Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de septembre 2017 - L'EnerGeek

Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de septembre 2017

tarifs-reglementes-gaz-baisse-mars-2018

Après plusieurs mois de baisse consécutifs contrebalançant la forte hausse du mois de janvier dernier, les tarifs réglementés du gaz ne devraient pas évoluer à la rentrée. Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié mardi 30 août 2017, ces tarifs, appliqués par Engie (ex GDF -Suez) à environ 5,8 millions de consommateurs dans l’Hexagone, resteront stables au 1er septembre par rapport à leur niveau du mois d’août.

A la suite de la forte diminution enregistrée cette été (-0,8% en août et – 4,3% en juillet), traduisant la tendance baissière sur cette même période des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie, les tarifs réglementés du gaz resteront stables jusqu’au 1er octobre prochain. Aucune évolution n’est prévue au mois de septembre selon les chiffres officiels communiqués la semaine dernière par la CRE.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 0,8% en août 2017

En baisse moyenne de 20,5% depuis le 1er janvier 2014, ces tarifs avaient augmenté de manière significative cet hiver, plus particulièrement au mois de janvier 2017 pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie, avant d’entamer une nouvelle phase de diminution au printemps.

Lire aussi : Marché de l’énergie : est-ce la fin des tarifs réglementés ?

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement par le collège de la Commission de régulation de l’énergie, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Ils pourraient toutefois bientôt disparaître, le Conseil d’Etat ayant jugé en juillet dernier, leur maintien contraire au droit européen.

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 16 Fév 2016
D’après l'Office européen de statistiques Eurostat, l’excédent commercial des 28 pays de l’Union européenne aurait été multiplié par 5 environ, notamment grâce à la chute des prix du pétrole et du gaz. Une situation qui profite notamment à la France…
mer 13 Déc 2017
Co-organisatrice (avec le France et l’ONU) du Sommet de Paris pour le climat mardi 12 décembre dernier, la Banque mondiale a profité de cette occasion pour renforcer de manière significative son engagement dans la lutte contre le changement climatique. L’institution…
Par le biais de communiqués de presse publiés le 29 janvier 2015, les entreprises françaises EDF et GDF Suez ont annoncé des succès commerciaux en Chine. En effet, EDF a annoncé la signature d’accords renforçant ses partenariats avec China General…
mar 13 Déc 2016
La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, était en visite à Dunkerque, dans le Nord, le 9 décembre dernier, afin d'inaugurer le nouveau site pilote BioTfuel. Ce projet unique au monde a pour objectif de développer un procédé de production de biogazole…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.