Renault-Nissan : commercialisation de 12 modèles électriques d’ici 2022

Renault-Nissan : commercialisation de 12 modèles électriques d’ici 2022

Voiture_electrique_renault_Carlos_Ghosn

Soumis à une pression réglementaire et concurrentielle de plus en plus forte, les constructeurs automobiles européens ont rivalisé ces derniers jours d’annonces spectaculaires sur leurs futures gammes électriques. Après Volkswagen et Daimler, le groupe Renault s’est lui aussi engagé, vendredi 15 septembre 2017, à commercialiser dans les prochaines années une douzaine de modèles “100% électriques” supplémentaires.

Déjà très bien implanté sur le marché de la voiture électrique avec des modèles comme la Renault Zoé ou la Nissan Leaf, le groupe de Carlos Ghosn ne s’y laisse pas conter et entend bien innover toujours plus pour soutenir l’émergence d’une filière de pointe. Renault-Nissan a annoncé pour cela la commercialisation d’ici 2022 de 12 modèles tout électriques supplémentaires avec pour objectif d’atteindre à cette date 20% de ses ventes. Sans vouloir s’engager sur des objectifs fermes, Carlos Ghosn a en effet estimé, lors d’une conférence de presse à Paris, que “plus de 20% des ventes de l’alliance seront électrifiées” en 2022, incluant ici les électriques mais aussi les véhicules hybrides (carburant-électricité).

Premier constructeur français sur ce marché naissant, le groupe Renault devrait notamment investir en Chine, premier marché mondial pour la voiture électrique. “Ce qui est intéressant, c’est que la Chine représente aujourd’hui plus du tiers du marché mondial de la voiture électrique, alors qu’il y a cinq ans, ce pays était totalement absent de ce marché“, a précisé M. Ghosn. “Ce que nous constatons en Chine, c’est que ce qui se vend ce sont les voitures électriques très low cost. C’est là que le marché est en effervescence”, a ajouté le PDG de Nissan-Renault.

Lire aussi : Fin des voitures thermiques en 2040 : les constructeurs soutiennent Nicolas Hulot

Le constructeur prévoit de mettre en vente une première voiture low-cost au prix de 8.000 dollars, sans subvention gouvernementale. Ce modèle serait conçu en partenariat avec les ingénieurs chinois et pourrait être commercialiser en Chine d’ici à 2018.

Crédits photo : Nissan Motor

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Oct 2017
Dans un courrier dévoilé mercredi 18 octobre par l’association de collectivités Amorce, Nicolas Hulot fait état aux préfets de la volonté nouvelle du gouvernement de resserrer les fonds alloués aux territoires à énergie positive et de revenir le cas échéant…
jeu 4 Avr 2013
La production énergétique indienne est largement dominée par les énergies fossiles. Mais d’après les chiffres publiés par l’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER, l’Inde est l’un des marchés les plus dynamiques au monde en matière d’énergies renouvelables.   L’Inde est le…
jeu 27 Juil 2017
La Commission européenne vient d'annoncer, début juillet 2017, qu'elle allouait un budget de 4 millions d'euros pour la réalisation du projet Celtic Interconnector. Un coup de pouce bienvenu qui devrait aider à faire démarrer rapidement ce projet de ligne haute…
mer 8 Mai 2019
Après sa réélection, le président Joko Widodo était immédiatement confronté à la menace du dérèglement climatique. En effet, face à la montée des eaux et à l’érosion de la biodiversité, l’archipel est en première ligne. Alors que les résultats de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.