Que peut-on attendre du One Planet Lab pour la transition écologique ?

Que peut-on attendre du One Planet Lab pour la transition écologique ?

one planet lab

Ce lundi 4 mars 2019, la première réunion du One Planet Lab était organisée à Paris. Cette initiative est née en septembre 2018 à l’occasion du second One Planet Summit. Le One Planet Lab va désormais servir de boîte à idées afin de faire avancer la transition écologique. Parmi ses membres, Emmanuel Faber (Danone) et l’économiste Joseph Stiglitz auront pour mission de proposer des idées novatrices, qui seront étudiées lors du G7 en France…

One Planet Lab, l’outil du One Planet Summit

Les initiatives en faveur de la protection du climat se multiplient. Avec le One Planet Lab, les ambitions de l’Accord de Paris se confirment. Emmanuel Macron, souhaite effectivement inscrire la transition écologique comme une priorité sur l’agenda international. Le président français a lancé le One Planet Summit en décembre 2017. Puis, lors de la seconde édition en 2018, la création d’un Lab a finalement été officialisée. Pour sa première réunion le 4 mars 2019, une session de travail a été ouverte sous l’égide de la secrétaire d’Etat, Brune Poirson. Par ailleurs, ce rassemblement avait aussi pour objectif de préparer la rencontre du 14 mars 2019.

Du PDG de Danone Emmanuel Faber, au Prix Nobel d’Economie Joseph Stiglitz, de nombreuses figures de la nouvelle économie ont accepté de réfléchir en commun à ces nouveaux enjeux de société. Parmi les 31 participants, on peut entre autres souligner la présence de Nicholas Stern, ex Vice-président de la Banque mondiale, et auteur du rapport intitulé « économie du changement climatique ». Enfin, notons également que l’Institute for Climate Economics (I4CE) assurera le secrétariat scientifique du Lab.

Vers des actions concrètes ?

Si le casting est réussi, il faut reconnaître que la tâche imposée est difficile… Pour le ministère de la transition écologique et solidaire, il faut voir le Lab comme une « pépinière d’idées ». Les réflexions devront porter sur quatre grands thèmes : la lutte contre le réchauffement climatique, la protection des océans, la préservation de la biodiversité et la mobilisation de la finance.

Brune Poirson résume: “les plus grands penseurs et acteurs de la transition écologique ont répondu à l’appel d’Emmanuel Macron”. Et tant mieux, car de la qualité des idées retenues dépendra une partie de l’action de la France dans le domaine de la transition écologique. Les propositions définitives seront connues lors du Sommet du G7, qui aura lieu à Biarritz, du 24 au 26 août 2019.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 13 Jan 2014
A la suite de la publication de la loi du 2 janvier et du "choc des simplifications" voulu par le Président François Hollande, le "permis unique" va être expérimenté par le gouvernement afin d'accélérer l'installation d'éoliennes terrestres, de centrales hydroélectriques…
jeu 29 Déc 2016
Au mois de novembre 2017, la 23ème conférence des Nations Unies pour le climat (COP23) sera organisée par les îles Fidji et devrait avoir lieu à Bonn, en Allemagne. Pour le premier ministre fidjien, Frank Bainimarama, il s'agit là d'"une grande responsabilité…
ven 15 Déc 2017
EDF a décidé de lancer un grand plan solaire pour la France afin de multiplier par quatre les capacités de production d’énergie solaire d’ici 2030. L'annonce a été faite lundi 11 décembre 2017, la veille de l'ouverture du One Planet…
mar 11 Déc 2018
Lundi 10 décembre 2018, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une étude sur la trajectoire du mix-électrique à l'horizon 2060. Plusieurs scénarios sont avancés, et à chaque fois, les EnR sont considérées comme la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.