1 000 km : record d’autonomie battu pour un véhicule électrique - L'EnerGeek

1 000 km : record d’autonomie battu pour un véhicule électrique

1000 km record autonomie battu vehicule electrique - L'Energeek

Ce jeudi 14 avril 2022, jour de sa présentation officielle, le nouveau prototype électrique de Mercedes, la Vision EQXX, est parvenue à effectuer un trajet de 1 008 kilomètres avec une unique recharge, nouveau record d’autonomie pour un véhicule électrique. Ce coup de force a été rendu possible un poids réduit, un toit solaire, un coefficient de traînée très bas, et une batterie particulièrement efficace.

La Vision EQXX, premier véhicule électrique à parcourir plus de 1 000 km avec une seule recharge, record d’autonomie validé !

La course à l’autonomie des voitures électriques vient de franchir une nouvelle étape symbolique. Mercedes a présenté, ce 14 avril 2022, son nouveau prototype électrique, la voiture de sport Vision EQXX, présentée comme disposant d’une autonomie de 1 000 kilomètres.

Pour le prouver, le constructeur a fait parcourir à son nouveau bolide, le même jour, les 1 008 kilomètres qui séparent le centre de recherche du groupe, situé à Sindelfingen (Allemagne) et Cassis (Bouches-du-Rhône), sans la moindre recharge.

La performance est d’autant plus impressionnante que la batterie n’était pas vide à l’arrivée (elle disposait encore de 15 % de sa puissance, de quoi parcourir encore environ 140 kilomètres), et que la chemin était loin d’une longue ligne droite sur autoroute, avec notamment un traversée sinueuse des Alpes italiennes. Au final, la Mercedes EXQQ a consommé 8,7 kWh pour 100 kilomètres, presque deux fois mieux que les voitures électriques de série les plus performantes.

Des technologies disponibles en série d’ici deux à trois ans

Ce coup de force a été rendu possible par la conjonction de plusieurs avancées technologiques. La première est la miniaturisation de la batterie. D’une puissance de 100 kWh, comme l’EQS, la berline électrique-star de Mercedes, celle de l’EXQQ est 30% plus légère (495 kg) et 50% plus petite que celle de sa grande sœur. De quoi réduire drastiquement le poids de la voiture, et donc la quantité d’électricité nécessaire à la faire rouler.

La Mercedes EXQQ dispose également d’un panneau solaire en toiture permettant d’alimenter par défaut le système de bord, et d’un profil aérodynamique particulièrement efficace : la voiture présente un coefficient de traînée de 0,17 seulement, contre 0,23 à la Tesla Model 3 par exemple.

« Ces technologies commenceront à arriver en série dans deux à trois ans », a déclaré Markus Schäfer, responsable R&D de Mercedes. La batterie poids-plume, surtout, pourrait faire gonfler l’autonomie des véhicules électriques grand public.

De quoi faire enfin tomber le frein historique de l’autonomie pour convaincre massivement les consommateurs de se convertir à l’électrique. Restent à continuer de travailler sur les deux autres freins principaux : densifier le réseau de bornes de recharge et réduire le prix à l’achat.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Sep 2017
L'idée ressemble au point de départ d'un film de science-fiction : aux Etats-Unis, la ville de Portland teste en ce moment une innovation qui permet de produire de l'électricité grâce au réseau d'égouts. Sur le même principe que l'énergie hydrolienne,…
jeu 17 Mai 2018
Qu’elle soit interne aux fournisseurs d’énergie ou externe dans le cas du médiateur national, la médiation constitue le seul dispositif indépendant de règlement amiable des litiges. Elle s’applique à tous les litiges contractuels nationaux ou transfrontaliers entre un consommateur et…
mer 20 Sep 2017
Le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a présenté lundi 18 septembre 2017, les premières mesures de son plan climat visant à améliorer le quotidien des Français. Au total, quatre mesures phares regroupées au sein d’un paquet…
jeu 19 Sep 2013
Ellen Johnson Sirleaf, l'actuelle présidente du Libéria, s'est appuyé sur une étude de l'institut Bernstein pour dénoncer le stade des Cowboys, à Dallas aux Etats-Unis, qui consomme autant d'électricité que son pays. Dans une lettre visant à dénoncer la pauvreté…

COMMENTAIRES

  • Mercedes estime que son toit solaire apporte jusqu’à 25 km d’autonomie

    C’est dommage que sur ce plan ils n’ont pas fait mieux notamment en raison du poids total du véhicule qui reste assez élevé.

    Les fibres de carbone évoluent, voient leurs prix baisser et se recyclent donc il y a des opportunités sur ce plan

    L’Aptera Solar a un meilleur coefficient de traînée de 0,13 et une autonomie purement solaire jusqu’à 75 km, donc bien plus que les parcours quotidiens les plus fréquents. Elle ne consomme que 62 Wh/km en cycle WLTP soit 2 à 4 fois moins que les meilleurs véhicules électriques habituels

    La Lightyear One solaire a également de très bons résultats et la Lightyear Two solaire va coûter autour de 30.000 euros et 5000 d’entre-elles vont être proposées en auto-partage dont là çà devient efficace car on diminue à la fois les besoins et coûts de bornes de recharge avec ce type de véhicules avec une part adéquate de solaire, tout en optimisant les usages donc des impacts négatifs bien moindres

    Il y a aussi plein de petits véhicules urbaines et plus avec solaire ou pas et qui consomment moins de 25 Wh/km.

    Dommage de ne pas en présenter plus souvent car il y a environ 1,5 milliard de véhicules dans le monde, et si la plupart sont remplacés par des véhicules plus efficients, les impacts sont énormes

    Exemple :

    Velometro (Vancouver, Canada) commercialise son nouveau trike Veemo SE avec des motorisations au choix de 250, 500 et 750 W. Vitesse légale maxi 32 km/h aux Etats-Unis et 25 km/h en Europe. Autonomie de base 70 km, charge prise standard en 5 heures ou solaire. Arceau de sécurité, freins à disque, système anti-vol, changement de vitesse automatique etc. Cadre alu et coque thermoformée. Dimensions 200 cm de long, 89 cm de large et 150 cm de hauteur. Transmission de l’apport au pédalage par courroie. Coffre 60 + 24 litres. Cette version est semi-ouverte et ne fait qu’une place contrairement à la précédente qui en fait 2, est fermée (pour climats plus froids) et intègre directement le capteur solaire. Prix environ 4600 euros

    En vidéo :

    https://www.youtube.com/embed/Fi-iteiX1n4

    .

    Répondre
  • Autre exemple parmi beaucoup d’autres

    SNAP Mobility srl (Bari, Italie) sort 3 véhicules SNAP (4 roues) avec assistance électrique au pédalage (2 places + 140 litres de coffre, 1 place + 500 litres de coffre, 1 place + cargo pour livraisons des derniers km)

    Il est équipé de phares et de clignotants à LED, de freins à disque aux quatre roues, d’une suspension indépendante, d’une boîte de vitesses à onze rapports et marche arrière, de suspensions et sièges réglables, de dégivreur de surface vitrée, d’essuie-glace électrique, de chauffage et de ceintures de sécurité. Il a été conçu pour être écologique, confortable, bien équipé, connecté, sûr, facilement réparable, à coût modéré, esthétique et recyclable

    Motorisation : plusieurs versions
    – 0,25 kW pour la version PEDELEC
    – 1 kW pour la version SPEED PEDELEC
    – 4 kW pour la version QUADRICYCLE LIGHT
    – Les deux premières versions sont limitées électroniquement à 25 km/h. Le troisième atteint 45 km/h.
    – Autonomie minimale 60 km pouvant être doublée par l’ajout d’une seconde batterie
    – 255 cm de long, 125 cm de large et 160 cm de haut
    – Poids du véhicule, environ 180 kg selon configuration
    – Ingénieur Francesco Passarella. Designer Sergio D’Argento
    – Premières livraisons 2022

    https://www.snap-mobility.com/

    .

    Répondre
  • Si les gens achetaient des véhicules qui pèsent, n’utilisent de surface et ne consomment que juste ce qui est nécessaire tout en étant entièrement recyclables, Poutine n’aurait jamais pu acquérir autant d’armements, faire autant de morts et de dégâts et nous faire courir autant de risques de conflit qui peut dégénérer et aller très loin

    Le SNAP en vidéo

    C’est toujours le style d’entreprises à soutenir et à faire connaître car c’est très coûteux de lancer un nouveau véhicule, beaucoup n’ont pas pu aboutir

    https://www.youtube.com/embed/8_MzHkHpbq8

    .

    Répondre
  • Egalement Midipile Mobility en France dont le véhicule avec beaucoup d’options, d’autonomie etc est solaire et est commercialisé dès cette année

    Le coût énergétique de ce type de véhicules est dérisoire, on peut donc se demander pourquoi les gens roulent souvent dans des “tanks” polluants pour aller acheter une baguette de pain à 300 m de distance !

    https://midipile.eu/

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.