Electricité: RTE place le réseau sous vigilance cet hiver - L'EnerGeek

Electricité: RTE place le réseau sous vigilance cet hiver

Electricité: RTE place le réseau sous «vigilance pour cet hiver

Mieux qu’une boule de cristal, RTE vient de lancer un nouveau dispositif pour suivre l’approvisionnement en électricité. Le gestionnaire de réseau estime que ce nouvel outil permettra de mieux prendre en compte les conditions météo et la disponibilité du parc de production français. Le premier enseignement de ce suivi affiné concerne l’hiver 2021-2022. D’après RTE, l’alimentation en électricité doit faire l’objet d’une “vigilance particulière” cet hiver. Mais le nouvel outil permettra un pilotage du réseau plus précis afin d’éviter tout risque pour la sécurité d’approvisionnement électrique.

Un nouveau diagnostic électricité mensuel pour RTE

Le 22 novembre, Thomas Veyrenc, directeur stratégie et prospective de RTE, a présenté le nouveau dispositif de diagnostic de RTE pour l’électricité. Le gestionnaire de réseau français a décidé d’affiner ses prévisions quant à la production et la consommation d’électricité grâce à un dispositif de relevé mensuel. Désormais, ce diagnostic de sécurité d’approvisionnement sera présenté mois par mois. Cette réactualisation plus fréquente présente plusieurs avantages, d’après RTE. “Ceci permet de disposer d’une information plus précise sur les conditions météorologiques et la disponibilité du parc de production, notamment nucléaire.” Concrètement, l’outil de diagnostic intègre les prévisions météo avec les données de températures, les précipitations ainsi que les conditions de vent.

Hiver 2021-2022 : vigilance autour de l’électricité selon RTE

Le lancement du nouvel outil de diagnostic de RTE coïncide avec la publication des estimations pour la période hivernale à venir. RTE dresse un bilan mitigé en ce qui concerne l’approvisionnement en électricité. Ainsi, le gestionnaire de réseau estime que la fin d’année 2021 ne devrait pas poser de problèmes.

Le risque de tension sur le réseau électrique est jugé “relativement faible”. En revanche, la situation s’annonce plus délicate pour le début d’année 2022. D’après Météo France, janvier et février sont les mois les plus froids en France. Or, Thomas Veyrenc constate que “Plus on s’éloigne vers janvier-février, plus on commence à avoir de l’incertitude sur un certain nombre de paramètres qui sont maintenant très importants”. Et ce n’est pas l’incertitude autour de la météo qui inquiète RTE, mais plutôt l’état de la production d’électricité. En cause ? La disponibilité du parc nucléaire français dans les mois à venir va être plus faible que la normale.

“Conditions défavorables” sur la production nucléaire

Dans son rapport de novembre, RTE évoque des “conditions défavorables sur le parc de production” d’électricité. Et pour cause : la crise sanitaire a chahuté le calendrier de maintenance des centrales nucléaires françaises. EDF a été contraint de reporter beaucoup d’opérations de maintenance. Résultat : cet hiver, entre 5 et 15 réacteurs nucléaires seront éteints selon les semaines. Et ces arrêts auront un lourd impact sur la capacité de production électrique du parc nucléaire, qui compte au total 56 réacteurs.

Malgré cette disponibilité basse du parc nucléaire, RTE se veut rassurant. Les sources de production électriques issues des renouvelables sont fiables. Les stocks hydrauliques sont “dans la moyenne historique”. Les installations éoliennes et solaires sont plus nombreuses qu’en 2020. Et RTE note aussi que le parc thermique à flamme (qui inclut le gaz et le charbon) “présente également une bonne disponibilité”. Dans l’ensemble, le réseau électrique devrait donc être à l’équilibre. Seule la combinaison d’une vague de froid et d’une forte relance de l’activité industrielle pourrait le déstabiliser. Dans un tel contexte, le nouvel outil de diagnostic servira à RTE pour évaluer au plus près l’état de la demande en électricité.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 22 Fév 2017
Si l'objectif de la France de réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030 semble encore loin, la tendance à la baisse se poursuit malgré tout depuis le début des années 1990, et…
jeu 20 Déc 2018
Les institutions européennes dessinent les contours du futur marché de l’électricité. Le principal élément de ce dernier acte du paquet énergie est la décision de ne pas interdire les tarifs réglementés jusqu’en 2025, contrairement à la volonté initiale de la…
mar 19 Jan 2021
Ce mardi 19 janvier 2021, Enedis a présenté les conclusions de ses trois années d'expérimentation des technologies de réseau intelligent en milieu rural, dans le cadre de Smart Occitania. Au programme : réduction de la consommation, optimisation de la production…
mer 6 Déc 2017
Délaissé depuis 2015 en raison d'un prix sur le marché de gros de l'électricité plus intéressant, l'Arenh (Accès régulé à l'électricité nucléaire historique) a connu ces derniers mois un regain d'intérêt de la part des fournisseurs alternatifs. Selon un communiqué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.