La consommation mondiale de gaz en hausse de 1,6% en 2016 - L'EnerGeek

La consommation mondiale de gaz en hausse de 1,6% en 2016

gaz-consommation-stockage-france

Selon la dernière estimation de l’association professionnelle Cedigaz rendue publique mercredi 10 mai 2017, la consommation de gaz naturel dans le monde aurait progressé de 1,6% en 2016. Bénéficiant de températures plus fraîches en fin d’année, la filière a toutefois dû composer avec des prix légèrement en baisse sur le marché des hydrocarbures.

Si les températures plus froides que d’habitude au dernier trimestre 2016 dans les principaux marchés consommateurs de gaz ont eu un important effet à la hausse sur les ventes de gaz domestiques, la baisse des prix généralisée sur l’ensemble de l’année a également joué ici un rôle moteur. “La demande de gaz naturel et de GNL (gaz naturel liquéfié, NDLR) a été tirée dans les marchés industrialisés (Europe) comme émergents par des prix du gaz naturel plus abordables en 2016″, explique l’association professionnelle.

Lire aussi : Les tarifs réglementés du gaz pourraient rester stables en juin 2017

Cette augmentation de la consommation de 1,6%, pour atteindre 3.528 milliards de mètres cubes (bcm), a néanmoins été contrebalancée en partie, par “une activité économique mondiale modérée, le déclin de l’intensité énergétique, une faible demande électrique dans les marchés de l’OCDE et la forte expansion des énergies renouvelables”, ajoute Cedigaz.

Lire aussi : En cas de crise du gaz, l’Europe compte sur la solidarité communautaire

Cette évolution est également très contrastée selon les régions du monde. Les plus fortes hausses ont été observées en Inde (+9,5%), en Chine (+8%), en Europe (+6,1%) et au Moyen-Orient (+3%), tandis que la demande s’est contractée dans le reste de l’Asie (-2%) et en Amérique latine (-1,3%). Elle est restée quasi stable (+0,2%) en Amérique du Nord. La production de gaz naturel a quant à elle elle stagné l’an dernier, pénalisée par la faiblesse des prix, après une hausse moyenne de 1,8% par an au cours des cinq prochaines années.

Crédits photo : Storengie

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 1 Sep 2016
Sur la période 2015-2020, les compagnies pétrolières vont réduire leurs dépenses de 1 000 milliards de dollars. Avec la chute des cours, les majors ont accepté de diminuer les seuils de rentabilité mais donnent tout de même la priorité à…
mar 18 Sep 2018
Transformer une ancienne centrale à charbon en centre de stockage d’énergie : c’est le pari que vient de réussir Mercedes. Le constructeur allemand, bien décidé à surfer sur la vague de la transition énergétique, est en train de se positionner…
lun 24 Avr 2017
Fragilisées depuis la crise de Crimée en 2014, les relations commerciales entre l'Ukraine et la Russie sont aujourd'hui réduites au stricte minimum. L'Ukraine, dont le réseau électrique est sous tensions constantes, ne peut pas pour l'instant se passer du charbon…
ven 15 Nov 2019
Hasard du calendrier : ce jeudi 14 novembre 2019, trois ONG ont fortement critiqué la finance française pour les limites de son plan de sortie du charbon. Le même jour, la Banque européenne d'investissement (BEI) a confirmé, de son coté,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.