Quelle est la production renouvelable de votre région ? - L'EnerGeek

Quelle est la production renouvelable de votre région ?

energies-renouvelables-eolien-france

Fin 2016, l’électricité renouvelable couvrait 19,6 % de l’électricité consommée. Mais que vous habitiez en région PACA ou dans le Grand Est, les disparités régionales demeurent en France…

Comme le montre le graphique ci-dessous, la région Auvergne-Rhône-Alpes accueille le parc renouvelable le plus important (avec 28 % du parc installé en France métropolitaine en 2016), essentiellement constitué par la filière hydroélectrique. Suivent les régions Occitanie et Grand-Est, dans lesquelles le parc hydraulique est complété par les filières éolienne et solaire.


Le cumul de la puissance renouvelable installée se situe à 89 % de l’objectif de 51,7 GW fixé à l’horizon 2018 dans le décret PPE.

Source : Open Data Réseaux Energies

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 5 Jan 2015
Voici une nouvelle manière de faire du jardinage : la société autrichienne Encolution propose d’installer dans nos jardins des centrales privées photovoltaïques en forme de tournesols, les « Smartflowers », qui comme la plante déploient leurs pétales et s’orientent pour suivre le mouvement…
mer 1 Avr 2015
Selon le quinzième et dernier inventaire d'Observ'ER, organisme français de référence dans le domaine de des énergies propres, la majorité de l'électricité produite en Nouvelle-Zélande est d'origine renouvelable : ce pays d'Océanie situé au Sud-Ouest de l'océan Pacifique tirait en effet en…
jeu 10 Mar 2016
Si le transport aérien est régulièrement pointé du doigt pour ses émissions de gaz à effet de serre, la tendance aux énergies renouvelables s'accélère et promet pour l'avenir des installations aériennes plus durables. Le gouvernement sud-africain, par exemple, a inauguré…
mar 14 Oct 2014
Les entreprises Alstom, qui construit des éoliennes, et DCNS, groupe français d’industrie navale, viennent d’annoncer un partenariat pour réaliser une éolienne flottante de 6MW d’ici à 2017. Un signal fort envoyé en faveur d’une technologie encore peu répandue mais porteuse de nombreux…

COMMENTAIRES

  • L’Europe est en train, à juste titre, de se doter d’un indicateur de mesure, entre autres, de la précarité énergétique et de son évolution afin de traiter le problème.

    La pauvreté énergétique est un concept multidimensionnel qui n’est pas facilement capturé par un seul indicateur.

    L’indicateur 2M présente la proportion de la population dont la part de la dépense énergétique dans le revenu est plus de deux fois la part médiane nationale.

    A ceux qui trouvent que le prix de l’énergie est cher en Allemagne (et qui bien sûr oublient chaque fois d’enlever les taxes de chaque pays pour comparer le coût réel de l’énergie et notamment l’impact favorable des taxes comme par exemple sur les progrès d’efficacité énergétique, la qualité du réseau etc ou de différencier les prix des particuliers et des entreprises etc), je les invite pour des comparaisons plus complètes à intégrer aussi ce type d’indicateur, à savoir l’effort réel à fournir comparé pour chaque pays.

    Et de faire varier le “switch indicator”

    https://www.energypoverty.eu/indicator?primaryId=2&type=map&from=2010&to=2010&countries=AT,BE,BG,CH,CY,CZ,DE,DK,EE,EL,ES,EU,FI,FR,HU,HR,IE,IS,IT,LT,LU,LV,MT,NL,NO,PL,PT,RO,RS,SE,SI,SK,UK&disaggregation=none

    L’effort à fournir est dans tous les cas moindre pour les allemands

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.