EDF EN se renforce dans l’éolien aux Etats-Unis

EDF EN se renforce dans l’éolien aux Etats-Unis

edf-en-energie_eolienne_amerique

Si l’électricien français EDF souhaite s’engager pleinement dans le développement de l’énergie solaire (en atteste son vaste plan solaire), il n’entend pas pour autant délaisser les autres filières renouvelables toutes aussi importantes dans la transition énergétique. L’énergie éolienne notamment reste une de ses priorités, et ses capacités de production dans la filière continuent de croître de manière régulière. EDF Energies Nouvelles a annoncé par exemple, jeudi 14 décembre 2017, via sa filiale nord-américaine EDF Renewable Energy, la mise en service aux Etats-Unis du parc éolien de Rock Falls, dans l’Etat américain d’Oklahoma. D’une capacité totale de 154 MW, cette nouvelle installation renforce la position du groupe français dans les renouvelables outre-Atlantique et confirme ses nouvelles ambitions dans la filière éolienne à l’international.

L’Amérique du Nord, une piste de développement privilégiée

Comme l’a réaffirmé Jean-Bernard Lévy, jeudi 11 décembre 2017 à l’occasion de la présentation à la presse de son nouveau plan solaire pour la France, le premier producteur d’énergie renouvelable à l’échelle européenne n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et prévoit d’investir massivement dans les énergies vertes en France comme à l’international d’ici 2050, afin de doubler ses capacités de production. « Ce Plan Solaire est d’une ampleur sans équivalent et marque un véritable tournant dans le développement d’EDF dans le domaine de l’énergie solaire. Il concrétise l’accélération de notre ambition affichée dans la stratégie CAP 2030 du Groupe, lancée en 2015, qui vise à doubler les capacités renouvelables installées du Groupe à l’horizon 2030 », a déclaré le Président du groupe énergétique français.

Partie intégrante de cette nouvelle stratégie, le continent nord-américain est une des pistes de développement privilégiées par l’électricien français qui espère profiter pleinement des nouvelles opportunités de croissance dans les secteurs éolien et solaire aux Etats-Unis, au Canada ou au Mexique. EDF EN, filiale d’EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, est déjà très présente outre-Atlantique et vient par ailleurs d’annoncer la mise en service officielle d’un nouveau parc éolien aux Etats-Unis pour un total de 154 MW de puissance cumulée.

154 MW d’énergie éolienne supplémentaire aux Etats-Unis

Situé dans le nord de l’Etat de l’Oklahoma, dans les comtés de Kay et de Grant, le parc éolien de Rock Falls est composé de 60 turbines et de divers équipements fabriqués aux États-Unis. Le projet a mobilisé plus de 150 emplois depuis le début de sa construction en juillet 2017, et a apporté plusieurs millions de dollars à l’économie locale. L’électricité produite servira en grande partie à alimenter les usines du groupe Kimberly-Clark qui a signé avec EDF RE, il y a quelques mois, un contrat portant sur l’achat de 120 MW d’électricité renouvelable. Kimberly-Clark compte en effet plusieurs usines en Amérique du Nord, dont un site à Jenks, dans l’Etat de l’Oklahoma, qui fabrique des mouchoirs et serviettes en papier pour les marques Kleenex, Scott, Cottonelle et Viva. « L’électricité produite par le parc éolien de Rock Falls, permettra à l’entreprise de compenser, à hauteur de 1,5 fois, les émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d’électricité du site de Jenks » a indiqué Lisa Morden dans un communiqué.

Cette nouvelle opération permet à EDF Energies Nouvelles de dépasser les 3,5 GW bruts de capacité installée d’énergies renouvelables aux Etats-Unis et de rester encore aujourd’hui, l’un des plus gros développeurs d’énergie renouvelable en Amérique du Nord avec 9,1 gigawatts d’énergie éolienne, solaire, biomasse et des projets de production de biogaz développés aux États-Unis, au Canada et au Mexique.

L’éolien, un secteur d’activité en pleine croissance

De manière générale, la filière éolienne, en Amérique du Nord comme dans le reste du monde, connaît actuellement un essor spectaculaire. Sa croissance moyenne a atteint 26% par an et devrait même encore s’accélérer selon le dernier rapport de prospective à moyen-terme du marché des énergies renouvelables réalisé par l’Agence internationale de l’énergie. Les progrès techniques permettent la mise au point d’équipements toujours plus performants et des coûts de production de l’électricité en baisse. Le coût des éoliennes terrestres a ainsi diminué de 40% depuis 2010, tandis que la capacité éolienne dans le monde était multipliée par près de 10 entre 2004 et 2016, passant de 48 GW à 467 GW à fin 2016.

Le groupe français contribue à ce nouvel élan et a fait au fil du temps de la filière éolienne son premier axe de développement au niveau national et international. Cette énergie représente actuellement 87% de la capacité installée totale de sa filiale en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique et au Moyen-Orient. En France, le parc éolien national a franchi cette année les 12,3 GW raccordés et affiche depuis 2014 une dynamique de croissance prometteuse pour les années à venir. Le groupe EDF a dépassé pour sa part le cap des 1300 MW de puissance éolienne terrestre installée, répartie dans plus de 80 parcs.

Crédits photo : EDF RE

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 14 Fév 2014
Le groupe industriel français Alstom a signé mercredi 12 février à Washington, en présence d'Arnaud Montebourg, son premier contrat à l’export pour ses éoliennes géantes en mer . Elles seront fabriquées en France et équiperont le parc offshore de Block…
mar 23 Sep 2014
Plus de 5.600 milliards de mégots (soit près de 800.000 tonnes) sont rejetés par les fumeurs du monde entier chaque année. A l'intérêt environnemental évident que représente leur recyclage, des scientifiques de Corée du Sud viennent de rajouter un intérêt…
jeu 17 Mar 2016
Le Conseil national suisse vient de confirmer ses ambitions pour la production d’énergie verte. Ainsi, les installations hydroélectriques ou les fermes photovoltaïques vont pouvoir bénéficier de l'intervention des pouvoirs publics, sous certaines conditions cependant. (suite…)
ven 10 Mai 2019
L'ADEME a remis au gouvernement, le 26 avril 2019, son rapport sur la filière des bus bas carbone. Le panorama de l'Agence doit servir d'outil pour accompagner les collectivités locales vers une mobilité plus durable. A l'heure où la flotte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.