Salon automobile de Munich : la décarbonation et l'électrique sur toutes les lèvres - L'EnerGeek

Salon automobile de Munich : la décarbonation et l’électrique sur toutes les lèvres

salon automobile munich decarbonation electrique - L'Energeek

Plus de deux ans après la dernière édition, le salon automobile de Munich, qui se tient du 7 au 12 septembre 2021, donne la part belle à la voiture électrique et à la décarbonation. Au-delà des présentations de nombreux nouveaux modèles électriques, plusieurs innovations et concept-cars ont attiré l’attention, notamment le prototype de voiture avec batteries solides de Toyota, la mini-citadine électrique Microlino ou le concept-car 100% recyclable de BMW.

Au salon automobile de Munich, Toyota présente son LQ électrique avec des batteries solides

Cette fois, plus aucun doute n’est permis : l’industrie automobile s’est lancée, à corps perdu, dans la révolution électrique, et tout retour en arrière semble hautement improbable. Certes, les véhicules thermiques ne sont pas absents du salon automobile de Munich, grand-messe du secteur, qui se tient du 7 au 12 septembre 2021. Mais ce sont les modèles électriques qui attirent tous les projecteurs.

Et parmi eux, plusieurs innovations se distinguent. Commençons par Toyota, qui a présenté en vidéo la mise à jour de son concept-car électrique autonome, LQ. Le constructeur japonais teste actuellement son dernier prototype sur ses pistes d’essai.

Et si le Toyota LQ intrigue toujours autant par son look futuriste fleurant bon les films de SF des années 1980-1990, il surprend surtout par une mention sur son flanc, « All Solid State », qui signifie qu’il utilise une batterie solide. Cette technologie, aussi prometteuse que complexe, pourrait révolutionner la mobilité électrique. Renault mise gros dessus, BMW espère l’industrialiser en 2025, et une firme chinoise pourrait commercialiser une voiture l’utilisant dès 2022.

La mini-citadine électrique Microlino 2.0 dévoilée avant sa commercialisation d’ici la fin de l’année

De son coté, Micro Mobility Systems a présenté la version finale de sa mini-voiture électrique citadine. Présentée pour la première fois voici six ans, la Microlino devrait entrer en production dès cette année.

Cette version 2.0 de cette biplace électrique, concurrente assumée de la Citroën AMI, développe jusqu’à 19 kW et 118 Nm de couple, pour une vitesse limitée à 90 km/h, afin de rester dans la catégorie des quadricycles lourds. Le constructeur la déclinera en trois tailles de batterie Lithium-Ion : 6, 10,5 ou 14 kWh, pour une autonomie respective de 95, 175 et 230 km.

BMW présente un concept-car de voiture 100% recyclable

Enfin, BMW a frappé fort en dévoilant son concept-car BMW i Vision Circular, une fourgonnette électrique conçue dans une logique d’économie circulaire, car 100% recyclable. Elle s’appuie notamment sur des pièces et une carrosserie entièrement démontables, pour pouvoir la réparer (voire l’optimiser) tout au long de sa vie.

Ce concept-car utilise aussi le moins de pièces possibles, des matériaux purs (acier, aluminium, verre) et peu nombreux, donc plus facilement recyclables, aucune peinture ou des plastiques recyclés. Double objectif : limiter l’impact écologique de sa construction et faciliter son recyclage en fin de vie.

« La voiture aura toujours un avenir, car elle incarne la mobilité individuelle, mais nous savons tous qu’elle doit devenir totalement durable », défend Domagoj Dukec, designer en chef de BMW. Pour autant, et c’est la mauvaise nouvelle, la firme allemande ne compte pas commercialiser de modèle 100% recyclable avant 2040…

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 24 Juil 2019
Une production nucléaire en légère baisse et des besoins en électricité en hausse, il n’en faut pas moins pour raviver les craintes d’un déficit d’approvisionnement. Réseau de transport d’électricité (RTE) s’est donc plié au devoir de communication en assurant –…
mar 12 Nov 2013
Selon un rapport réalisé par le Réseau Européen d’Opérateurs de Systèmes de Transmission pour l’Électricité (Entsoe), la Grande-Bretagne enregistrerait une baisse tangible de la qualité de son électricité en raison de l'intégration des énergies renouvelables. Selon l'Entsoe, les variations de…
lun 4 Mar 2019
Le 25 février 2019, Air Liquide annonce qu'il va construire le plus grand électrolyseur PEM du monde. Cette future usine produira de l'hydrogène décarboné. Pour le Canada, qui doit accueillir l'usine, il s'agit d'une avancée de plus dans le développement…
mer 18 Jan 2017
Avec le développement des nouvelles technologies, le réseau électrique français continue de se renforcer. Selon les propos d’Étienne Beeker pour France Stratégie, une hybridation du réseau serait effectivement envisagée. Seulement, pour maintenir l’égalité de traitement entre tous les consommateurs, tout…

COMMENTAIRES

  • Solar Team Eindhoven vient aussi de présenter le premier camping-car, utilisable également comme véhicule pour des activités professionnelles et autres, qui est entièrement autonome en énergie solaire, et lorsque l’on relève la consommation actuelle de ces véhicules jusqu’à présent thermiques + équipements d’usage gaz etc et leur marché mondial, l’écart d’impact est évidemment considérable en faveur de l’approche solaire

    Le Stella Vita génère suffisamment d’énergie solaire pour vivre et rouler et est donc indépendant des bornes de recharge

    Le toit est automatiquement coulissant à l’arrêt et des capteurs solaires supplémentaires se déploient lorsque le toit est relevé, doublant la surface solaire jusqu’à 17,5 m2

    Un intérieur confortable a été conçu, le plus léger et le plus efficace possible.

    Le Stella Vita peut parcourir jusqu’à 730 km par jour ensoleillé.

    Le 19 septembre, il va parcourir l’Europe dont la France pour éveiller des vocations dans la mobilité électro-solaire

    https://solarteameindhoven.nl/article?presenting-our-newest-solar-vehicle-stella-vita

    .

    Répondre
  • Et si l’on veut rouler gratuit sans polluer pour environ moins de 2000 euros d’investissement et une surface d’emport importante : tricycle avec toit solaire de 600 W et moteur de 250 W de portée potentiellement illimitée qui se monte comme un jeu de lego !

    Le solaire peut également servir à d’autres activités et charges.

    Batteries de 60 V et 20 Ah capacité 1 200 Wh montées sur les deux rails arrière soit près de 5 heures de conduite la nuit ou le double avec une deuxième batterie.

    Les deux sièges sont allongés et beaucoup plus confortables que les selles de vélo et l’éclairage en toiture avant efficace.

    Vitesse légale de 30 km/h (plus dans les descentes !)

    https://electrek.co/2021/08/21/awesomely-weird-alibaba-ev-of-the-week-solar-powered-2-seat-e-bike-with-infinite-range/

    .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.