Ma Prime Rénov : les conditions évoluent en 2020 - L'EnerGeek

Ma Prime Rénov : les conditions évoluent en 2020

Ma Prime Rénov

Engagé dans la lutte contre les “passoires énergétiques”, le gouvernement français fait évoluer cette année les conditions d’attribution pour Ma Prime Rénov. Si plus de foyers pourront y avoir accès, les ménages verront la prime moyenne baisser. L’état espère donner un coup d’accélérateur pour favoriser la rénovation énergétique.

7,5 millions de passoires énergétiques en France : le gouvernement mise sur la rénovation énergétique

La sobriété énergétique passe par une meilleure isolation. Mais pour les habitations anciennes, les fameuses “passoires énergétiques”, l’isolation est le plus souvent le cœur du problème. Le gouvernement estime que ce cas concerne environ 7,5 millions de logements sur le territoire. Concrètement, ces logements correspondent aux catégories G ou F de la classification énergétique. Pas de double-vitrage aux fenêtres, problèmes d’isolation au niveau des murs, des toitures, systèmes de chauffage obsolètes… Autant de chantiers énergétiques dont le montant rebute souvent les propriétaires.

En début d’année 2020, le gouvernement avait mis en place Ma Prime Rénov. Cette prime en faveur de la rénovation énergétique fusionne le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE) avec les aides existantes financées par l’Agence Nationale de l’Habitat. Le problème ? Avec les critères mis en place par le gouvernement, les foyers éligibles à cette Prime Rénov étaient limités. Seuls les revenus les plus modestes pouvaient y prétendre. Une mesure pas assez incitative pour le gouvernement. Il espérait octroyer 200 000 primes sur le premier semestre 2020. En fait, seulement 50 000 foyers en ont bénéficié. A la fin du mois de juillet, l’Agence Nationale de l’Habitat a précisé que le montant moyen de la prime allouée aux ménages était de 5 000 €.

Nouvelles conditions d’attribution pour Ma Prime Rénov

Le 15 juillet dernier, le gouvernement a donc fait évoluer les critères d’attribution pour Ma Prime Rénov. Désormais, tous les ménages pourront demander la prime. Il n’y a plus de conditions de revenus. La prime est accessible pour les propriétaires particuliers, pour les propriétaires bailleurs ainsi que pour les copropriétés.

En revanche, le montant de la prime évoluera en fonction des revenus. Et là, les particuliers auront une mauvaise nouvelle : la prime est revue à la baisse par le gouvernement. Ainsi, pour un foyer aux revenus très modestes, la prime sera de 75€ du mètre carré. Elle était auparavant de 100€. Et pour un foyer modeste, elle sera de 60€ du mètre carré, au lieu de 75€ en début d’année. Enfin, le gouvernement limite la surface des murs isolés éligible à l’aide. Elle ne pourra pas dépasser 100 m2.

Pour financer Ma Prime Rénov, Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée au logement, a annoncé que le gouvernement allait augmenter le budget alloué à cette aide. En début d’année, l’état avait prévu une enveloppe de 800 millions d’euros. Elle passera à plus d’un milliard d’euros, mais le montant précis n’a pas encore été communiqué. Emmanuelle Wargon a toutefois précisé que ce budget ferait partie du plan de relance. Ma Prime Rénov est donc aussi destinée à soutenir le secteur du bâtiment, très impacté par la crise du COVID-19.

Quels sont les travaux éligibles à Ma Prime Rénov ?

La prime couvre de nombreux champs d’action, à commencer par les travaux d’isolation. Elle concerne l’isolation des murs, mais le montant de l’aide est plus important pour l’isolation par l’extérieur que pour l’isolation par l’intérieur. L’aide finance aussi l’isolation des rampants de toiture, des plafonds de comble ainsi que des toitures-terrasses.

Les foyers pourront aussi financer l’amélioration de la performance énergétique de leur logement. L’installation de double-vitrage, la protection des parois vitrées et la réalisation d’un audit énergétique sont éligibles à la prime.

Ma Prime Rénov finance aussi les travaux de chauffage, notamment la dépose de cuve à fioul. Selon leurs revenus, les ménages bénéficieront d’une aide entre 800€ et 1 200€. La prime prend aussi en charge une partie des frais d’installation pour les pompes à chaleur ainsi que les chaudières ou poêles à granulés ou bûches. Enfin, le gouvernement entend inclure les énergies renouvelables dans son dispositif. Ma Prime Rénov finance également l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’un chauffage solaire combiné.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 31 Oct 2018
La rénovation énergétique passe aussi par l'éclairage public. Dans son étude sur le parc luminaire français, l'Association Française de l'Eclairage pointe du doigt le vieillissement de l'éclairage public. Parallèlement, il s'inquiète aussi du manque de moyens mobilisés par les communes…
mar 28 Jan 2020
Ce mardi 28 janvier s'ouvre pour trois jours l'édition 2020 des Assises Européennes de la Transition Energétique, à Bordeaux. Autour du fil rouge « Ensemble, cultivons le pouvoir d'agir », les 3 500 participants attendus vont pouvoir échanger sur les modalités pratiques,…
mar 27 Fév 2018
La France connaît depuis lundi 26 février 2018 des températures particulièrement basses provoquant une forte hausse de la consommation de courant, alors que de nombreux foyers se chauffent à l'électricité. Cette situation tendue pour notre réseau d'approvisionnement électrique avait néanmoins…
mer 22 Avr 2015
Dominique Maillard, président du directoire de RTE, filiale du groupe EDF, a inauguré ce lundi 21 avril en présence des représentants de l'Etat et des collectivités territoriales concernées, le nouveau filet de sécurité énergétique mis en place dans le Var…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.