Prix de l'énergie : pas d'amélioration en 2022 selon l'IFPEN - L'Energeek

Prix de l’énergie : l’IFP Energies Nouvelles ne prévoit pas d’amélioration en 2022

Prix de l'énergie : l'IFP Energies Nouvelles ne prévoit pas d'amélioration en 2022

Le 2 février dernier, Pierre-Franck Chevet, le président de l’IFP Energies Nouvelles, a partagé les prévisions de l’institut sur les prix de l’énergie en 2022. S’il prévoit une stabilité des prix des carburants, les autres énergies devraient se maintenir à des tarifs hauts jusqu’à au moins fin 2022. Le prix du gaz et le prix de l’électricité pourraient même encore augmenter. Une dépense qui inquiète de nombreux foyers.

Prix de l’énergie en 2022 : “la seule bonne nouvelle” vient du pétrole

Les prévisions de l’Institut Français du Pétrole et des Energies Nouvelles ne risquent pas de redonner le sourire aux consommateurs français. Et comme l’a souligné Pierre-Franck Chevet, “la seule bonne nouvelle” vient du prix des carburants. Après avoir vu le prix du baril s’envoler pour atteindre 90 dollars, le cours du pétrole devrait redescendre courant 2022. L’IFPEN estime même que son prix pourrait baisser pour se stabiliser autour de 60 dollars du baril. La baisse du cours du pétrole devrait se répercuter à la pompe, avec un plein de carburant moins cher pour les consommateurs.

Records de prix sur le gaz naturel

Sur le front du gaz naturel en revanche, aucune économie pour les ménages en vue. Le président de l’IFPEN souligne que la situation actuelle est complexe. “On est soumis à un ensemble de facteurs en ce moment qui peuvent avoir des impacts un peu long.” Concrètement, il constate que les stocks de gaz sur le marché européen ne sont pas assez importants.

Et les tensions géopolitiques avec la Russie viennent encore aggraver les approvisionnements. Afin de “se passer du gaz russe pour la fin de cet hiver”, comme le préconise Ursula Von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, l’Europe doit faire appel au gaz russe. L’Europe a augmenté ses importations de gaz naturel liquéfié en provenance des Etats-Unis. Le GNL américain représente désormais 50% des importations de gaz en Europe. Mais c’est encore loin d’être suffisant. D’autant que la forte demande de gaz dans la zone Asie contribue aussi à créer des tensions sur le marché gazier mondial.

Pierre-Franck Chevet précise : “Sur l’année 2022, pour peu qu’on n’ait pas de chance au niveau météo et qu’on finisse l’hiver encore une fois avec des niveaux de stocks très bas, ça contribuera à maintenir une tension et une pression sur le marché du gaz.” La fin d’année 2022 ne devrait donc pas être propice à une baisse des prix du gaz.

Prix de l’électricité : nouvelle hausse à craindre

“La prévision gaz sur l’année 2022 est toujours à un très haut niveau et ça va se répercuter clairement sur les prix de l’électricité.” Le président de l’IFPEN s’attend à ce que les prix de l’électricité poursuivent leur hausse sur le marché français en 2022. L’électricité avait connu un pic à 110 euros du MWh en 2021. Et l’IFPEN estime qu’en 2022 le tarif pourrait doubler pour atteindre 220 euros.

La hausse du prix du gaz impacte le marché de l’électricité. Mais d’autres facteurs expliquent cette hausse tarifaire annoncée. Pierre-Franck Chevet a notamment pointé du doigt la baisse de production d’électricité issue du nucléaire cet hiver.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Sep 2015
Plébiscitée à plusieurs reprises pour l'ingéniosité de son micro-générateur d'énergie, la start-up française Enerbee a reçu le jeudi 17 septembre dernier le prix du Concours Mondial Innovation dans la catégorie "Stockage de l’Energie", en présence du Président de la République.…
mar 7 Mai 2019
L'Alliance européenne pour les batteries (AEB) a été officialisée le 2 mai 2019. Bruno Le Maire et son homologue allemand, Peter Altmaier, ont lancé le projet, sous le regard bienveillant de Maroš Šefčovič. Ainsi, l'Airbus de l'énergie vient finalement de…
mar 21 Déc 2021
Dans une publication du 24 novembre dernier, l'INRAE lançait un appel à la sobriété énergétique pour la période des fêtes de fin d'année. L'Institut de recherche encourageait notamment les Français à restreindre la durée d'éclairage des illuminations de Noël pour…
sam 31 Août 2019
La domotique est un terme encore assez obscur pour beaucoup de Français. La transition énergétique aidant, sa définition devrait devenir plus familière à une vaste majorité de concitoyens désireux de s’investir dans la protection concrète de la planète. Le Larousse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.