Engie remporte un projet éolien de 200 MW en Inde

Engie remporte un projet éolien de 200 MW en Inde

Engie_centrale_eolienne_inde

Déjà bien implanté dans le secteur de l’énergie solaire en Inde via sa filiale Solaire direct India, le groupe français Engie continue de miser sur les énergies renouvelables, conformément à l’objectif de l’Etat indien d’accélérer sa transition énergétique. Il a annoncé, vendredi 6 avril 2018, avoir remporté un projet éolien de 200 mégawatts (MW) en Inde, dans le cadre d’un appel d’offres organisé par la compagnie publique Solar Energy Corporation of India.

Engagé depuis peu sur la voie des énergies renouvelables, l’Inde présente de grandes perspectives de développement en la matière. Le gouvernement indien a lancé en 2010 un programme national de développement de l’énergie photovoltaïque (National solar mission) présentant un objectif de 100 GW à l’horizon 2022 et misent désormais sur l’ensemble des énergies décarbonées pour respecter ses engagements climatiques.

Plus d’un gigawatt de capacités renouvelables en Inde

En matière d’énergie éolienne par exemple, plusieurs appels d’offres ont été lancés ces derniers mois grâce auxquels le groupe français Engie a pu renforcer ses positions sur le marché indien de l’électricité renouvelable. Après avoir successivement remporté en début d’année son premier projet éolien en Inde d’une capacité de 30 MW dans l’Etat de Gujarat (est), puis un second de 50 MW dans l’Etat de Tamil Nadu (sud), Engie a annoncé vendredi 6 avril 2018 avoir été sélectionné dans ce même Etat du Tamil Nadu, pour un troisième projet éolien de 200 mégawatts (MW) cette fois, dans le cadre d’un appel d’offres de la compagnie publique Solar Energy Corporation of India. Un contrat d’achat d’électricité a été signé sur 25 ans dans ce cadre au tarif de 2,51 roupies par kilowatt-heure, soit environ 31,5 euros par mégawatt-heure, selon un communiqué.

En dehors de ces nouvelles performances dans l’éolien, le groupe exploite déjà une capacité solaire totale installée de 810 MW, et compte près de 1.000 employés, dans la production d’électricité mais aussi l’ingénierie et les services à l’énergie. « Nos équipes sont pleinement mobilisées pour accompagner le gouvernement indien dans son ambition de développer l’électricité renouvelable et sa part dans le mix énergétique du pays. Tous les projets remportés s’inscrivent également dans l’engagement du groupe ENGIE à construire, en Inde et à travers le monde, un progrès harmonieux », explique le groupe français.

Crédits photo : Yahoo! Inc

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 18 Nov 2014
Pariant sur le développement et les perspectives prometteuses des énergies marines renouvelables, la société française Geps Techno cherche aujourd'hui à exploiter le gisement énergétique énorme que sont les océans de manière économiquement viable et respectueuse de l'environnement. Baptisé MLiner, son…
lun 27 Avr 2015
Il y a quelques années, la République du Nicaragua était presque entièrement dépendante des combustibles fossiles pour produire son électricité. Avec ses pauvres ressources en hydrocarbures, ce petit pays d'Amérique Centrale (130.000 kilomètres carrés) était donc fortement dépendant des importations…
lun 25 Jan 2016
Peu de temps après le lancement de l’appel à projets « Energies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales », OpenHydro/DCNS et EDF viennent d’immerger la première hydrolienne du parc démonstrateur de Paimpol-Bréhat. Avec le succès de cette étape,…
mer 10 Fév 2016
Le royaume chérifien se verrait-il en leader mondial de l'énergie solaire ? Pays hôte de la prochaine conférence climatique internationale, la COP22, qui se déroulera à Marrakech en novembre prochain, le Maroc vient en effet d'inaugurer l'une des plus grandes…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.