Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de juin 2017 - L'EnerGeek

Les tarifs réglementés du gaz se stabilisent au mois de juin 2017

tarifs-reglementes-gaz-baisse-mars-2018

Après plusieurs mois de baisse contrebalançant la forte hausse du mois de janvier 2017, les tarifs réglementés du gaz n’augmenteront plus avant l’été. Selon un communiqué officiel de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) publié mardi 30 mai dernier, ces tarifs, appliqués par Engie (ex GDF -Suez) à près de 5,8 millions de consommateurs dans l’Hexagone, resteront stables en moyenne au 1er juin par rapport à leur niveau du mois de mai.

Après plusieurs baisses consécutives (-0,7% en avril et – 3,3% en mai), marquant la diminution de la consommation de gaz liée à la fin de l’hiver, les tarifs réglementés du gaz resteront stables jusqu’au 1er juillet 2017.

Lire aussi : La consommation mondiale de gaz en hausse de 1,6% en 2016

En baisse moyenne de 16,2% depuis le 1er janvier 2014, ces tarifs avaient  augmenté de manière significative cet hiver, plus particulièrement au mois de janvier 2017, pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie, avant d’entamer finalement une nouvelle tendance baissière au printemps.

Lire aussi : Nord Stream 2 : pourquoi le nouveau gazoduc déchire l’Europe ?

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents (EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement par le collège de la Commission de régulation de l’énergie, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole.

Crédits photo : Stevepb

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 22 Déc 2014
Adrew Cuomo, gouverneur de l’État de New York, a prononcé mercredi 17 décembre l’interdiction totale et définitive de recourir à la technique controversée de la fracturation hydraulique dans l'État qu'il administre. Une décision motivée par les risques environnementaux du "fracking",…
mer 13 Mar 2019
Le secteur pétrolier va-t-il entrer dans une nouvelle ère ? L’annonce du fonds souverain norvégien – le plus riche au monde – de se retirer de certaines compagnies pétrolières est peut-être un signe annonciateur. Ce fonds, créé grâce aux exportations d’hydrocarbures,…
mer 22 Nov 2017
Si la consommation de gaz (hors production d'électricité) va continuer de baisser en France d'ici 2035 grâce notamment aux progrès réalisés en matière d’efficacité énergétique, les nouveaux usages du gaz devraient quant à eux renforcer la filière dans les années…
mer 17 Juin 2015
Si la production d'électricité représente à l'heure actuelle plus de 25% des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale, les différentes sources de production d'électricité disponibles de nos jours sont loin d'être équivalentes en matière d'émissions de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.