Le gouvernement valide le principe d'un parc éolien flottant au large de Belle-Île - L'EnerGeek

Le gouvernement valide le principe d’un parc éolien flottant au large de Belle-Île

gouvernement valide parc eolien flottant belle-ile - L'Energeek

Ce vendredi 21 mai 2021, le gouvernement a donné son feu vert au projet de parc éolien flottant situé au sud de l’île de Groix et à l’ouest de Belle-Île, en Bretagne. La procédure d’appel d’offre en cours peut donc se poursuivre. La France veut miser sur la technologie de l’éolien flottant pour atteindre ses objectifs d’installation d’éolien off-shore.

Feu vert du gouvernement pour le parc éolien flottant de Belle-Île-Groix

La décision ne faisait certes que peu de doute, mais, ce vendredi 21 mai, le gouvernement a officiellement validé le projet d’implantation d’un parc éolien flottant de 250 MW, au sud de la Bretagne, à l’ouest de Belle-Île. «La procédure de mise en concurrence lancée en 2021 pour l’attribution d’un projet éolien en mer flottant d’une puissance d’environ 250 mégawatts, au large du sud de la Bretagne, est poursuivie», précise ainsi une décision au Journal officiel de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

Plus tôt dans le mois, le 4 mai 2021, l’exécutif avait lancé l’appel d’offre de ce projet, qui devrait devenir le premier parc éolien en mer flottant de France. Cette technologie permet d’installer des éoliennes au-delà d’une profondeur de 50 mètres, donc plus loin de côtes que l’éolien off-shore posé. Cela permet aux éoliennes flottantes de capter un vent plus fort et plus régulier que les éoliennes posée au fond de la mer et situées à proximité du littoral. Un parc d’éolien flottant dispose donc d’un meilleur rendement, tout en limitant sa nuisance visuelle.

Le document ministériel précise aussi la zone choisie pour cette implantation, il s’agit de celle proposée par le comité régional des pêches, au sud de l’île de Groix et à l’ouest de Belle-Île : «La superficie de cette zone de 130 km2 sera progressivement réduite au cours de la procédure de mise en concurrence», précise le gouvernement.

La France veut s’appuyer sur l’éolien flottant pour tenir ses objectifs climatiques

«À présent, l’enjeu sera une nouvelle fois de concrétiser les ambitions de la France, afin de renforcer le leadership mondial de notre pays sur l’éolien flottant et de développer une véritable filière vertueuse et riche de retombées socio-économiques pour les territoires», avait déclaré Nicolas Wolff, président de France énergie éolienne, à l’annonce de l’appel d’offre.

Du coté de cette filière française de l’éolien flottant, l’actualité récente a été également riche. Ainsi, ce 17 mai 2021, Sofresid, filiale du groupe italien Saipem (engagé dans la construction du parc éolien en mer posé du Calvados), est entrée en négociations exclusives avec Naval Group pour le rachat des activités de sa filiale Naval Energies dans l’éolien flottant, situées à Brest. Une décision saluée par Didier Le Gac, député local ayant annoncé la nouvelle, car Sofresid est également déjà implanté à Brest, ce qui garantit un maintient de l’activité industrielle dans la ville.

La décision ministérielle de ce 21 mai fait d’ailleurs état d’un second appel d’offre dans la ligne de mire, preuve de l’engagement gouvernemental dans l’éolien flottant : «Une seconde procédure de mise en concurrence a vocation à être lancée ultérieurement pour un second projet éolien en mer flottant d’une puissance maximum d’environ 500 mégawatts», détaille le texte. Dans la dernière PPE, la France s’est donné l’objectif d’installer 500 MW d’éolien en mer par an à partir de 2025, et l’éolien flottant doit participer de cette ambition.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 3 Oct 2013
Il est possible de produire de l'électricité avec l'énergie solaire autrement qu'avec le photovoltaïque. Cette électricité est produite en centrale solaire thermodynamique à concentration. A l'aide de miroirs, les rayons solaires sont concentrés vers un point unique qui chauffe un…
ven 15 Fév 2013
Après une première série de tests concluants menés sur le site du Carnet (Pays-de-Loire), l’Haliade 150, l’éolienne d’Alstom qui équipera trois des quatre premiers parcs offshore français, va être testée dans des conditions réelles en mer du Nord. Son imposante…
lun 24 Nov 2014
Le ministère bolivien des Hydrocarbures et de l'Énergie ainsi que celui des Mines et de la Métallurgie ont signé quatre lettres d'intention avec une délégation du Commissariat à l'Énergie Atomique et à l'énergie alternative (CEA) français. Ces documents ont pour…
sam 30 Avr 2016
Dans le plan de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), le ministère de l'Energie prévoit l’augmentation de la production électrique d’origine photovoltaïque. Pour tenir cet engagement, l’électricien EDF pourra compter sur le savoir-faire du groupe américain GroSolar, dont il vient de…

COMMENTAIRES

  • l’éolien flottant c’est peut être l’avenir de l’éolien, car là les zones d’installation deviennent très nombreuses

    Répondre
  • Oh chers citoyens,

    Admirez comment Manu et toute sa clique d’escrocs dilapident votre argent.
    Les investisseurs se frottent déja les mains.
    Dès que les éoliennes se mettront à tourner, c’est leur tiroir-caisse qui va s’ouvrir en grand car vous rachèterez chaque Kwh que les éoliennes produiront plein pots même quand vous n’en n’avez pas besoin par le biais de cette superbe invention qu’est le CSPE.

    Non, madame Pompili il n’ y a aucun retard de la France sur la décarbonation de l’électricité car celle-ci est déja l’une des plus décarbonné au monde !!!

    Et non, ces projets d’éoliennes ne sont pas vitaux !!!!
    Ce qui est vital, c’est que vous et tous vos petits copains, vos dégagiez le plus vite possible !!!!

    Avec vos éoliennes, vous avez déja fait suffisament de mal aux fonds marins, aux oiseaux, au gagne-pain des pécheurs et aux littoraux français.

    J’en ai marre de voir votre tronche et celle de Manu sur Energeek en train d’essayer de refourger vos panneaux photovoltaiquex “made in china”, tout cela aux frais du contribuables.

    Répondre
  • @ Sam Sam

    Si on donnait des réductions dans les transports à tous ceux qui écrivent des âneries sur internet, vous n’avez pas l’impression que vous voyageriez souvent gratuit, pour ne pas dire tout le temps ?

    L’électricité ne représente qu’une modeste partie de notre consommation énergétique à décarboner, en plus de notre dépendance

    Nous sommes en situation de gabegie énergétique en grande partie à cause du nucléaire (8 millions de personnes en précarité énergétique sur 12 millions à cause des chauffages et chauffes-eau de type grilles-pain)

    Donc quand vous prétendez électricité pas chère, appelons un chat un chat, vous êtes un escroc : 8 millions de français ont du mal à payer leur facture à cause du nucléaire dont vous parlez de manière partisane sans approfondir le secteur énergétique.

    Et le comble vous vous chauffez au gaz et polluez.

    Quant à l’électricité allemande, regardez donc le détail des taxes, à quoi elle correspondent et les impacts positifs, de même que la facture réelle des allemands, en plus de tenir compte du fait que plus de 55% d’entre eux perçoivent en déduction des revenus des renouvelables citoyennes, comme au Danemark notamment.

    Donc vos slogans simplistes sont débiles pour reprendre le vocabulaire que vous employez à mon égard et que je vous répercute donc afin de me mettre à votre niveau de politesse !

    Ajoutez la part de l’énergie en % de leur pouvoir d’achat, sinon on trouve des pays où l’électricité est moins chère qu’en France mais la facture plus coûteuse.

    Par ailleurs les centrales nucléaires françaises vont arriver en fin de vie

    La baisse et le potentiel de baisse de prix des renouvelables est supérieur à celui du nucléaire, liés au séries, automatisation etc

    Leur implantation est plus rapide

    Donc elle décarbonent plus vite et c’est un investissement plus efficace

    Les modélisations démontrent que le stockage n’intervient tout au plus que pour 14% dans le surcroît de coût dès lors que nous sommes sur le réseau Entsoe, entre autres

    La concurrence nécessite d’avoir des prix bas de l’énergie et le nucléaire a une courbe économique en U, son prix monte donc inexorablement actuellement pour le parc ancien et votre argument de la CSPE ne repose que sur une période passée, comme les rapports de la Cour des comptes ou le CRE vous le confirment

    La sécurité des EPR2 est moindre que celle des EPR1 comme le souligne notamment le CEA et l’ASN qui n’y sont donc pas favorables. Les SMRs français sont plus chers

    JM Jancovici qui n’est pourtant pas un grand fan des renouvelables hormis entre autres la chaleur etc indique qu’il ne serait pas défavorable à l’achat de nucléaire chinois compte tenu des prix plus bas que ceux obtenus ou prévisible en France.

    Le potentiel du marché mondial des renouvelables et de l’efficacité énergétique est bien supérieur à celui du nucléaire comme tout le monde l’admet dont l’IEA, les compilations du Giec etc, donc être hors de ces marché est être perdant et dépendant

    Le nucléaire a de multi-risques et nous n’avons plus aucun moyen de le défendre face aux armements actuels (attentats, déstabilisation du pays, conflits etc). On a 56 réacteurs, ce sont potentiellement jusqu’à 56 Tchernobyl ou équivalent.

    Vous faîtes l’autruche et nous montrez votre postérieur en permanence, montrez nous plutôt vos neurones s’il vous en reste encore en fonctionnement objectif car lire des âneries çà va un moment et là vous nous bombardez d’âneries et çà ne fait pas du tout avancer le secteur de l’énergie.

    Donc étudiez mieux chaque question avant d’écrire à peu près n’importe quoi qui vous passe par la tête.

    Répondre
  • Mon cher énergie +,

    Je ne sais pas si je voyagerais gratuitement, mais je peux vous garantir que vous, vous auriez droit au transport international gratuit à vie !!!

    Vous me traitez d’escroc, ce qui peut vous valoir des poursuites pour diffamations mais passons, je n’ai pas l’intention d’essayer d’argumenter avec un décérébré.

    Vous en revanche vous êtes un menteur (et ce n’est pas de la diffamation quand j’écris cela) quand vous prétendez que l’électricité est cher à cause du nucléaire.

    C’est rigoureusement faux et un mensonge grossier.
    Les rapports de la cours des comptes indiquent que les subventions allouées aux ENRi s’élève à plus de 150 milliards d’euros pour ne produire que 8% de l’électricité.

    N’importe quel idiot qui sait lire est capable de prendre une facture EDF et de regarder la part des taxes sur le montant de la facture.
    Taxes qui n’ont cesser d’augmenter depuis des années, dont la CSPE qui sert A FINANCER LES ENRi !!!!!

    Je n’ai pas choisi d’être chauffé au gaz, pauvre idiot.
    J’ai acheté un appartement dans un immeuble chauffé au gaz “COLLECTIVEMENT”
    Que je le veuille ou non, cet immeuble est chauffé au gaz.

    Mais visiblement, la consommation de gaz, ça ne gène pas vos potes allemands qui sont en train de se raccorder à Nordstream 2 et qui continue toujours l’extraction de lignites à proximité de Aachen des l’ouest du pays.
    Mines qui se situe à la frontière belge et qui sont des véritables désastres écologiques.
    Mais la étrangement, ça ne semble pas intéresser la cours de justice européenne.

    Systématiquement, vous faites des commentaires interminables qui partent dans tous les sens pour masquer la vacuité de vos arguments et décourager ceux qui voudrait vous répondre.

    Faites des réponses précises et sourcées, et la vous passerez pour autre chose qu’un débile.

    Répondre
  • @ Sam Sam

    Vous voulez poursuivre en justice quelqu’un que vous considérez comme “décérébré” c’est bien la démonstration scientifique que vous ne réfléchissez jamais !

    1) Vous êtes propriétaire et pouvez donc vous faire élire au conseil syndical (ou le conseiller) et proposer aux copropriétaires et syndic de modifier l’approvisionnement énergétique de votre immeuble.

    2) Le nucléaire a été développé comme monopole (politique érigée alors comme “tout nucléaire”)

    – en conséquence les autres énergies décarbonées et approches énergétique n’ont pas pu se développer comme il l’aurait fallu

    – pourtant d’autres pays et la réalité démontrent que ce sont des marchés de plus en plus majoritaires dans le monde avec d’importantes perspectives dont nous sommes trop à l’écart

    – le gouvernement Sarkozy a voulu corriger le tir en s’y prenant très mal et en donnant trop de subventions à des entreprises qui n’en demandait pas autant

    – le résultat a été une très forte hausse des dépenses notamment sur le solaire et avec peu de résultats puis un revirement (“l’environnement çà suffit”)

    – la Cour des comptes a toutefois écrit (milieu de rapport) que çà avait été alors créateur d’emplois et de recettes. Elle comme le Sénat écrivent également que les choses sont en cours de correction mais relèvent que le prix du nucléaire remonte. C’est normal pour le nucléaire ancien (courbe économique en U du nucléaire) et c’est un dérapage paf facile à traiter pour les EPR.

    EDF veut développer des EPR2 moins sécurisés et à priori un peu moins chers. L’ASN et le CEA préfèrent des EPR1 ou des SMRs plus chers.

    Je vous confirme que ce n’est pas le prix de l’électricité qu’il faut seulement regarder mais la facture que paient les gens comme par ailleurs le détail des taxes

    Les allemands comme les danois n’ont pas une électricité chère mais différentes taxes. Leurs lourds investissements ont été amplement amortis je vous l’ai démontré récemment via une de leurs études et on le savait déjà depuis plusieurs années. Pour autant dans des pays plus froids qu’en France ils ne paient pas plus que les français voire moins.

    Les taxes leur ont permis d’isoler leur logement, d’avoir une meilleure efficacité énergétique, de développer et/ou d’améliorer leurs réseaux de chaleur etc

    J’ai déjà publié le détail de leurs taxes pour confirmer.

    Par exemple au Danemark on a des prix sur les réseaux de chaleur de 24 à 35 euros le MWh et en Allemagne de mémoire on est autour de 35 euros en moyenne. En France ont est à plus du double en moyenne.

    Les réseaux de chaleur sont pourtant considérés comme les moyens les plus efficaces pour avoir des prix bas, intégrer jusqu’à 100% de solaire thermique avec stockage BTES inter-saisonnier avec des coefficients de performance que vous n’aurez jamais, même avec les meilleures pompes à chaleur.

    C’est à dire une efficacité énergétique et un bilan optimal et sans risques.

    Cà permet également de faire baisser drastiquement la thermosensibilité hiver comme été

    En France on a financé le nucléaire en vendant de l’électricité sans se soucier assez de l’efficacité ni de la diversité des approches et de leurs évolutions.

    Résultat on a près de 8 millions de personnes qui ont des factures très élevées à cause de chauffages et chauffes-eau de type grille pain et isoler les logements et mettre des pompes à chaleur n’est pas chaque fois le plus optimal

    J’ai publié plusieurs fois les approches et technologies les plus optimales et résultats de projets scientifiques européens et autres mais avec des marchands d’essoreuses à salade comme vous qui ne savez seulement dire que le nucléaire c’est la solution idéale vous passez à côté des évolutions technologiques et approches les plus efficientes.

    Regardez sur tous les réseaux le nombre de crétins qui ne connaissent rien à l’énergie mais qui vous font des calculs sur un coin de table pour vous donner la solution et dire que le nucléaire c’est bien.

    JM Jancovici qui est consultant donc généraliste et pas spécialiste en est arrivé à proposer du nucléaire chinois après avoir proposé des pompes à chaleur principalement japonaises et encore souvent très fortement émissives.

    Le solaire thermique hybride et CSP ont de meilleurs coefficients de performance. On atteint 80 en CSP et çà peut concerner des immeubles fortement consommateurs type Ephad, hôpitaux etc. On atteint de 6 à plus de 10 en couplage solaire et pompe à chaleur. On est en pratique entre 4,4 et plus de 7 en réseaux de chaleur (on peut monter bien plus haut en fonction de la part de solaire thermique).

    En comparaison on est à moins de 3 en pratique via les pompes à chaleur individuelles pas toujours au top comme le montre les enquêtes pratiques et on a toujours le problème de la thermosensibilité.

    Vous faites la propagande des marchands d’énergie. Vous êtes leur “idiot utile” comme d’autres

    Quand je ne croise pas des gens comme vous qui nous font perdre du temps avec leurs retards en énergie vous verrez que je publie des résultats de projets scientifiques et des technologies qui permettent de réduire la consommation d’énergie.

    Pour preuve et parmi de nombreux thèmes j’ai publié sur :

    – les pompes à chaleur thermoacoustiques (très efficientes et durables et sans ges)
    – les réseaux de chaleur hybrides qui s’appliquent aussi à des quartiers du début des années 1900 et qui rendent ces immeubles rapidement compétitifs et positifs en énergie
    – les bâtiments à énergie positive et les alliances de promoteurs/constructeurs/rénovateurs concernés (il y en a déjà plusieurs centaines de milliers dans le monde)
    – les solaire thermique CSP adapté aux immeubles et réseaux de chaleur HT
    – les systèmes de solaire PV couplés à des pompes à chaleur et stockage type BTES avec des entreprises comme Accenta en France
    – les éoliennes en bois comme le font Vestas, Siemens, Modvion etc qui stockent durablement le carbone et ont plein d’autres avantages
    – les cultures d’algues qui poussent à certaines périodes au rythme de 11 m par jour (sans besoin d’engrais ni risques d’incendies comme les forêts) et ont pour multiples avantages de stocker le carbone (+ favoriser biodiversité, nourriture, dépollution, autres produits etc) et dont l’Europe ne produit qu’1% par rapport aux pays d’Asie, d’où des programmes européens qui ont modifié cette tendance
    – des entreprises qui investissent sur le stockage carbone via des fonds et choix des meilleures technologies et qui sont très efficaces (le canadien Shopify parmi d’autres déploie un fonds de ce type : Shopify’s Sustainability Fund )
    – les ETFs sur les immeubles à énergie positive
    – des véhicules solaires dont l’apport solaire varie de 20 à 80 km par jour et vont encore faire mieux et dont le marché va s’accroître rapidement. Ca concerne aussi les camions entre autres en baisant leur consommation de 10 à plus de 30%
    – différentes méthodes pour réduire le carbone
    – différents modes de financement pour accélérer le déploiement de ces méthodes
    – des technologies pour augmenter le rendement des électrolyseurs et piles à combustibles (l’hydrogène malgré des défauts va être nécessaire)
    – les méthodes de gazéification hydrothermales pour utiliser en cogénération nos eaux usées et récupérer phosphore, phosphates etc qui vont manquer
    – les méthodes d’électrométhanogénèse pour utiliser la part de 40% de méthane actuellement perdues dans les méthaniseurs

    etc.

    Et si je devais lister tout ce que j’ai fait et fait et qu’une part de ma famille a fait et fait de même que mon entourage pour décarboner, dépolluer etc la liste serait très longue

    Et vous pendant ce temps vous faites l’abruti à nous faire perdre du temps en nous insultant et en nous disant que le nucléaire c’est bien alors que Jancovici lui même concède qu’il faudrait peut être acheter chinois

    Vous recevrez une médaille en chocolat de Poutine et Xi Joinping, les principaux vendeurs de nucléaire dans le monde et il y aura marqué dessus en chinois et russe

    “A notre cher ami Sam Sam qui a été l’un de nos grands idiots utiles et qui nous a permis de vendre des centrales nucléaires à des pays que nous maintenions ensuite durablement sous notre dépendance technologique même s’ils n’avaient pas besoin de nucléaire et se trouvaient en zone à risques”

    “对于我们亲爱的傻瓜山姆·萨姆来说,他是我们非常有用的白痴之一,他使我们能够将核电厂出售给那些即使在不需要核武器并且处于危险区域的情况下也能在技术依赖下保持可持续发展的国家”

    «Нашему дорогому другу Сэму Сэму, который был одним из наших замечательных полезных идиотов и который позволил нам продавать атомные электростанции странам, которые мы затем поддерживали устойчиво в рамках нашей технологической зависимости, даже если они не нуждались в ядерной энергии и находились в зоне риска»

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.