Renouvelables : une obligation verte de 43,7 millions d'euros pour Qair - L'EnerGeek

Renouvelables : une obligation verte de 43,7 millions d’euros pour Qair

renouvelables obligation verte 43 millions euros qair - L'Energeek

Le spécialiste français des renouvelables Qair annonce, ce jeudi 22 février 2022, avoir émis une obligation verte de 43,7 millions d’euros pour financer ses nouvelles centrales en Europe et en Amérique du Sud. Le groupe héraultais veut par ailleurs se diversifier vers l’éolien offshore et la production d’hydrogène, et vise 1 GW de puissance renouvelable installée à fin 2022.

Qair réussit une première émission obligatoire verte de 43,7 millions d’euros, et en attend une seconde

Fondé en 2017, Qair est une PME française, implantée à Montpellier et spécialisée dans les renouvelables. Elle opère déjà pour 655 MW de capacité renouvelable dans le monde, et présente un total de 377 MW de projets supplémentaires en construction, qui devraient être mis en service d’ici la fin de l’année.

Pour soutenir cette forte croissance, Qair annonce, ce 22 février 2022, avoir réussi une première émission obligatoire verte de 43,7 millions d’euros, dont 10 millions souscrits auprès de Sofilaro Dette Privée, le nouveau fond de dette du Crédit Agricole du Languedoc.

Une seconde émission, d’une vingtaine de millions d’euros, devrait être annoncée dans les prochaines semaines par Qair. Pour Alexandre Lambolez, directeur financier de Qair, le choix des obligations vertes (ou « green bounds »), s’explique « par les taux d’intérêt compétitifs que ce type d’émissions propose », et « va permettre à Qair de continuer à développer ses activités à un rythme soutenu ».

Cette somme devrait permettre au groupe de financer ses nouvelles centrales en Europe et en Amérique du Sud, de recruter une trentaine d’employés d’ici la fin de l’année (Qair en compte 300 aujourd’hui, dont une centaine en France), et d’amorcer sa diversification vers l’éolien offshore et l’hydrogène vert.

« L’objectif est de résoudre une double problématique rencontrée sur les projets d’éoliennes terrestres : l’acceptabilité des projets par les populations et les élus, et l’intermittence de l’énergie produite. Avec les éoliennes offshore, non visibles depuis la côte, et l’hydrogène, ces deux freins sont levés », résume Alexandre Lambolez.

Qair investit dans l’éolien offshore et dans l’hydrogène vert

Opérant déjà la ferme éolienne offshore pilote Eolmed, dans l’Aude, Qair vient de remporter, aux cotés de Deme et Aspiravi, l’appel d’offre du parc éolien offshore fixe et flottant ScotWing, en Ecosse, d’une puissance installée de 2 GW.

Coté hydrogène, Qair a créé une société d’économie mixte avec l’AREC Occitanie, Hyd’Occ, qui opère  le projet d’écosystème hydrogène vert Hyvoo à Port-La-Nouvelle, qui vient d’obtenir un financement de l’État à hauteur de 11,4M€ et de la Région Occitanie à hauteur de 3,4 M€, pour y installer un électrolyseur et une centrale photovoltaïque.

Qair a l’ambition « d’industrialiser la production d’hydrogène vert afin de rapidement diminuer les coûts de production et atteindre une grande compétitivité économique », en visant notamment 20% de part de marché de l’hydrogène en Occitanie à l’horizon 2050.

Qair va par ailleurs renforcer encore sa présence au Brésil, qui est l’un des coeurs de son activité, avec 600 MW de projets éoliens et photovoltaïques en exploitation ou en construction. « Dans ce pays très vaste, qui n’a pas de problème de foncier, le potentiel d’énergie renouvelable est considérable, avec une taille moyenne de projets plus importante », détaille Alexandre Lambolez.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 2 Jan 2017
Les groupes japonais Panasonic et américain Tesla ont annoncé le 27 décembre dernier un nouveau programme de collaboration destiné à fabriquer, au sein de l'unité de production de Buffalo, dans l'Etat de New York, des cellules et modules photovoltaïques. Ce partenariat,…
jeu 31 Mar 2016
Avec la fusion des régions, la nouvelle entité Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine rassemble des territoires très hétéroclites en matière de politique énergétique. Ainsi, s'agissant des éoliennes, on constate que l'ancienne région Champagne-Ardenne est la première de France avec 270 parcs, tandis que l'Alsace se situe…
mar 5 Mai 2015
Le 28 avril 2015, RTE a publié son « Bilan électrique et perspectives 2014 » pour la région Midi-Pyrénées. Avec ce document présenté chaque année, on peut apprendre que cette région possède aujourd’hui le deuxième plus grand parc de production d’électricité d'origine renouvelable…
ven 23 Juin 2017
Désireux d’augmenter ses capacités de production renouvelable à l’international, EDF EN, filiale d’EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, poursuit ses investissements dans les pays d’Amérique latine, très prometteurs en matière d’énergies propres. Après avoir remporté plusieurs contrats au Mexique, au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.