Renault-Nissan : commercialisation de 12 modèles électriques d’ici 2022

Renault-Nissan : commercialisation de 12 modèles électriques d’ici 2022

Voiture_electrique_renault_Carlos_Ghosn

Soumis à une pression réglementaire et concurrentielle de plus en plus forte, les constructeurs automobiles européens ont rivalisé ces derniers jours d’annonces spectaculaires sur leurs futures gammes électriques. Après Volkswagen et Daimler, le groupe Renault s’est lui aussi engagé, vendredi 15 septembre 2017, à commercialiser dans les prochaines années une douzaine de modèles “100% électriques” supplémentaires.

Déjà très bien implanté sur le marché de la voiture électrique avec des modèles comme la Renault Zoé ou la Nissan Leaf, le groupe de Carlos Ghosn ne s’y laisse pas conter et entend bien innover toujours plus pour soutenir l’émergence d’une filière de pointe. Renault-Nissan a annoncé pour cela la commercialisation d’ici 2022 de 12 modèles tout électriques supplémentaires avec pour objectif d’atteindre à cette date 20% de ses ventes. Sans vouloir s’engager sur des objectifs fermes, Carlos Ghosn a en effet estimé, lors d’une conférence de presse à Paris, que “plus de 20% des ventes de l’alliance seront électrifiées” en 2022, incluant ici les électriques mais aussi les véhicules hybrides (carburant-électricité).

Premier constructeur français sur ce marché naissant, le groupe Renault devrait notamment investir en Chine, premier marché mondial pour la voiture électrique. “Ce qui est intéressant, c’est que la Chine représente aujourd’hui plus du tiers du marché mondial de la voiture électrique, alors qu’il y a cinq ans, ce pays était totalement absent de ce marché“, a précisé M. Ghosn. “Ce que nous constatons en Chine, c’est que ce qui se vend ce sont les voitures électriques très low cost. C’est là que le marché est en effervescence”, a ajouté le PDG de Nissan-Renault.

Lire aussi : Fin des voitures thermiques en 2040 : les constructeurs soutiennent Nicolas Hulot

Le constructeur prévoit de mettre en vente une première voiture low-cost au prix de 8.000 dollars, sans subvention gouvernementale. Ce modèle serait conçu en partenariat avec les ingénieurs chinois et pourrait être commercialiser en Chine d’ici à 2018.

Crédits photo : Nissan Motor

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
En remplacement de Nicolas Hulot, démissionnaire, le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, a été nommé mardi 4 septembre 2018 par l’Elysée, ministre de la Transition écologique et solidaire. Un choix de raison de la part du gouvernement qui…
lun 19 Juin 2017
Depuis 2015, Enedis (ex ErDF) déploie son nouveau compteur communicant Linky. Ainsi, dans l’Hexagone, tous les foyers français devraient en être équipés d’ici 2021. Malgré des objectifs plutôt louables comme réduire les délais d'intervention à moins de 24 heures -…
lun 3 Juin 2013
RTE, qui établit les prévisions de la consommation afin de gérer l’équilibre entre la production électrique et sa consommation, a prévu qu’il n’y aurait pas de risques cet été. Selon son analyse prévisionnelle de l’été 2013, il n’y aura pas…
ven 3 Juin 2016
Pour répondre à la demande de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), ERDF vient, afin de se démarquer de sa société-mère EDF, d’officialiser son changement de nom. Enedis, chargée du réseau de distribution de l'électricité en France, a présenté sa nouvelle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.