajasthan, les autorités régionales ont imposé des coupures d’électricité à la population. L’activité industrielle, pourtant vitale pour l’économie du pays, a aussi dû faire face à des restrictions.

La raison principale ? Les stocks de charbon de l’Inde sont au plus bas, et le pays n’est plus en capacité de faire tourner ses centrales électriques normalement. Fin avril, Bloomberg News annonçait que les réserves de charbon des centrales indiennes avaient diminué de 17% en seulement un mois. Elles n’étaient plus qu’à seulement un tiers des niveaux normaux.

L’Inde parie sur le pétrole et charbon pour résoudre sa crise énergétique

Pour l’heure, l’Inde capitalise sur les énergies fossiles pour parer au plus pressé. Le pays a notamment renforcé ses liens avec Moscou pour sécuriser son approvisionnement en pétrole. Les deux pays veulent se mettre d’accord sur des paiements en roupies et en roubles pour contourner les sanctions européennes liées à la crise en Ukraine.

Au premier rang des solutions d’urgence, on trouve évidemment le charbon. Il fournit à l’Inde un peu plus de 70% de l’électricité consommée. Pour assurer la livraison du charbon aux centrales électriques, le gouvernement indien a lancé une grande opération ferroviaire. L’Inde a réquisitionné près de 650 lignes de chemin de fer pour acheminer le précieux charbon.

Mais l’approvisionnement en charbon n’est pas le seul problème en Inde. Encore faut-il assurer la production. Pour l’essentiel, le charbon utilisé en Inde provient de mines indiennes. Et compte tenu de la hausse des prix du charbon, l’Inde n’a qu’une marge de manœuvre limitée pour augmenter ses importations. La solution : augmenter rapidement sa capacité de production nationale.

Réouverture des mines de charbon en Inde

Entre mars 2021 et mars 2022, les mines de charbon indiennes ont produit 777 millions de tonnes de charbon. Un record nécessaire pour faire face à la reprise de la production industrielle au lendemain de la crise sanitaire. Mais ce n’est pas encore assez pour le gouvernement indien. Il espère désormais atteindre 1,2 milliard de tonnes entre 2022 et 2024.

Afin d’atteindre cet objectif, le gouvernement indien a annoncé, le 6 mai dernier, qu’il allait autoriser la réouverture d’anciennes mines de charbon. L’Inde compte louer une centaine de mines de charbon publiques abandonnées à des compagnies minières privées. La location se fera en échange d’un partage des revenus générés. Et les démarches administratives seront accélérées pour faciliter le redémarrage de l’extraction.

Comment assurer la consommation énergétique d’un pays de 1,4 milliard d’habitant ?

“Avant que les activités humaines n’accroissent les températures mondiales, une chaleur comme celle qui a frappé l’Inde au début du mois n’aurait été observée qu’environ une fois tous les cinquante ans. Nous pouvons désormais nous attendre à des températures aussi élevées environ une fois tous les quatre ans.” Les prévisions du docteur Mariam Zachariah, au Grantham Institute de Londres, n’ont rien de rassurant.

Et pour cause : l’Inde fait effectivement partie d’une zone géographique dont l’avenir sera lourdement frappé par le réchauffement climatique. Une situation qui confirme que le pays est à un moment crucial. La manière dont l’Inde va relever le défi énergétique actuel décidera de sa survie dans les prochaines décennies.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 24 Oct 2017
Pour répondre aux contraintes croissantes de consommation énergétique, les bâtiments dédiés à l’habitat sont généralement de mieux en mieux isolés et de plus en plus hermétiques. L’utilisation de chauffages à combustion (gaz, pétrole ou bois), sources de gaz carbonique, et…
jeu 2 Nov 2017
Après plusieurs mois de baisse consécutifs (-0,8% en août et - 4,3% en juillet, stables en septembre), traduisant la tendance baissière durant l’été des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie, les tarifs réglementés du gaz poursuivront en novembre le retour à…
lun 23 Sep 2019
Ce lundi 23 septembre 2019, le sommet de l’ONU pour le climat s’ouvre à New York. Le siège des Nations unies accueillera des chefs d’Etat du monde entier. Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, appelle à la concorde afin…
ven 27 Mai 2016
Alors qu'il se rendra en Chine au mois de juin, le président russe, Vladimir Poutine, souhaite renforcer la coopération énergétique avec son voisin asiatique. Selon le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, la « coopération avec la Chine est une priorité clé ». (suite…)

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.