Kazakhstan : l'approvisionnement électrique fragilisé par le minage de crypto-monnaies - L'EnerGeek

Kazakhstan : l’approvisionnement électrique fragilisé par le minage de crypto-monnaies

kazakhstan approvisionnement electrique fragilise minage crypto-monnaies - L'Energeek

L’hiver approche, et le réseau électrique du Kazakhstan est sous tension, bien davantage que les années précédentes : la consommation d’électricité de l’ancienne république soviétique a en effet explosé depuis l’installation en masse, à partir du printemps 2021, de mineurs de crypto-monnaies sur le sol kazakhstanais. Cette nouvelle activité a déjà provoqué des coupures de courant dans des villes et villages en octobre et novembre 2021. Ce 2 décembre 2021, le gestionnaire national du réseau électrique a annoncé un rationnement électrique des sociétés de minage enregistrées.

Le Kazakhstan va rationner l’électricité des fermes de crypto-monnaies

Le Kazakhstan est devenu le nouvel eldorado des crypto-monnaies, provoquant une pression accrue sur son approvisionnement électrique, au point que Kegoc, le gestionnaire national du réseau électrique, a décidé, ce 2 décembre 2021, de restreindre l’accès à l’électricité des 50 sociétés de minage de crypto-monnaies enregistrées sur le sol kazakhstanais.

Miner une crypto-monnaie nécessite en effet des puissances de calcul considérables, et donc une consommation électrique démultipliée. C’est d’ailleurs en partie à cause de la tension provoquée sur le réseau électrique de certaines régions que la Chine, qui était encore début 2021 le numéro mondial du minage, a décidé au printemps dernier d’interdire cette activité sur son sol.

En conséquent, les sociétés de minage ont cherché de nouveaux territoires où s’implanter. Certains Etats des Etats-Unis, comme le Texas, ont connu un boom des installations de mineurs de crypto-monnaies, avec pour conséquence une fragilisation de l’approvisionnement électrique.

Mais c’est sans doute le Kazakhstan qui a le plus bénéficié de cette migration du minage. En effet, l’électricité, issue majoritairement de centrales à charbon (malgré une volonté ntaionale d’investir dans les renouvelables et le nucléaire), y est bon marché, et le climat y est frais, un atout pour installer des serveurs qui ont tendance à chauffer. En six mois, le pays est devenu le numéro 2 mondial du minage de crypto-monnaies.

Une demande électrique en hausse de 8% sur l’année 2021

La demande en électricité au Kazakhstan a donc explosé cette année, avec une hausse de 8% mesurée début décembre 2021 par le ministère de l’Energie, alors que la croissance habituelle se situe entre 1 et 2%.

Avec l’arrivée de l’hiver, la pression sur le réseau électrique est devenue, localement et ponctuellement, intenable. Plusieurs villes et villages ont ainsi subi des coupures électriques en octobre et novembre 2021. Poussant les autorités à réagir.

Le Kazakhstan envisage donc de renforcer ses capacités de production électrique, avec plusieurs nouvelles centrales en projet, mais, en attendant, les autorités ont donc décidé de rationner les 50 sociétés de minage officiellement enregistrées, mais aussi d’augmenter les tarifs de l’électricité pour cette activité : à compter du 1er janvier 2022, ces sociétés devront payer un surplus de 1 tenge kazakh (0,00200 €) par kilowattheure consommé.

De quoi financer les travaux nécessaires à la mise à niveau de l’approvisionnement électrique… Seul soucis : de nombreuses fermes de crypto-monnaies illégales se sont installées au Kazakhstan, sans s’enregistrer. Les autorités ont donc annoncé leur volonté de traquer ces mineurs illégaux, une entreprise qui s’annonce complexe dans un pays où la corruption reste forte.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 14 Déc 2021
Lundi 13 décembre, le français Alstom a signé un contrat avec le gestionnaire du réseau ferré de l'agglomération de Dublin. L'accord prévoit qu'Alstom équipera le réseau avec une nouvelle flotte composée de trains hybrides. Ils fonctionneront à l'électricité et avec…
jeu 24 Sep 2015
La pollution sonore aux abords des aéroports peut être un véritable problème pour les riverains. Par conséquent, choisir un lieu d'implantation pour un nouvel aéroport constitue souvent un vrai casse-tête. Un problème que les aéroports eux même tentent aujourd'hui de…
ven 24 Mar 2017
Le gestionnaire du réseau électrique français à haute tension RTE, filiale du groupe EDF, a détaillé mercredi 22 mars 2017 ses résultats pour l'exercice 2016. Si son chiffre d'affaires s'est établi à 4.446 millions d’euros en légère baisse par rapport à…
mar 30 Avr 2019
Depuis près d'un mois, la campagne 2019 du chèque énergie a débuté. Les foyers éligibles à cette aide de l'Etat ont commencé à recevoir leurs chèques énergie. Et pour assurer le succès de ce dispositif contre la précarité énergétique, le…

COMMENTAIRES

  • Quant on sait que c’est de ce pays que vient maintenant l’essentiel de notre approvisionnement en uranium ……?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.