kW et kWh : comment ne plus se tromper ?

kW et kWh : comment ne plus se tromper ?

kW-kWh-difference

Certains d’entre vous ont peut-être du mal à comprendre la différence entre kW et kWh. Il faut dire que les journalistes de la presse généraliste entretiennent parfois cette confusion lorsqu’ils couvrent une actualité énergétique, en utilisant ces unités à mauvais escient. Combien de fois a-t-on pu lire qu’une nouvelle centrale photovoltaïque ou qu’un nouveau parc éolien allait produire tant de MW sur une année ? Un petit éclaircissement vous permettra de ne plus faire la confusion.

Unité de puissance (kW) et unité de mesure  (kWh)

Le kilowatt (ou kW) est une unité de puissance électrique. C’est un multiple du watt (1 kW = 1000 W) très souvent utilisé au sujet des appareils électroménagers alors que le mégawatt ou MW (1 MW = 106 W) est plus souvent utilisé pour exprimer la puissance des centrales de production d’électricité.

Le kilowattheure (ou kWh) exprime quant à lui une quantité. C’est une unité de mesure de l’énergie électrique. 1 kWh correspond à la production ou à la consommation électrique d’une puissance d’1 kW pendant une heure.

Pour donner une image parlante, le kW est comparable au débit en eau d’un robinet ou à la vitesse d’une voiture, alors que le kWh correspondrait à la quantité d’eau collectée dans une bassine ou à la distance parcourue par le véhicule pendant un temps donné.

Contrairement à ce qu’on peut lire trop souvent dans les articles consacrés à un sujet énergétique, une centrale ne produit donc pas des MW mais des MWh, et un appareil électrique ne consomme pas de kW mais des kWh.

Comment calculer la consommation de ses appareils électriques ?

À la maison, il est parfois difficile de s’y retrouver puisque la puissance des appareils électriques est donnée en watt alors que votre facture d’électricité est exprimée en kWh. Afin de mieux gérer la consommation électrique du foyer, il est donc intéressant de connaître, ou au moins d’estimer, la consommation de vos appareils électriques.

Comment la calculer ? C’est assez simple : il vous suffit de multiplier le nombre d’heures d’utilisation quotidienne de votre appareil par le nombre de jours d’utilisation dans l’année. Puis de multipliez le résultat par la puissance indiquée dans le descriptif technique de votre appareil. Comme la puissance des appareils électroménagers est généralement exprimée en watt et non en kW, il vous faudra diviser le résultat par 1000 afin d’obtenir le chiffre exprimant la consommation annuelle de votre appareil en kWh.

Par exemple si vous utilisez votre aspirateur d’une puissance  de 2000 watts environ une heure par semaine, soit 52 heures dans l’année, la consommation estimée de votre appareil est de 104 kWh (1x52x2000/1000).

Des appareils électriques moins énergivores mais plus nombreux

Les différents appareils électroménagers ne consomment évidement pas tous la même quantité d’énergie (environ 90 kWh par an pour un four à micro-ondes contre près de 300 kWh pour un lave-vaisselle et 1000 kWh pour un four).

Heureusement la modernisation des appareils électriques a permis de réduire grandement leur consommation. Un réfrigérateur des années 80 était ainsi beaucoup plus énergivore qu’un appareil moderne.

Ces améliorations technologiques sont toutefois insuffisantes pour enrayer la hausse de la consommation électrique des foyers en raison de l’amélioration du taux d’équipement et de l’essor du numérique. Pour inverser la tendance, il est nécessaire d’adopter quelques bons réflexes (acheter des appareils d’une grande efficacité énergétique, ne pas laisser vos appareils en veille ou vos chargeurs branchés, éviter de faire fonctionner un appareil électrique inutilement…) qui seront facilités par l’arrivée des compteurs intelligents et des appareils connectés.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 7 Mai 2015
En mars dernier, RTE s'engageait à rehausser le montant de ses investissements sur le réseau électrique français, afin d'accompagner un certain nombre de projets : création de la liaison électrique souterraine entre la France et l'Italie, raccordement du parc photovoltaïque de Cestas (le plus…
ven 4 Mar 2016
[caption id="attachment_21300" align="alignleft" width="300"] Les bâtiments du Data Center NOÉ, Val-de-Reuil[/caption] Depuis la mi-février, l'AFNOR, premier organisme d'évaluation et de certification de systèmes, services, produits et personnes en France, recommande aux entreprises tricolores d’optimiser l’efficience énergétique de leurs infrastructures, afin d’entamer…
ven 16 Déc 2016
Deux ans après le partage de ses activités avec Veolia, la nouvelle version de Dalkia, filiale exclusive du fournisseur d'électricité EDF spécialisée dans les services énergétiques, poursuit son développement sur la scène internationale. Elle vient d'annoncer le 14 décembre dernier l'acquisition…
dim 5 Juin 2016
En pleine restructuration du secteur de l’énergie, l’Etat français envisage d’ouvrir le capital du gestionnaire du réseau électrique français, RTE, afin de financer les investissements de demain. Selon Le Figaro, le dossier avance et plusieurs banques ont déjà été sollicitées. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.