Tarifs réglementés du gaz : forte hausse de 6,9% en janvier 2018

Tarifs réglementés du gaz : forte hausse de 6,9% en janvier 2018

tarifs-reglementes-gaz

Après avoir enregistrés une hausse de près de 1% en décembre, les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie à plusieurs millions de clients en France, ont connu une nouvelle augmentation pour débuter l’année 2018. Cette hausse qui atteint 6,9% pour le seul mois de janvier, répercute à la fois l’augmentation de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), et celle des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie.

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz, auxquels sont encore soumis près de 5,8 millions de consommateurs, n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Une hausse de la contribution climat énergie

Hors taxes, ces tarifs ont augmenté en moyenne de 2,3% au 1er janvier 2018, reflétant la hausse des prix du gaz sur les marchés de gros. “Cette hausse est de 2,4% pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,7% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, et de 1,4% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude“, précise dans un communiqué la CRE. A ces évolutions s’ajoute en plus l’impact de la majoration de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), applicable cette fois-ci à tous les consommateurs particuliers de gaz. Elle passe de 5,88 euros le mégawattheure (MWh), à 8,45 euros, du fait de la hausse de la contribution climat énergie (sorte de taxe carbone), une de ses composantes. Au final, la hausse enregistrée au 1er janvier 2018 pour les tarifs réglementés a donc atteint 6,9%.

Rappelons toutefois que ces tarifs sont actuellement en sursis à la suite d’une décision du Conseil d’Etat rendu en juillet 2017et jugeant ces tarifs comme contraires au droit européen.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 30 Mar 2018
Un petit nouveau a fait son entrée cette semaine sur le marché français de l'énergie : le biopropane. Primagaz, l'entreprise filiale du groupe SHV Energy, a officiellement lancé la commercialisation de ce propane nouvelle génération, issu d'une filière de développement…
mer 20 Jan 2021
L'une des premières mesures environnementales de Joe Biden, après son intronisation comme président des Etats-Unis, devrait être d'annuler la construction de l'oléoduc Keystone XL (déjà mis en sommeil par Barack Obama), destiné à acheminer au Texas du pétrole issu des…
lun 27 Fév 2017
Autrefois vu comme le symbole d’une révolution industrielle triomphante, le charbon est aujourd’hui devenu persona non grata dans le mix énergétique des pays développés. Pointé du doigt pour son empreinte carbone trop élevée, il a tenté un retour en grâce…
jeu 27 Avr 2017
A la suite d'une plainte déposée en 2015 par plusieurs associations,  la Cour d'appel d'Arnhem-Leeuwarden au Pays-Bas a ordonnée, jeudi 20 avril 2017, la conduite d'une enquête pénale sur les conditions et les risques d'exploitation du plus grand gisement gazier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.