Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 0,8% en août 2017 - L'EnerGeek

Les tarifs réglementés du gaz baisseront de 0,8% en août 2017

tarifs-reglementes-gaz-baisse-mars-2018

En attendant leur probable suppression dans l’avenir en lien avec la décision du Conseil d’Etat du 19 juillet 2017, les tarifs réglementés du gaz continuent d’être révisés mensuellement par le gendarme de l’énergie afin de suivre au plus près l’évolution des coûts d’approvisionnement du fournisseur Engie. Ils devraient dans ce cadre enregistrer une nouvelle baisse de 0,8% au mois d’août 2017.

Les consommateurs devraient voir leur facture de gaz diminuer une nouvelle fois le mois prochain. Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à environ 5,8 millions d’usagers en France, devraient en effet légèrement baisser au 1er août 2017, a-t-on appris dans une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publiée jeudi 27 juillet au Journal Officiel. Cette baisse de “0,8% du tarif moyen hors taxe” répercutera l’évolution du coût d’approvisionnement d’Engie depuis le mois de juillet, et concernera les 3 millions de foyers qui se chauffent au gaz. Elle sera de 0,3% pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson et de 0,5 % pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et l’eau chaude.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de juin 2017

Après une légère stabilisation depuis le mois de juin, ces tarifs reprennent donc une tendance baissière plus générale, et contrebalancent ainsi la forte hausse du mois de janvier dernier (+5%). Au total, ces tarifs ont diminué de plus de 20,5% depuis le 1er janvier 2014, reflétant au mieux le recul des cours, précise la CRE.

Lire aussi : Marché de l’énergie : est-ce la fin des tarifs réglementés ?

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Ces prix sont toutefois menacés de disparition depuis la décision du Conseil d’Etat du 17 juillet dernier les déclarant contraire au droit européen.

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 12 Avr 2017
Le groupe français Engie a annoncé lundi 10 avril 2017 avoir remporté, à parts égales avec la société de gestion d'investissements Axium, un contrat de 1,17 milliard de dollars (environ 1,1 milliard d'euros) pour assurer durant 50 ans la gestion…
lun 28 Fév 2022
Dimanche 27 février, le chancelier allemand Olaf Scholz a abordé les enjeux énergétiques liés au conflit en Ukraine. L'Allemagne, très dépendante du gaz russe, envisage plusieurs options pour reprendre en main son indépendance énergétique. Parmi les scénarios évoqués par le…
ven 13 Nov 2015
Début novembre, au Parc des expositions de Villepinte, avait lieu le Salon Batimat. A cette occasion, l’énergéticien EDF a notamment présenté sa feuille de route pour réduire les émissions de CO2 dans les logements individuels. (suite…)
jeu 6 Juil 2017
Le groupe énergétique Engie et la mairie de Saint-Denis en Ile-de-France ont inauguré, mardi 4 juillet 2017, une nouvelle chaufferie biomasse destinée à alimenter le réseau de chaleur des villes de Saint-Denis, Stains, Pierrefitte et L’Île-Saint-Denis. Cette installation permettra à…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.