Cameroun : le chantier du barrage de Nachtigal débutera avant fin 2018

Cameroun : le chantier du barrage hydraulique de Nachtigal débutera avant fin 2018

cameroun_barrage_hydroelectrique_nachtigal

Le méga projet hydroélectrique de Nachtigal, emmené par le Français EDF et destiné à réduire de manière significative le déficit énergétique camerounais, se poursuit sans encombre. Le groupe de BTP belge BESIX a annoncé mardi 22 août 2018 avoir remporté le contrat de conception et de construction relatif au barrage hydroélectrique et prévoit de lancer le chantier d’ici la fin de l’année pour une durée de 57 mois.

La société NHPC (Nachtigal Hydro Power Company) a été créée en juillet 2016 par un consortium mené par EDF et l’Etat camerounais dans le but d’exploiter le barrage hydroélectrique de Nachtigal prévu sur le fleuve Sanaga, à 65 km de Yaoudé. Détenue à 40% par EDF International, à 30% par le gouvernement et à 30% par la SFI (Société Financière Internationale), cette société dispose de la concession d’exploitation de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal pour une durée de 35 ans et des droits fonciers sur le site de l’ouvrage hydroélectrique.

30% des besoins électriques du Cameroun

Conformément au calendrier prévu, elle a sélectionné courant août le groupement d’entreprises en charge de la construction du projet à la suite d’un appel d’offres de plusieurs mois. Le groupe belge multiservices BESIX a été choisi et réalisera l’ouvrage en partenariat avec les sociétés française NGE et marocaine SGTM. Le contrat prévoit notamment la conception et construction d’un barrage de 2 km de long et de 14m de hauteur maximale, d’un canal usinier d’amenée de 3km, les travaux de génie civil de la centrale hydroélectrique (qui comprendra 7 turbines de 60 MW) et les installations de prise d’eau. Les travaux commenceront avant la fin de l’année 2018 et devraient durer 57 mois. « Avec notre participation au projet hydroélectrique de Nachtigal, nous sommes fiers de contribuer au développement de solutions durables », s’est félicité dans un communiqué Mathieu Dechamps, General Manager Business Unit International de BESIX Groupe.

Une fois mise en service en 2022, cette centrale hydroélectrique bénéficiera d’une capacité de 420 mégawatts (pour seulement 100 MW disponible actuellement à l’échelle nationale), et permettra ainsi d’assurer près du tiers des besoins en électricité du pays.

Crédits photo : NHPC

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 25 Juil 2017
De passage à Brest dans le Finistère vendredi 21 juillet 2017, le ministre de la Transition écologique et solidaire s’est déclaré largement favorable au développement rapide des énergies marines renouvelables. Critiquant ouvertement les nombreux recours déposés contre les projets de…
ven 28 Avr 2017
La société française Voltalia, spécialisée dans les énergies renouvelables, a annoncé vendredi 21 avril 2017, avoir remporté un nouveau projet de centrale biomasse en Guyane. Cette installation de 5,1 MW contribuera directement à la réalisation des objectifs de programmation pluriannuelle…
mer 29 Août 2018
Producteur historique de gaz et de pétrole, Total se rêve aujourd’hui en leader de la fourniture d’énergie aux particuliers dans l’Hexagone et n’hésite pas pour cela à investir massivement dans de nouveaux moyens de production. Après avoir acquis depuis 2016…
mar 11 Nov 2014
L'artiste américain d'origine sénégalaise, s'est rendu au Gabon le vendredi 31 octobre dernier dans le cadre de son projet pour l'électrification des zones rurales en Afrique. Baptisé "Akon Lighting Africa", ce programme a débuté à cette occasion par la réalisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.